Postez une photo (meilleur moyen si de bonne qualité) ou donnez nous une description, et nous vous dirons de quelle bestiole il s'agit si vous n'avez pas réussit à le déterminer par nos photos.

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#16714
WinterImp a écrit:j'ai pas mal de petites mouches par ci par là (...), et d'autres plus grosses, qui viennent de larves blancs crème et plus "dodues" que j'ai retrouvé à l'occasion dans mon lombri
ma parole, ce n'est plus un lombri, c'est un laboratoire de la biodiversité :mrgreen:

WinterImp a écrit:Donc bingo! Ce sont bien des larves de Psychodidae(...). Si vous avez d'autres conseils, ils sont bienvenus!
Je pense qu'assécher (raisonnablement) le compost est une bonne idée, ce sont des bestioles de milieu très humides ("drain flies" en anglais, c'est à dire "mouches des conduits d'évacuation"). Celles qu'on trouve habituellement dans les maisons pondent dans les siphons des lavabos, baignoires etc, et aux endroits où il y a des fuites d'eau.
Par contre je ne suis pas sûre que la diète serve vraiment à quelque chose contre ces bêtes, dont le régime alimentaire doit être assez frugal je suppose vu leur lieu de vie. A mon avis, assécher et touiller tous les jours devrait suffire. En tous cas je n'ai jamais entendu parler d'infestation massive et durable d'un lombri par ces bestioles, il doit donc être assez facile de s'en débarrasser. Je pense que le problème vient de ce que ton lombri est trop humide (si j'ai bien compris, dans un premier temps il était trop sec ; du coup en voulant rétablir une bonne humidité, tu as dû tomber dans l'excès inverse).

En tous cas, tiens-nous au courant de la suite des évènements (ce que tu prends comme mesures, et le résultat).
Par WinterImp
#16721
plocploc a écrit:
WinterImp a écrit:j'ai pas mal de petites mouches par ci par là (...), et d'autres plus grosses, qui viennent de larves blancs crème et plus "dodues" que j'ai retrouvé à l'occasion dans mon lombri
ma parole, ce n'est plus un lombri, c'est un laboratoire de la biodiversité :mrgreen:

Ahah! Oui c'est bien vrai, il faut dire que j'aime les insectes, j'ai un abris à insecte sur mon rebord de fenêtre visité par des osmies, d'autres abeilles solitaires profitent aussi de mes fleurs sauvages en jardinière...Et dans la maison, j'ai plusieurs types d'araignées qui vivent, dont une jolie épeire qui a installé sa toile entre mon four et le mur du lavabo, ça fait à peu près 1 an et demi qu'elle vit là...Et elle a d'ailleurs bien profité de mon invasion récente de moucherons en tout genre! :D

Je vais assécher la litière comme tu me le conseilles Ploc-Ploc, et ce matin j'ai passé un bon coup d'aspi pour faire place net! Pour l'instant ma litière a l'air quand même pleine pleine de ces petits vers marrons boue, donc il va falloir attendre que tout ce petit monde grandisse et se décide à s'envoler...pour finir dans l'aspi! :P
Je vous tiens au courant!
Par alexboss
#23290 Bonjour,

Désolé de remonter ce fil, mais est-il possible de savoir si l'assainissement de la lombricompostière a été effectué et si les mouches à drains ont disparues ?

Est-ce que l'assèchement du compost a été suffisant ? Et si oui, de quelle manière assécher le compost sans incommoder les vers ?

J'ai une invasion de mouches à drains ou Psychode depuis fin août et je dois dire qu'il est impossible de s'en débarrasser...

Ces mouches se reproduisent à une vitesse grand V et sont réellement envahissantes.

J'ai beau aspirer les mouches, et vider / assécher le bac à thé quotidiennement depuis 2 semaines, elles sont toujours là et en grande quantité.

Je ne sais plus quoi faire, et suis vraiment pris au dépourvu. Si quelqu'un avait un remède naturel pour se débarrasser des mouches à drain sans blesser les vers, je vous en serais infiniment reconnaissant.

Bonne journée à tous,

Alexandre 8)
Modifié en dernier par alexboss le Lun 30 Sep 2013, 7:31 am, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#23292 Bonjour Alexboss,
avant de te répondre ,j'aimerai rappelé que la rubrique de présentation est plus qu'une politesse,c'est un aussi un moyen de mieux connaître le matériel,le lieu ,la pratique les conditions d'utilisation.
Arriver sur un forum et dire j'ai un problème ne nous donne aucune information pour t'aider.Si je te dis d'assécher alors que ton compost est déjà trop sec, que va-t-il se passer?
Changer les conditions va changer des choses, c'est certain mais qu'elles sont tes conditions de départ?
A+
Lombricolo63
Par alexboss
#23309 Tout à fait vrai j'ai manqué à la plus simple et élémentaire des politesses.

Je mettrais à jour ma présentation durant les heures de table.

Désolé si j'ai pu paraître rude, avec le recul c'était vraiment impoli.

Cordialement,

Alexandre 8)

Edit: voilà c'est fait, encore toutes mes excuses pour ma maladresse: Présentation Alexboss
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#23320 Bonjour Alexboss,
Les excuses n'étaient pas vraiment indispensables mais nous les acceptons volontiers.

Tu es parmi les quelques personnes qui ont eu cette mouche dans leur lombricomposteur.Pour ce que je sais, le problème serait ponctuel.Peut-être un peu trop d'humidité et quelques mouches ont trouvé l'endroit sympa pour pondre.En premier lieu ,retirer un max de larves, assécher avec du carton ou une couche de vieux terreau sec,ne pas laisser de thé dans le bac à jus.Avec les moucherons ,j'ai testé la menthe qui a donné de bon résultats ,je pense que son odeur masque l'odeur du compost et que le moucheron est moins tenté.Si tu peux en trouver quelques feuilles,tu peux essayer ce truc.
Il doit y avoir ces mouches qui volent dans ta cave,un bon papier tue-mouches devrait les attraper et les empêcher d'aller pondre dans ton bac.
A+
Lombricolo63
Par alexboss
#23323 Bonjour,

Un grand merci pour la réponse.

En fait les mouches proviennent de la buanderie commune, c'est une spécialité de mouche qui aime l"humidité et pondre dans les drains des lavabos, planchers, syphons, etc. D'où son nom de mouche à drains.

Les oeufs éclosent en 48h, les larves se développent en 10 jours, les pupes en quelques heures, et les mouches qui éclosent sont déjà matures se-xu-ellement; ça ne laisse donc aucun répit.

Plus di'nfos pour les gens intéressés:

Toutes les ressources indiquent que le seul moyen de venir à bout de ces mouches est de supprimer la matière organique afin qu'elles ne puissent plus pondre. Evidemment, il ne sera pas possible de supprimer la matière organique du lombricomposteur car cela reviendrait à supprimer le lombricomposteur !

Je vais essayer la méthode d'assainissement proposée: supprimer le trop plein d'humidité en ajoutant du carton et du terreau sec (à ce sujet, un mélange chaulé ne permettrait il pas d'obtenir le même effet?), répartir quelques feuilles de menthe tant que cela ne gène pas les vers, maintenir au sec le bac à thé. Et puis continuer à aspirer bien sûr !

Pour le papier tue-mouches, je ne pourrais malheureusement pas en mettre dans les parties communes, peut être dans ma cave en espérant que je ne vais pas me coller les cheveux dedans.

Si cela ne marche pas, je pensais à une dernière option... j'ai lu que la reproduction des mouches n'était pas optimale à basse température... en effet, qui a vu des mouches voler en hiver ? Peut-être que mettre le lombricomposteur sur le balcon permettrait de stopper ou ralentir le développement des mouches ? En espérant simplement qu'il n'y aura pas de coup de gel fatal pour les vers, qu'en pensez-vous ?

Bonne journée,

Alexandre
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#23327 Bonjour Alexandre

En effet, j'ai déjà fait ça, mettre le lombri dehors quand la température descend (pas en-dessous de 5° quand même sinon tu vas finir par les congeler ! :? ) et ça avait assez bien marché pour moi. Bon, j'avais des moucherons, pas des mouches à drain, mais je pense qu'elles aussi préfèrent le chaud. De toutes manières tu ne risques rien d'essayer. En surveillant la température extérieure (mais je ne pense pas qu'on risque pour tout de suite une grosse gelée...).

Concernant l’assèchement du compost, je suis de l'avis de Lombricolo, l'avantage d'étaler une couche de terreau à la surface de la litière par rapport au mélange chaulé, c'est que ça va faire une barrière entre les mouches et les matières organiques. Alors ensuite, il faut attendre quelques jours avant d'alimenter à nouveau sinon tu vas tout de suite tout mélanger et ça va jouer son rôle.

Bonne chance !
Moniquette
Par alexboss
#23332 Merci Moniquette et Lombricolo pour vos réponses.

Je vais combiner les 2 propositions et voir si ça diminue la quantité de mouches; je commence à reprendre espoir et surtout je ne pers pas patience.

Les voisins me trouvent déjà assez bruyant, mais maintenant en me voyant passer l'aspirateur tous les jours sur le balcon, ils vont me prendre pour un fou :)

Je vous tiens au courant.

Alexandre 8)
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#23334 Bonjour Alexandre

Sur ton balcon, les mouches s'envoleront dans l'air toutes seules ! :clap: tu n'auras pas besoin de passer l'aspirateur (mais dis-voir, je comprends pas trop : tu ne peux pas mettre du papier gluant, mais tu passes l'aspi dans la cave chaque jour ?). Tout juste un petit va-et-vient de la main à l'ouverture du couvercle de ton LC, pour les aider à prendre leur envol. :D
Je parie que tout va s'arranger sous peu.
Par contre, à l'arrivée des froids, si tu le remets dans la cave et si les mouches sont venues de là, ben... elles reviendront...

Moniquette
Par alexboss
#23390 Re-bonjour ! Enfin bonsoir plutôt...

Oui effectivement je ne peux pas coller de papier tue-mouches dans les parties communes de la co-propriété car les autres voisins n'apprécieraient pas... et dans ma cave c'est délicat vu qu'elle est très exigue avec tout mon foutoir, j'aurais peu de me coller les cheveux dedans... par contre aucun soucis pour passer l'aspirateur, enfin du moins aux heures normals hein, j'ai pas essayé au beau milieu de la nuit !

Enfin bref un petit retour par rapport à mon soucis de mouches... Actions effectuées:
  • Déplacement de la lombricompostière sur le balcon
  • Ajout de carton
  • Ajout de terreau sec
  • Ajout de menthe
  • Mise à sec quotidien du bac à thé
  • Mise à la diette

Résultats: rien : les mouches à drain sont toujours là, encore plus prolifiques... je suis rentré ce soir et me suis rendu sur le balcon... le mur était infesté de mouches... j'ai soulevé le couvercle de la lombricompostière et là ça volait dans tous les sens, comme si le nouvel environnement favorisait encore plus leur développement.

Le problème c'est que les larves sont minuscules et noires, et se fondent parfaitement avec le compost, impossible à deceler et à retirer, ce serait comme recherché une aiguille dans une botte de foins... Donc je vais continuer à aspirer tous les soirs, mais j'ai le sentiment d'être Sisyphe poussant son rocher :(

En plus je dois m'absenter 5 jours jusqu'à mercredi et j'ai déjà peur des conséquences que cela va avoir... Je crois les doigts pour que la prolifération se calme et qu'il n'y ait pas de désagrément pour mes voisins.

Je me demande si pulvériser un insecticide sur les parois de la lombricompostière éloignerait les mouches à drain... mais j'ai peur pour la santé de mes vers du coup :/ Disons que ce sera la solution en ultime recours !

Alors encore merci pour tous vos conseils, je vous ferais un état des lieux à mon retour mercredi !

Alexandre 8)
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#23395 Hello Alexboss

C'est un peu normal que les mouches n'aient pas disparu en un seul jour, ça va prendre du temps, mais tes efforts devraient être couronnés de succès à force !

Par contre, je ne te conseille pas d'arroser les parois de ton lombricomposteur d'insecticide, les vers n'y résisteraient pas, je pense. Mais tu dis qu'elles se posent sur le mur, pourquoi ne pas en mettre quelques giclées là ? J'avoue que je me suis servie d'une bombe insecticide dans les pires moments, mais jamais directement sur le LC. J'en mettais sur le rideau ou sur la vitre à côté, et pas trop. Faudrait pas empoisonner tes locataires !

J'ai aussi utilisé des autocollants anti-insectes sur la vitre de la fenêtre, ça attire les mouches, elles mangent le produit dont l'autocollant est enduit, et elles meurent. Faut pas t'affoler : certains jours, j'en trouvais des centaines mortes par-terre !

Et le papier tue-mouches, sur le balcon, dans un endroit où tu te le prendrais pas dans les cheveux (ça aussi, j'ai testé :- c'est assez douloureux au décollage..), pas possible ? pas obligé qu'il soit suspendu, tu peux en coller une des faces sur quelquechose à proximité du LC. Y'en a même qui en ont collé sous le couvercle à l'intérieur de la boîte ; j'ai essayé et quelques-unes se sont fait piéger, mais c'était vraiment galère pour l'installer (ça colle aux doigts !!) et vu le petit nombre de prises, le jeu n'en vaut pas la chandelle à mon avis.

Bonne chance !
(mais aie de la patience, ça ne s'arrêtera pas d'un coup)

Moniquette
Par alexboss
#23487 Bonjour !

De retour de mon séjour de 5 jours. Je craignais beaucoup d'ouvrir le lombricomposteur et de souffrir d'une invasion de mouches à drains.

Bon, dans un premier temps, observation des murs alentours, 2 ou 3 mouches, rien de bien grave. Ouverture du lombricomposteur, et là surprise, une dizaine de mouches s'envolent, pas plus. A mon habitude, je passe l'apirateur sur le balcon.

Le lendemain, rebelotte, avec un peu moins de mouches. Par contre en soulevant le compost, je m'aperçois que les verres sont mal en point: enfouissement dans le composteur, couleur jaunâtre assez pâle des vers, et lenteur dans les déplacements. Mes vers sont devenus apathiques ! Ils ne produisent d'ailleurs plus de thé de compost.

Une solution: redonner à manger (mix entre quelques épluchures de pommes, et une "poudre" alimentaire fournie par le vendeur de vers - sorte de farine sèche).

Ce matin, ouverture du lombricomposteur. Moins d'une dizaine de mouches, nette amélioration. Quelques larves se débattent dans le bac à thé (à sec) mais ne devraient pas survivre.

Explications possible: le froid? En effet, il a fait froid ces derniers jours (8 à 9° en journée, 1° la nuit). Peut-être ralentit-il la reproduction des mouches ? Ou sinon, l'absence de matières organiques fraîches en décomposition ? (juste la poudre alimentaire?).

En tout cas je repends espoir. Malheureusement, je n'envisage pas de remettre le lombricomposteur dans la cave tant qu'il y a des mouches. J'espère simplement qu'il ne gèlera pas, sinon ça craint pour les vers. A ce sujet j'ai entouré le lombricomposteur d'une couverture pour les tenir au chaud en cas de gel :)

Je vous tiens au courant...

Alexandre 8)
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#23497 Bonjour Alexboss,
je pense qu'il y a sûrement un peu de tout ,le froid, la faim font que le milieu leur plait moins pour vivre et se reproduire.Par contre ,il ne faut pas laisser les vers mourir de faim.Pour le froid ,ça devrait aller encore quelques nuits quoiqu'il ait neigé vers 600m en Auvergne.
A+
Lombricolo63