Ils font tellement parler d'eux que j'ai décider de leur dédier une rubrique. Est chanceux celui qui n'en a pas eu (ou très précautionneux). Venez échanger vos aventures, donner vos conseils, astuces, ...

Modérateur: OcéaneO

Par Malta
#15511 hello,

Je suis en train d'expérimenter une nouvelle méthode pour me débarrasser des moucherons, est-ce que certains d'entre vous l'ont déjà essayés ? L'idée s'inspire du "faux semis" en agriculture : en agriculture, on prépare la terre, on fait semblant de planter, toutes les graines de mauvaises herbes germent, et là, tchac, on laboure un grand coup avant qu'elles n'aient eu le temps de monter en graine et elles sont bien eues.

Rapporté aux moucherons, l'idée serait (en hiver) de rentrer le lombricompost quelques heures, le temps que les œufs de mouches qui traînent éclosent, et blam dehors. Du coup ils meurent de froid avant d'avoir pu se féconder.

1 - Est-ce que ça paraît réaliste à ceux qui connaissent un peu mieux que moi (c'est pas dur...), le cycle de vie des moucherons ?
2 - Est-ce que certains l'ont déjà essayé ?

J'ai essayé hier, sachant qu'avant qu'il fasse froid j'avais pas mal de moucherons, mais que tout ça s'est mis en sommeil depuis qu'il fait autour de 10°. J'ai eu rapidement une myriade de ce que je prends pour des jeunes moucherons (plus petit, moins vivace, se collent aux fenêtres), que j'ai pu éliminer sans problème, donc je pense que j'aurais du ressortir le lombricompost plus tôt (je l'ai laissé presque 24h à 19 ° du coup). Je vais retenter cette nuit je pense !
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#15512
Malta a écrit:qui connaissent le cycle de vie des moucherons ?

Toute la question est là.
Quel est le cycle de vie, de fécondation, de ponte de nos mouches, de réveille et il n'y en a pas qu'une seule !!!!
Ensuite le délai est il compatible avec la température extérieur et la vie de nos vers. (Pas de gel du compost.)
Mais effective les variations thermiques peuvent avoir raison des mouches quid de l'influence sur les vers qui subissent le même changement.

A+
Foxlolo
Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#15517
Malta a écrit: ce que je prends pour des jeunes moucherons (plus petit, moins vivace, se collent aux fenêtres)
Des "jeunes moucherons", ça n'existe pas. Un moucheron, quand il est moucheron, est adulte, et a sa forme et sa taille dévinitives. Avant d'être adulte, c'est d'abord un oeuf, puis une larve ('asticot' dans le langage courant), puis une pupe (une sorte de truc immobile qui semble mort et sec). S'ils te parraissent différents des autres, c'est seulement parce que c'est une espèce différente. S'ils te semblent moins vifs, c'est ou bien parce que c'est le tempérament naturel de l'espèce en question, ou bien parce qu'ils ont froid (les insectes sont des bestioles à sang froid ; quand ils ont froid, ils sont engourdis, ils peuvent même parfois s'immobiliser et se recroqueviller sur eux-mêmes, jusqu'à sembler morts... mais se remettre à bouger si la température remonte).

Malta a écrit: Est-ce que ça paraît réaliste à ceux qui connaissent (...), le cycle de vie des moucherons
ben... tout dépend à quelle espèce de moucherons tu as affaire... certaines sont plus résistantes que d'autres au froid. Ca doit pouvoir être relativement efficace sur certaines espèces (par exemple, je crois que ça vaudrait le coup d'essayer sur les (espèces de) drosophiles). Pour d'autres espèces (par exemple sur Coboldia fuscipes), je n'y crois pas une seconde : pour avoir essayé d'en coller au frigo et même au congèl, je peux te garantir qu'elles sont plus résistantes au froid que les vers... ils mourront de froid avant elles.