Ils font tellement parler d'eux que j'ai décider de leur dédier une rubrique. Est chanceux celui qui n'en a pas eu (ou très précautionneux). Venez échanger vos aventures, donner vos conseils, astuces, ...

Modérateur: OcéaneO

Par zinga
#38028 Bonjour à tous,
Heureux propriétaire d'un lombricomposteur City worms depuis 4 mois, je me bat depuis 2-3 semaines contre les Coboldia Fuscipes...j'avais lutter auparavant contre les moucherons à fruit qui avaient disparus facilement en appliquant les différentes méthodes rencontrée sur ce forum et sur internet.
Par contre les Coboldia Fuscipes c'est une autre affaire!! Indelogeable... tout essayé mais rien y fait...quelqu'un aurait il une solution miracles ;)? Merci d'avance pour votre aide.
Par CTD
#38030 Salut,

Je reviens donner des nouvelles depuis cet été. Les Coboldia Fuscipes ne sont jamais réapparus après avoir mis le lombricomposteur à la cave (fraiche voir froide) cette été ; après avoir mis beaucoup de papier et après avoir arrêté de nourrir pendant un mois. Ils avaient disparus dès le lendemain, mais j'ai tenu bon au cas où. J'ai donc pu ramener le lombricomposteur dans ma cuisine sans problème et sans réapparition pour le moment.

Par contre, maintenant, j'ai des Psychoda alternata (mouche des éviers qui ressemblent un peu à de minuscules papillons avec leurs ailes très écartées)... pas de bol.
Puisque j'ai vu qu'ils aimaient l'humidité et l'ombre, je vais leur donner l'inverse...

Enfin, pour anolis34, je confirme que ces deux espèces n'ont rien à voir avec de simples moucherons classiques :D
Par zinga
#38032 Salut,

Merci pour ta réponse et ton retour d'expérience. Mon lombricomposteur est également à la cave (cave isolée mais non chauffée) à une température d'environ 17-18 dégrés. Je veux essayer de le mettre dans le local de rangement de jardin qui est fermé mais non isolé. Temp. Moyenne env. 10 degré ( je vis à 1000 mètre et dépens des températures extérieurs :). Qu'en pensez-vous? Est-ce que ça pourrait éradiqué l'invasion ou simplement ils vont se mettre au chaud en attendant de meilleures conditions pour sortir à nouveau? Est-ce que les vers risquent de mourrir à ces températures ou seulement hiberner? Merci d'avance pour votre aide. Salutations
Par Thomas dC
#38039 Bonjour, je partage mon expérience de lombricompotage, qui se passe globalement bien, mais avec un petit bémol pour les mouches. Grâce à ce sujet, j'ai enfin découvert le nom de ces petites mouches dont je n'arrive pas à me débarrasser, les Coboldia Fuscipes. Comme Zinga, je n'arrive pas à les déloger, ça fait un mois que je nourris plus les vers, mais ça n'y a rien fait.

Je lombricomposte depuis 6 mois environ, j'avais rapidement enlevé le tapis de chanvre au début car j'avais trop moisissure blanche... et puis j'avais l'impression que l'ambiance était globalement trop humide. Sans tapis, le composteur dans ma cuisine, les choses se sont équilibrées peu à peu... mais les mouches sont arrivées, drosophiles et surtout les fameuses Coboldia Fuscipes. J'ai alors mis le composteur dans le débarras, une pièce sans ouverture (mais aérée quand même, on y passe souvent) et donc où la température est plus constante (il a fait chaud dans la cuisine cet été). Je n'ai plus eu de drosophile à partir de là, et au début ça a plutôt calmé les Coboldia Fuscipes... sans les stopper complètement.

J'ai donc essayé le coup du sevrage, qu'on m'avait recommandé... et j'ai remis le tapis de chanvre car je trouvais ma colonie de vers un peu discrète. Ca a très bien réussi aux vers, ils adorent le tapis, ils sont maintenant très nombreux... Mais c'est la cata pour les Coboldia Fuscipes, elles sont bien plus nombreuses qu'avant! Ca volète partout dans l'appartement autour des sources de lumière... agaçant! :?

C'est l'hiver mais l'appartement est bien chauffé... la pièce est entre 20 et 22ºC... un petit séjour à 15ºC calmerait les intruses selon CTD?? Il faudrait que j'explore les parties communes de mon immeuble... Merci pour ce partage d'expérience en tout cas!
Par zinga
#38062 Bonjour à tous,

Après 3 semaine de diète, malheureusement aucun changement...Ils ont légèrement diminué mais ils en restent beaucoup...
J'ai l'impression qu'ils affectionnent particulièrement le tapis d'humidification en chanvre...j'ai donc décidé de l'enlever.

J'essaie encore de les laisser à la diète cette semaine et ensuite je vais devoir décider de récupérer le maximum de vers et recommencer le lombricompostage. Mais je pense que si un colboldia se cache il recommencera rapidement l'invasion... :(.
N'y aurait-il pas des "pièges" qui fonctionnent? J'avais fait un piège pour les mouches à fruit qui avaient très bien fonctionné.

Sinon, peut-être qu'avec le temps...je m'y habituerai...

Merci encore pour vos conseils.

Salutations à tous

Zinga
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#38067 Bonjour Zinga,
C'est un combat assez long, pour gagner du temps ,il faut ouvrir et tuer les moucherons ou les aspirer .Ils peuvent facilement vivre dans les bacs sans jamais en sortir. J'ai un contact sur FB (et ici) qui conseille d'essayer la terre de diatomée ou les nématodes (que je trouve très chères) .
On peut aussi essayer les huiles essentielles de lavande, citronnelle, menthe poivrée , pas directement dans les bacs mais plutôt imbibée sur un tissu ou carton suspendu au couvercle pour ne pas être en contact avec les vers en cas de toxicité pour eux.
A+
Lombricolo63
Par zinga
#38069 Salut Lombricolo 63,

Merci pour ton message. Aurais-tu plus d'information sur les nématodes? Connais -tu quelqu'un qui l'aurait testé? Apparement de ce que j'ai pu lire sur internet, les nématodes pour les mouches de terreau s'attaque exclusivement à ces dernières. Je vais tester et je vous ferai part de mes résultats.
Merci encore à tous pour votre aide.

Meilleures salutations.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#38070 Bonjour Zinga,

perso, je n'ai jamais testé je n'ai jamais eu de grosse invasion mais les nématodes sont régulièrement utilisés par les membres de l'association de jardiniers dont je fais partie pour la lutte contre plusieurs ravageurs avec de bons résultats au jardin . Maintenant si tu testes, on est preneur de résultats positifs ou non.

A+
Lombricolo63
Par Thomas dC
#38075 Bonjour à tous,
Suite à l'invasion de Coboldia Fuscipes dans l'appartement, j'ai déménagé le lombricompost au 5e étage, sur palier des greniers... ça ne dérange personne, même si quelques mouches volettent par-ci par-là.

Après deux semaines environ là-haut, ça a un peu calmé les moucherons... et les vers aussi j'ai l'impression. La température est à peu près constante à 13ºC là-haut.

Moins actifs, mais toujours là... ça me parait la bonne option finalement. En espérant que la température ne descende pas d'avantage au plus froid de l'hiver.

Je vous tiendrai au courant...

Bonne journée
Par Thomas dC
#38171 Petite mise à jour un mois plus tard, la température dans le haut de la cage d'escalier s'est stabilisée entre 10 et 12ºC, ce qui semble convenir aux lombrics - ils sont toujours là, bien nombreux, plein de jeunes. Ils ne mangent sans doute pas aussi vite que s'il faisait 20ºC, mais après tout c'est dans l'ordre des choses en hiver je suppose.

Plus de mouches d'aucune sorte dans le compost... j'attends de voir quand les températures remonteront.

Nos voisins du 4e étage nous ont suivi et ont mis leur lombricomposteur à côté du nôtre. J'aimerais profiter de la dynamique pour faire la promotion du lombricompostage à tout l'immeuble... mais je crains le retour de bâton du vieux grincheux qui râlera à la première mouche venue au printemps. On va la jouer discrets pour le moment :D