Postez une photo (meilleur moyen si de bonne qualité) ou donnez nous une description, et nous vous dirons de quelle bestiole il s'agit si vous n'avez pas réussit à le déterminer par nos photos.

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#15182 je continue à oter régulièrement à chaque inspection quelques larves (pas très nombreuses, mais chaque fois à la surface) et parfois une pupe au passage.

Bon ce qui est bien par contre c'est que je continue à trouver des oeufs et des bébés vers, que les vers adultes eux sont actifs et ne semblent pas plus que ça gênés par mes inspections (si ce n'est qu'ils filent se cacher de la lumière, mais c'est classique et normal ça).

Dans les ptits bocaux à larve, j'vois pas d'évolution par contre.
Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#15213 J'ote encore jour après jour quelques larves au passage...

Vous pensez que ça pourrait donner des moucherons ?
(les larves me paraissent grosse par rapport à la taille d'un moucheron, mais depuis 2-3 jours j'en ai un peu qui voltigent alors qu'avant je n'en avait pas du tout)

Sinon j'ai attrapé un ptit bestiaux dans le lombri :
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#15220 ... Ton bestiau, c'est un hyméno, éventuellement du côté de Heloridae. Vraisemblablement un parasite de quelque chose, et tiens, tant qu'on est dans les suppositions, je mets un jeton sur parasite des pupes de mouche (à vérifier auprès des hyménoptéristes compétents, évidement).

Sinon pour tes larves, il faudrait voir la tête des moucherons en question, mais je doute que ce que tu nous a montré précédement puisse donner des "moucherons". Pour ce qui est des moucherons je ne peux que te conseiller de suivre l'affaire de très près, car certaines espèces sont très envahissantes. C'est rarement à cause des mouches stricto-sensu que les gens renoncent au lombricompostage en intérieur, mais bien plutôt parce qu'ils se sont laissés déborder par les moucherons...
Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#15221 Argh, plocploc t'es un peu oiseau de mauvaise augure dans le genre :- chaque fois tu me trouves que la bestiole est UNE AUTRE pas forcément désirable en plus...

Et j'vais m'absenter une petite semaine, ça craint non ?
J'fais quoi pour limiter l'invasion en mon absence ???
Température diminuée ?

Et j'ai un peu peur que des vers aillent se suicider pendant cette semaine aussi (se dessécher sur le carrelage quoi) parce que ça ne grimpe pas trop trop, mais bon en fait comme j'ouvre au moins pour jeter un coup d'oeil mini deux fois par jour, les grimpeurs éventuels redescendent à cause de la lumière... mais une semaine sans ça... j'ai peur un peu ! :cry:
Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#15223
crevette76 a écrit:Et j'vais m'absenter une petite semaine, ça craint non ?
Pour les moucherons, ouais, un peu quand même. Tu peux faire une photo des moucherons en question, qu'on voit un peu de quoi il retourne ? (Si c'est Coboldia fuscipes, t'as gagné le gros lot. Ce truc-là est une plaie. Si c'est autre chose, ça devrait se gérer plus facilement).

crevette76 a écrit:J'fais quoi pour limiter l'invasion en mon absence ??? Température diminuée ?
Ca peut être une idée, par exemple mettre le lombri dehors, en croisant les doigts pour qu'il n'y ait pas de fortes gelées.

crevette76 a écrit:Et j'ai un peu peur que des vers aillent se suicider pendant cette semaine aussi (se dessécher sur le carrelage quoi) parce que ça ne grimpe pas trop trop, mais bon en fait comme j'ouvre au moins pour jeter un coup d'oeil mini deux fois par jour, les grimpeurs éventuels redescendent à cause de la lumière... mais une semaine sans ça... j'ai peur un peu ! :cry:
Normalement s'ils sont bien dans le lombri, il n'y a pas de raison qu'ils essayent de sortir. Et normalement encore, ce ne sont pas les mouches et moucherons éventuels qui devraient les déranger. Donc je crois que tu n'as pas trop à t'inquiéter pour ça.
Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#15224 1 tout seul
Image

quelques uns dans un fond de jus de raisin, désolée ils sont noyés, mais j'ai pas trop l'intention d'être tendre avec eux...
Image
http://imageshack.us/photo/my-images/84 ... erons.jpg/


J'm'y connais pas, mais à vue de nez z'ont pas l'air de ressembler à celui qui "te plaie" :lol:
Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#15227 ... effectivement, à priori ce sont des drosophiles (Drosophilidae > drosophila). Je viens de chez les entomos et j'ai vu que c'est aussi ce qu'ils proposent (ca me rassure, je ne dis donc pas que des bêtises :mrgreen: ).

Je dirais que c'est plutôt une bonne nouvelle, le genre à l'air assez simple à contrôler dans les lombris (enfin ça c'est la théorie, en pratique je n'ai jamais testé, c'est toi qui nous dira).

Voilà en tous cas ce que dit la théorie :

Typiquement, les drosophiles sont des mouches des fruits pourris, bien plus que du compost. Leur kif, c'est les matériaux sucrés en décomposition, d'où leur attirance pour le jus de raisin un peu passé, le vinaigre, etc. Le compost mûr au contraire, c'est pas du tout leur truc, les larves n'y trouvent rien à manger. On peut donc en déduire qu'il y a un certain nombre des recettes données habituellement qui ont toutes les chances de marcher :

. A commencer par la diète. Les vers peuvent tout à fait vivre un certain temps dans un compost déjà assez mûr, les larves de drosophile, j'en doute fort. Donc dans un premier temps, proscrire tous les apports sucrés, et si ça ne suffit pas, diète complète (juste des apports carbonnés type carton + des coquilles d'oeufs).
. Limiter l'acidité du compost par un apport important et régulier de coquilles d'oeufs. Elles ne s'appellent pas populairement "mouches du vinaigre" pour rien, les fruits pourris c'est acide, elles adorent. Un compost peu acide devrait donc leur déplaire.
. Puisqu'un fruit qui pourrit, c'est quand même bien liquide, on peut supposer aussi qu'elles aiment bien le compost humide. Donc, si le compost est humide, l'assècher un peu devrait aider.
. Enfouir les déchets dans le compost. Les drosophiles ne sont pas trop du genre à aller s'enfoncer dans le compost pour y trouver des déchets dans lesquels pondre. Si elles ne trouvent rien à leur goût en surface, elles iront voir ailleurs. Pour la même raison, je suppose que pour les drosophiles, le coup du carton sur la surface du compost devrait aussi être relativement efficace (tu me diras que tu avais mis un carton et que ça ne t'as pas empêché d'en avoir, oui mais vraissemblablement les tiennes ont été pondues dans ton pré-compost il y a un mois, et tu les as importées en démarant ton lombri).
. Il me semble que dès qu'il commence à faire un peu froid, les drosophiles ont tendance à disparaitre, je suppose donc qu'elles sont assez sensibles au froid (je n'en suis pas absolument sûre, mais tu peux facilement le vérifier en en mettant quelques unes au frigo pour un moment, pour voir comment elles réagissent). Si c'est bien le cas, mettre le lombri dehors une petite semaine peut aussi avoir une certaine efficacité (prévoir cependant que les larves et surtout les oeufs sont surement plus résistants que les adultes).
. Et comme d'habitude, virer toutes les larves, pupes et adultes que tu trouveras (tu trouveras facilement sur le net des photos des larves et pupes de Drosophila, pour te faire une idée de ce à quoi ça ressemble).

Par contre, je ne sais pas si les drosophiles peuvent faire ou non leur cycle entier dans un lombri (ça serait intéressant éventuellement de le vérifier). En tous cas, je n'ai pas souvenir d'avoir lu des témoignages de gens envahis par les drosophiles (contrairement à mes copines Coboldia fuscipes), donc je suppose que c'est assez facile à gérer. On compte sur toi pour nous dire ce qu'il en est.

Bon sinon pour l'hymeno, je crois finalement que je me suis plantée... La nervation alaire, de ce que j'en vois, n'a pas l'aire de coller avec Heloridae. Je vais donc sagement attendre l'avis des hyménoptéristes chevronnés de chez la maison d'en face :mrgreen: (sachant que les micro-hyménos c'est hyyyyyper compliqué, et que ce n'est pas sûr que tes photos montrent les critères décisifs, ça se joue des fois sur des trucs vraiment subtils...).
Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#15304 Alors, de retour de mon absence.

Les vers vont bien, le lombri est juste plus humide que d'habitude mais ça devrait vite se réguler. (pour ça il vaut mieux vider le bac à jus ?)
Il faisait 8°.

Je ne vois AUCUN moucheron dans la cuisine, j'ai retrouvé et oté encore une larve type probablement mouche soldat (celles que j'ai trouvé en plus grand nombre en fin de compte).

Et dans mes bocaux "d'élevage", rien de nouveau, je commence à me demander si je continue l'expérience de ce côté ou pas...
Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#15328 le "bestiaux" parasite qui est resté au frais le temps de mon absence faisait cool sa toilette tout à l'heure :
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#16159
crevette76 a écrit:Et dans mes bocaux "d'élevage", rien de nouveau, je commence à me demander si je continue l'expérience de ce côté ou pas...

J'viens de remettre la main sur ces bocaux, je les avais totalement oubliés dans un coin...
Dedans c'est tout sec et évidemment pas d'insecte.
Ploc ploc, tu crois que je peux encore tenter d'en faire sortir quelque chose ?
Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#16163 Je ne sais pas... Si les larves n'ont pas pu faire leurs pupes avant que ce soit trop sec, c'est mort. Mais si elles ont pu faire leurs pupes, tu as une chance. Essaie de réhumidifier et de touiller pour voir si tu retrouves quelque chose ?
Par lombricobalcon
#17938 bonjour,
j'ai redémarré il y a une dizaine de jours avec 500 g de vers
j'avais déjà un compost ancien qui était mort après plusieurs mois d'absence pour cause de secheresse (plus que 2-3 individus repérés)
j'ai commencé par le réhumidifier (à grandes eaux je crois)
puis j'y ai placé une litière de papier / carton / terreau gorgé d'eau pour installer les nouveaux vers
première semaine sans soucis, ils ont l'air d'aimer la rhubarbe, le mélange papier, je ne mets pas beaucoup de déchets : ça recouvre à peine la surface; j'ai quand même énormément de thé des vers : 2 L lorsque j'ai ouvert il y a 5 jours.

après 4 jours d'absence je suis venue prendre le pouls de mon lombricomposteur, surprise ! il n'y a presque personne ! les déchets du dessus sont blanchâtre, il y a pas mal de vie microscopique
j'y mets du pain pour pieger les asticots en trop, et un peu de mélange chaulé
mais quand même en aérant un peu je ne croise pratiquement aucun vers !
je cherche dans le bac de récupération du liquide, et je ne suis pas déçue ... ça sent un très mauvaise odeur, il y a un bouchon au niveau du robinet, une sorte de boue qui a tout l'air d'un milieu anaérobie, et des flaques dans le reste du bac, mais surtout plein de larves blanches et charnues 1/2 cm de long, pas de trace des vers composteurs ...

et voici mes questions :
qui sont ces larves ? vont-elles se développer en mouches ?
les lombrics peuvent ils vraiment se cacher ou sont ils morts ? se sont ils noyés ? ont ils été mangés ?

j'ai envie de supprimer l'ensemble du bac de récupération de liquide, avez-vous d'autres recommendations

merci d'avance de votre aide !
Par lombricobalcon
#17939 j ai oublié les photos dans mon précédent message
P1110029 (Copier).JPG

j'ai déplacé une des larves sur la rampe pour la photo mais elles peuplent la boue et les flaques
P1110031 (Copier).JPG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#17946 Bonjour Lombricobalcon,
d'abord le thé que tu obtiens c'est simplement l'eau que tu as mis pour réhydrater le compost sec.Je ne sais pas si tu as bien fait d'utiliser ce compost qui devait contenir tous les vers morts d'avant ce qui expliquerait que tu aies des asticots,les mouches ont dû sentir l'aubaine.
Les 500gr de vers que tu as mis doivent bien être quelque part vivants ou morts,il faut les chercher même si tu dois vider ton bac sur une bâche plastique .Je pense que s'ils sont morts et avec la chaleur de ces jours ,l'odeur doit être ...mortelle.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Vin-100
#17955 Hello Lombricobalcon,
Je ne me rappelle plus à quel endroit j'ai lu ça, mais il semblerait que la rhubarbe ne soit pas très conseillée dans les lombricomposteurs.
En effet, ça aurait un effet vermifuge :(
Peut-être est-ce également une des raisons de cet état de crise ???
J'espère que ça va s'arranger pour toi, et que tes vers ont réussis à se trouver une cachette qqpart !
A bientôt,
Vincent