Ils font tellement parler d'eux que j'ai décider de leur dédier une rubrique. Est chanceux celui qui n'en a pas eu (ou très précautionneux). Venez échanger vos aventures, donner vos conseils, astuces, ...

Modérateur: OcéaneO

Par elya33
#39463 Bonjour à tous,

J’ai commencé le lombricompost le 1 er janvier donc cela fait un mois.

Les vers donnés gentillement sont issu d’un compost extérieur.

Le prorpietaire m’a dit avoir mis son composteur à l’exterieur Suite à des moucherons... :roll:

Bon au début lors de la premiere semaine j’ai eu quelques mouches des éviers et quelques drosophile que je n’ai pas revu depuis.

Par précaution dès le début j’ai littéralement bourré de carton le compost et ceci dès introduction de nourriture ( feuille de salade, banane , peaux de pomme, avocat etc... j’ai regardé un petit peu tout les jours pour limiter la fermentation etc...

Et ces 3 dernières semaines j’ai beaucoup mélanger pour aéré. Et même vu beaucoup de Cocon de vers donc j’étais contente.

Sauf que là je me suis absentée 5 jours et là la cata des cobaldias fuscipes par cinquante partout...

J’ai donc mis à la diete tout ce beau petit monde.

J’ai remis du carton mais là je ne sais pas quoi faire car plus de place dans mon étage ... des idées ?

Ps: pas de thé et un peu de condensation de le bac à thé et sous le couvercle. Mais j’ai pas l’impre Que c’est humide .... :evil:
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39464 Bonjour Elya33,

ha! coboldia le terrible ,il apparaît sans crier gare et il est tenace le bougre . Excellent reproducteur, capable de faire plusieurs générations sans sortir de la boite . Il a son rôle à jouer dans le processus du compostage mais envahissant dans un lombricomposteur . La lutte sera sans merci, écrabouillage assez facile mais fastidieux. Les larves se mettent au sec pour se transformer, souvent collées sur les bords et sous le couvercle qu'il faut nettoyer régulièrement. Sinon, je ne pense pas que mettre les vers au sec et à la diète change grand-chose à part ralentir le système.

A+
Lombricolo63
Par elya33
#39465 Aïe merci encore pour la réponse Lombricolo63.

J’attendais votre réponse mais mon dieu vous me dites qu’il n’y a rien à faire ?

J’ai monsieur qui perd patience et qui veut tout mettre en l’air car comme nous sommes dans un t1bis c’est vite ingérable !

Alors ce que je fais c’est que je remues le compost deux fois par jour et la journée je le laisse sur notre terrasse.

Par contre vous me dites qu’ils pondent leurs oeufs sur le sec ?

Et je chasse les petits moucherons à coup de :clap: :clap:

Est ce que je fais bien ? Des idées ?
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39466 Bonjour Elya33,

j'ai un gros doute, tu es sûre d'avoir affaire à coboldia fuscipes ? Ce moucheron ne volent pas ou que très rarement ,on le voit très souvent cul à cul avec un partenaire . Si c'est le plus tenace ,ce n'est pas le plus gênant parce qu'il ne se balade pas dans l'appartement dès qu'on ouvre le couvercle ,à la recherche de lumière.
Une photo serait appréciée.

A+
Lombricolo63
Par elya33
#39479 Bonsoir Lombricolo 63,

https://i.imgur.com/yWfbM7N.jpg

Je vous mets les photos

https://i.imgur.com/LNqK8bH.jpg


C’est une catastrophe. Il y en avait une cinquantaines autours du lombricompost dans notre entrée et on en trouve partout dans notre chambre salle de bain...

Mon conjoint fait pression pour arrêter. Surtout que lá je pars une semaine en vacance .... :o : :evil: :evil:
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39504 Bonjour Elya33,

ce sont bien des coboldia fucipes . Les premiers œufs peuvent très bien provenir de la souche de vers du départ . On a pas de remède miracle à part ouvrir souvent le lombricomposteur pour les éliminer. On peut faire ça dehors, sur un balcon, près d'une fenêtre ouverte . Certains se servent d'un aspirateur d'autres les écrasent.
Il fait trop froid pour laisser un lombricomposteur dehors sans risque mais tu as peut-être un garage ou un cave accessible. Sinon, Il va falloir apprendre à supporter un peu de biodiversité pendant quelques temps.
Les vacances ne vont pas arranger l'affaire s'il n'y a personne pour ouvrir le couvercle.

On est tous confronté un jour ou l'autre aux moucherons et ils reviennent de temps en temps , il faut s'y habituer et apprendre à réagir rapidement . Avec l'expérience, c'est bien plus facile à gérer mais pour cela il faut persévérer.

A+
Lombricolo63