Ils font tellement parler d'eux que j'ai décider de leur dédier une rubrique. Est chanceux celui qui n'en a pas eu (ou très précautionneux). Venez échanger vos aventures, donner vos conseils, astuces, ...

Modérateur: OcéaneO

Par maxival
#11334 Bonjour à tous,

Cela fait maintenant 3 mois environ que je me nourris des expériences de chacun sur les moucherons sur ce forum.
Je crois que j'en suis arrivé à un stade ou "trop d'info tue l'info" alors j'ai décidé de vous faire partager mon expérience de bientôt 1 an avec les vers.

Mais pourquoi "avocat ?".
Avocat parce que j'ai enfoui un noyau d'avocat dans mon lombricompost au tout début et j'ai maintenant un avocat qui mesure 40 cm avec de grandes feuilles : c'est ma petite fierté ! :D
Avocat parce que j'ai découvert que les moucherons (les fameux que l'on retrouve souvent cul à cul) hébergent dans son pot ! :shock:

Mon premier épisode de moucherons a débuté cet été : j'ai suivi vos conseils sur le forum en arrêtant de nourrir les vers pendant 3 semaines environ et en ajoutant du Vita'Vers et du carton... et les choses sont petit à petit rentrées dans l'ordre....

Depuis 4 mois environ, j'ai eu 2 nouvelles vagues d'invasions - moins fortes que la première - j'ai alors appliqué la même méthode et tenté de renourrir doucement mes vers mais j'ai découvert que des mouches étaient encore présentes à l'intérieur, sur le contour du couvercle supérieur, et que d'autres s'agglutinaient sous les pieds et sous mon bocal de récupération de thé de vers !
(Au début, lors de ma première invasion, il y en avait partout ! Même dans mon frigo. :cry:)

Me voilà donc reparti pour une nouvelle diète qui dure maintenant depuis bientôt 2 mois : la seule nourriture étant les boîtes à oeufs et le vita vers.

Et j'avoue que je ne sais pas quoi commencer !

J'ai même pris contact par téléphone avec Vers La Terre et la personne avec qui j'ai discuté m'a conseillé de recommencer depuis le début !! (utiliser mon lombricompost dans le jardin et me débarrasser radicalement donc, du problème !) Hors de question, ça fait trop mal au coeur, de devoir TOUT refaire alors que tout se passait si bien ! :evil:

Du coup, j'ai mis mon COW dans ma véranda, la nuit (qui est en réalité une serre) pour tuer les larves de mouches, 2 jours de suite et cela à l'air d'avoir fonctionné, je ne voyais pas de mouches en tout cas...
Mais comme les t° rebaissaient, j'ai rentré mon COW à nouveau et l'invasion est repartie... depuis hier... du moins elle s'amplifie...

Terreau ?
Huile essentielle de géranium sur des cotons posés sur les poignées ?
Moustiquaire ?
Clous de girofle ?
Feuilles de thé ?
Nématodes ?
Coccinelles ?
Scotch ?
Vidange et nettoyage complet ?
Congélation ?
Incantation ?
...

Des méthodes différentes, qui fonctionnent pour certains mais pas pour d'autres.
C'est un jeu de patience, j'en conviens, mais je refuse de prendre des mesures catégoriques... je suis prêt à essayer des méthodes douces et éprouvées... mais par où et par quoi commencer ?

Je n'ai pas d'autre endroit que ma cuisine pour stocker mon COW : ma cave n'est pas facilement accessible, ma serre est soit trop froide ou trop chaude, je n'ai pas de garage... alors je ne peux pas me contenter de déplacer le problème ! Et je ne peux pas encore déplacer mon avocat et mes autres plantes à l'extérieur, il fait trop froid !

Mes diètes et apports réguliers de carton / vita'vers n'ont pas l'air d'avoir super bien fonctionné...

L'idéal serait une procédure simple... mais je suis un peu paumé !! :roll:

J'ai bien envie de tenter le terreau, les clous de girofle et le thé (suis un gros consommateur de thé...)

J'attends en fin de semaine, une livraison de matelas d'humidification, mais comme les vers n'ont plus à manger, ils vont se jeter dessus ! Et ça va me coûter cher en matelas !!! Je préférerais mettre un matelas lorsque je pourrais à nouveau les nourrir, en attendant de vieux tee shirts ou serviettes éponges font l'affaire (d'ailleurs ça dure longtemps les serviettes éponges !)

Bref, vous voyez, je doute, je trépigne !

Dans l'attente de vos conseils...
Avatar de l’utilisateur
Par Kir
#11335 Bonjour,

Mon lombricomposteur n'est âgé que de 18 jours, et je n'ai pas encore eu la grande chance et l'immense plaisir de rencontrer des moucherons, mais je suis tombé récemment sur un témoignage (dans le sujet précédent ton message sur le forum : "Re: Analyse d'1,5an de lombric.,axée sur le thême des moucherons"). Au cas où tu serais passé à côté, voici donc un ensemble de mesures prises par quelqu'un qui a eu pendant longtemps des moucherons et ne parvenait pas à s'en débarrasser :
Jacqueline a écrit:1. J'ai placé 1 pastille autocollante au pyrèthre ua bas de chacune des 4 panneaux de la baie vitrée du séjour. Ces pastilles sont très discrètes, attirent les moucherons qui en meurent et ne viennent plus m'embêter.
2. Chaque fois que je rajoute de la nourriture (tous les 2 ou 3 jours), je brasse le contenu du plateau avec une fourchette de façon a bien aérer la matière organique en décomposition et je mets du papier ou du carton.
3. Je stocke les déchets que je ne mets pas dans le lombricomposteur tout de suite dans le réfrigérateur afin que des moucherons ne viennent pas y pondre.
4. Je recouvre les déchets avec du papier journal et je rajoute une feuille lorsque les vers ont attaqué la feuille précédente.
5. Quand le lombricomposteur est sur le balcon, si la population de moucherons augmente, dès qu'il y a du mistral, j'enlève le couvercle et je laisse la surface se dessécher. C'est très efficace!

En espérant que d'autres pourront t'aider avec leur propre expérience.
Par ettigib
#12797 vécu "moucherons", mais lombricompost préservé !
bonjour,
je pense en 1 année de lombricompostage avoir vécu toutes les catastrophes. alors je comprends la douleur d'avoir à jeter sa production. j'ai refusé. j'ai gagné.
j ai lu certainement sur ce forum, que le moucheron pondait sur des végétaux murs et en décomposition.

règle n°1 : limiter l'infestation
ne plus JAMAIS donner aux vers des légumes , fruits, salades gatés et déjà avancés. l'oeil ne peut repérer les oeufs de ces moucgerons et ils prolifèrent une fois jetés dans le compost. Au risque de déplaire à certains courants pro-préboubelle avant compostage, depuis que je ne mets plus que des déchets frichements épluchés et sains. tant pis le rste part sur le tas du compost jardin si vous avez un jardin ou poubelle classique. question de survie. :arrow:

règle n° 2 : faire disparaitre la piste d'atterrisage...
les moucherons se développent si le compost est tendance + humide. ajouter vita vers papier sur le dessus une fois par semaine, les moucherons ne trouveront plus d 'humus à atteindre ca les asfixient en quelque sortent, ils ne peuvent plus trouver de milieu ou pondre. :mrgreen: l'année assée je m'en suis débarassée ainsi : pourtant grosse infestation...j ai placé un linge en coton noir sur le dessus du compost afin qu'ils ne puissent ^ls atteindre les déchets en surface et j'ai tué un part un les bestioles aui apparaissent. en 3 semaines j'ai rattrapé le processus normal. OUF. sans rien jeter.
nb : le linge a été littéralement dévoré par les vers friants de la matière coton alors ???? une vraie dentelle

règle n° 3 : bloquer l'espace arérien
cette année en prévention : j ai fabriqué une moustiquaire en voile (un reste du mariage :b ) de forme cubique avec une poignée sur le dessus pour facliter l'enlèvement et repositionnement. les moucherons voletent autour de mes plantes mais n'ont pas trouvé accès au compost. victoire j
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#12799 Bonjour Ettigib,
ton second message va faire plaisir à ceux qui sont ou seront confronté aux moucherons.Pour ma part ,j'en ai eu pas mal mais maintenant je pense avoir aussi trouvé ma solution, je contrôle l'humidité suivant les aliments que j'apporte si je juge que c'est trop humide je rajoute un peu de sciure qui absorbe l'excédent et, depuis deux mois à peu près, je pose sur les déchets deux feuilles de journal que je remplace dès qu'elles se déchirent .Pour l'instant le procédé marche bien,même si je mets des déchets bien avancés en décomposition.
A+
Lombricolo63