Partagez vos expériences!

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par loumi1
#1595 Bon alors tout démarre douououcement , les vers commencent à s'installer dans le tapis d'humidification , on dépose les épluchures sur le dessus , amis j'ai du mal à imaginer que tout va se tasser ; alors alors ..... alors je suis tenté de remuer :P pour que cela s'humidfie plus vite ....
Ai-je tord ; ai-je raison ? ( Je m'inquiètes pas pour les vers ça n'a pas l'air de les gêner si je brasse un peu leur habitat :-
Avatar de l’utilisateur
Par Céphil
#1596 That is the question... :?:
Je dirais non : pas besoin. On a un système qui par définition veut se différencier du compostage traditionnel : pas de chaleur dégagée, pas besoin d'arroser (en plus de l'eau contenue dans les déchets), pas besoin de remuer. Pourquoi faire compliqué si c'est simple ? (par impatience, je sais !! :wink: )
Les vers remuent eux seuls leur habitat en creusant les galeries. Je me contente de remuer lors des récoltes, mais seulement si le coeur d'un étage n'est pas bien digéré, ce qui est en fait de ma faute au départ (trop d'apport d'un seul type, qui s'est agglutiné, ou pas assez coupé). Je me rappelle, mon premier plateau, je n'y ai jamais touché, je m'étais appliquée à donner du varié bien coupé, eh bien au final il était homogène et tout et tout on aura dit une mousse au chocolat. Depuis mes expérimentations ont fait des résultats bof, alors maintenant je fais un peu plus attention à être moins bourine :roll: .
C'est peut-être bête mais j'ai l'impression que si tu remues trop souvent, les vers vont mettre à chaque fois du temps à se réinstaller et à être bien opérationnels... j'ai peur que ce soit contre-productif...
Qu'en pensent les autres penseurs ?
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#1597 Je ne brasse jamais leur habitat. Ce n'est pas par peur de les déranger, c'est tout simplement que je n'ai pas envie de me donner du travail supplémentaire.
Les épluchures vont se tasser, rassure-toi!

:roll: Sans doute, comme la plupart d'entre nous, au début, la tentation de leur mettre plein de victuailles fait que le premier plateau se remplit assez vite!
N'hésite pas alors à entamer le deuxième ou le troisième plateau.

Je voudrais faire une remarque sur ce fameux tapis d'humidification. Moi, je l'ai mis au fond du premier plateau, puis les épluchures par dessus. C'est théoriquement le rôle d'un tapis: être le plus bas par rapport au sol.
Si ce même "tapis" se trouve au dessus du tas d'épluchures, il vaudrait mieux parler d'une voilette d'humidification.

Pour moi, ce mélange des termes entraîne le début d'une confusion, ainsi je ne mes plus ni tapis, ni voilette, et pour garder de l'humidité, je leur donne un peu d'eau (tout dépend de ce qu'on leur apporte!)
Avatar de l’utilisateur
Par RR
#1598 Il n'est - normalement - pas utile de brasser le tout.
Cependant, j'avoue le faire assez régulièrement puisque j'utilise la méthode "bourine" :roll:
Il m'arrive donc souvent d'avoir des tas de matières compactées; dans ce cas là, j'ajoute un peu de journal et je remue !
Je dirais comme Céphil :
seulement si le coeur d'un étage n'est pas bien digéré, ce qui est en fait de ma faute au départ (trop d'apport d'un seul type, qui s'est agglutiné, ou pas assez coupé).
Avatar de l’utilisateur
Par Céphil
#1599
Je voudrais faire une remarque sur ce fameux tapis d'humidification. Moi, je l'ai mis au fond du premier plateau, puis les épluchures par dessus. C'est théoriquement le rôle d'un tapis: être le plus bas par rapport au sol.
Si ce même "tapis" se trouve au dessus du tas d'épluchures, il vaudrait mieux parler d'une voilette d'humidification.


Jaf, si le "tapis" est là pour simuler la surface terrestre pour les vers, c'est un peu comme l'équateur, il y en a qui se trouvent au-dessus, et d'autres en dessous !! Ca dépend d'où tu regardes ! Mais c'est vrai que le mot porte à confusion...
Je dirais plutôt couverture d'humidification (comme on parle de la couverture terrestre)... on ne va peut-être pas pousser jusqu'au manteau (terrestre), sinon les novices ne vont vraiment plus rien y comprendre !! ("quoi, en plus il faut habiller les vers !!??" :lol: )
Avatar de l’utilisateur
Par papyjo1
#1601 Citation de Cephil.
eh bien au final il était homogène et tout et tout on aura dit une mousse au chocolat.


Très très dangereux pour moi je rafolle de la mousse au chocolat,
Je ne laisserais rien pour les plantes.
Avatar de l’utilisateur
Par Angelle
#3474 moi aussi cette expression m'a bien fait rire! :clap:
Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#3475 Moi je remue, pas envie de revivre les milliers de moucherons dans la cuisine, alors en remuant j'enfouis et je limite l'attraction pour les moucherons. :wink: