Ils font tellement parler d'eux que j'ai décider de leur dédier une rubrique. Est chanceux celui qui n'en a pas eu (ou très précautionneux). Venez échanger vos aventures, donner vos conseils, astuces, ...

Modérateur: OcéaneO

Par fabien_l
#10748
lombricolo 63 a écrit:Corrigez- moi si je me trompe ,les bacs mis en pied d'immeuble sont collectés par des camions qui les emmènent sur une plate-forme de compostage ce qui permet de valoriser la matière ce qui est déjà très bien mais tout ceci demande des moyens ,des personnels et donc a un coût non négligeable.

Pour ma part, je parlais bien du compostage au pied des immeubles, comme c'est le cas sur le lien donné par Dhina, et non pas d'une collecte sélective des déchets organiques des particuliers qui n'a pour moi aucun sens (c'est encore un autre sujet, déja qu'on dévie du sujet initial).

lombricolo 63 a écrit:C'est pour cette raison que je préfère les méthodes de traitement individuelle .En les favorisant ,on diminue les coût pour la collectivité ,on évite des structures lourdes qui imposent des nuisances aux riverains,on responsabilise les gens sur la gestion des déchets, tout le monde dit que c'est trop cher mais personne ne veut retrousser ses manches.
Il va falloir faire évoluer les mentalités ,c'est sûrement possible mais il y a du boulot. En tout cas,si chaque méthode trouve son public, on arrivera peut-être à sortir 100% de matière compostable (beau rêve).

Les choses évoluent tout de même, dans certaines collectivités plus vite que dans d'autres. Pour reprendre le cas de Rennes, c'était bien une décision "politique" que de faire le choix du compostage en pied d'immeuble, plutot que collecte et incinération de ces déchets. Ce choix n'est pas forcément fait pour le coté environnemental, ni pour les économies, mais souvent car les unités de traitement de déchets (incinérateurs, centre d'enfouissements) sont saturés ou en fin de vie, et en reconstruire d'autres est devenu très très compliqué. Et tant mieux, puisque les choix qui en découlent permettent de mettre en place des projets de réduction des déchets, dont le compostage domestique, le lombricompostage et le compostage collectif.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#10754 Bonjour Fabien_l,
bien-sûr que les choses évolues mais c'est loin d'être parfait ,chez nous ils veulent le construire leur p****n d'incinérateur.C'est vrai que tout les ans ils font une opération composteur à prix réduit ,35000 vendus à ce jour mais je n'ai jamais entendu ou vu une campagne de promotion du compostage .J'ai écrit à l'organisme qui s'occupe des déchets pour leur parler du lombricompostage ,ils connaissaient vaguement et avait suivit des essais dans des écoles mais n'envisageaient pas de promouvoir le procédé . :cry:
Chez nous ,sans appuis, le lombricompostage aura du mal à faire sa route mais on s'accroche.
A+
lombricolo63
Par Jacqueline
#11174 Après avoir failli renoncer, l'an dernier, au bout d'un an de lombricompostage, je n'ai plus de problème avec les moucherons, du moins depuis plusieurs mois. En décembre, j'ai rentré le lombricomposteur dans l'appartemement à cause du froid et il y est toujours, sans que je sois gênée d'une quelconque manière: pas d'odeur et -enfin!- plus de moucherons :: :clap:
Plusieurs éléments semblent avoir réglé le problème:
1. J'ai placé 1 pastille autocollante au pyrèthre ua bas de chacune des 4 panneaux de la baie vitrée du séjour. Ces pastilles sont très discrètes, attirent les moucherons qui en meurent et ne viennent plus m'embêter.
2. Chaque fois que je rajoute de la nourriture (tous les 2 ou 3 jours), je brasse le contenu du plateau avec une fourchette de façon a bien aérer la matière organique en décomposition et je mets du papier ou du carton.
3. Je stocke les déchets que je ne mets pas dans le lombricomposteur tout de suite dans le réfrigérateur afin que des moucherons ne viennent pas y pondre.
4. Je recouvre les déchets avec du papier journal et je rajoute une feuille lorsque les vers ont attaqué la feuille précédente.
5. Quand le lombricomposteur est sur le balcon, si la population de moucherons augmente, dès qu'il y a du mistral, j'enlève le couvercle et je laisse la surface se dessécher. C'est très efficace!
Pourvu que ça dure!!! Quoi qu'il en soit, bientôt je remets tout le monde sur le balcon: il est temps que ces petites bêtes profitent du printemps!
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#11316 Bonjour Jacqueline ,
j'ai laissé ton message sans réponse quelques jours pour qu'il soit lu par les nouveaux .Les moucherons ,on peut s'en débarrasser tu en est la preuve .
moi ,j'en ai encore mais comme ils ne me gênent pas j'ai pas tenté de les supprimer totalement(vivre et laisser vivre) faudrait que j'essaie pour voir.
A+
lombricolo63