Ils font tellement parler d'eux que j'ai décider de leur dédier une rubrique. Est chanceux celui qui n'en a pas eu (ou très précautionneux). Venez échanger vos aventures, donner vos conseils, astuces, ...

Modérateur: OcéaneO

Par sabrina d
#2013 bonjour,

j'ai un nuage de moucherons dans mon COW, aux deux etages (j'ai recemment fait la recolte du 3eme etage, je ne l'ai pas encore remis).

Les vers n'ont rien eu a manger depuis 3 semaines et puis, on leur a donne' plein de carton (emballage d'oeufs) et de papier journal, une bonne poignee de vitavers et de melange chaule' par etage, et on a ouvert le robinet du the' de vers (ce sont tous des conseils qui etaient donne' a ce sujet dans le forum). Mais helas, les mouches sont toujours la!

J'ai lu sur un forum americain que les nematodes sont des betes microscopiques qui mangent les oeufs des mouches mais qui n'affectent pas les vers. Aux USA, on peut en acheter par VPC. Est-ce-que qqun saurait ou on peut les acheter ici en France?

merci

Sabrina
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#2014 Parfois, j'ai aussi un nuage de moucherons lorsqu'un étage de COW a été récemment débuté pour le remplissage. :!:
En ce qui me concerne, je n'ai jamais imposé de diète aux vers de terre, et de fait, ils mangent tout ce que je leur donne.

Le nuage de moucherons se forme lorsque j'enlève le couvercle; je nourris les fauves, leur donne à boire si c'est le jour, remet le couvercle. Pratiquement, tout de suite après, il n'y a plus de moucherons visibles alentour.
Au fur et à mesure, au fil des jours, l'étage se remplit, les moucherons deviennent moins nombreux. Enfin arrive le jour où je dois entamer un nouveau plateau, et les moucherons réapparaissent; ils disposent alors d'un plus gros volume pour leur vol, puis le cycle reprend...

Pour les nématodes, je ne sais pas!
Par aurelane
#2015 plein de moucherons ici aussi
j'ai l'impression qu'ils ont proliféré avec la température ( 10° avant , 15° maintenant dans mon garage) par contre je ne constate pas le rapport début plateau ou fin de plateau ( toute fin de plateau ici, pas de place pour voler donc mais quel nuage quand j'ouvre et que je soulève le tapis!!)
j'ai essayé la diète, mettre du journal par dessus, j'ai même sorti l'aspirateur pour en avaler ( cf le bouquin) mais bof bof, heureusement que le cow est dans mon garage je crois que dans la cuisine j'aurais arrêté !
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#2016 C'est à dire que je n'utilise pas la même recette que celle préconisée avec le COW.
Céphil se rapproche de l'"officielle" et ça n'a pas l'air de trop mal marcher pour elle...

Ce que je vous ai raconté; c'est ce qui se passe vraiment avec mon COW.
Il est dans le garage et ne me pose pas de problèmes particuliers, mais je ne suis pas non plus très méticuleux quant à la propreté impécable...

Il faut persévérer jusqu'à trouver un équilibre: avoir un lombricomposteur est un exercice de patience. Il ne faut pas être trop pressé, lorsqu'un problème survient, qu'il se résolve dans la minute 8)
C'est pour cela que l'on tente d'échanger nos expériences, qu'elles soient heureuses ou malheureuses.
En ce qui me concerne, pour le lombricompostage, tout a toujours très bien fonctionné.
De là à dire que j'ai la main "vertueuse", je n'irai pas jusqu'à l'affirmer"
Avatar de l’utilisateur
Par Céphil
#2017 Ouh la la je croise les doigts pour que ces vilaines mouches ne reviennent pas chez moi. En effet, de mon côté, le COW dans ma cuisine n'a connu la présence d'aucune mouche depuis plus de 6 mois. Comme je l'ai déjà écrit dans un autre post, j'en ai eu, et je pense que dans les 6 premiers mois, tout le monde ou presque y passe !!
Mais j'avais opté pour la méthode forte pour m'en débarrasser : diète de plus d'un mois, avec scotchage intégral du COW (ruban adhésif transparent sur les trous du couvercle, gros scotch marron entre tous les étages, seules les aérations au niveau des pieds restaient ouvertes). Avec en plus colmatage des plateaux avec 3 cm de terreau bien sec (je pense que c'est ça qui aide vraiment, et du coup j'en mets au moins une fois tous les deux mois, lors d'un rempotage, je coupe en petits bouts la vieille motte de terreau usagé et racines dans le COW, les vers se jettent littéralement dessus, et comme ça ils ne laissent pas de place aux mouches !!) et des feuilles de journal sèches aussi, plus du thé en vrac sec non utilisé et des clous de girofle. La totale.
J'ouvrais le tout tous les 15 jours pour aérer un peu et chasser les dernières mouches, que j'écrasais aussi avec les doigts pour celles qui restaient. Et bah ça a bien marché.
Après, il faut voir aussi ce qu'on donne aux vers : je leur donne mes déchets immédiatement après les repas, tout, mais tout, coupé en petits bouts, avec toujours autant de matière carbonée pour réguler l'humidité, ou au contraire un fond de mug de thé pour en rétablir un peu.
Je ne donne jamais rien de pourri, et je couvre bien avec deux ronds de toile de jute.
J'ai l'impression que les victimes de mouches en sont encore à leurs premiers mois, il faut donc lutter une bonne fois pour toute et être attentif, patient et optimiste !
Avatar de l’utilisateur
Par Christine
#2029
sabrina d a écrit:J'ai lu sur un forum americain que les nematodes sont des betes microscopiques qui mangent les oeufs des mouches mais qui n'affectent pas les vers. Aux USA, on peut en acheter par VPC. Est-ce-que qqun saurait ou on peut les acheter ici en France?

On peut acheter des nématodes à HARMONIA:
http://www.jardin-bio.com/boutic/bou_list.cgi?codefam=aux
J'en ai déjà acheté à cette société pour lutter contre des otiorrhynques, et cela avait été très efficace.

Contre les moucherons dans le compost je n'ai pas testé. Je confirme que j'ai eu également une invasion pendant les 1ers mois de la mise en service, puis plus rien.

J'ai de la chance, mon lombricomposteur est dans un garage. Aussi je ne m'étais pas compliqué la vie pour la lutte. Un peu d'insecticide ( :oops: mais BIOLOGIQUE ) à 2 ou 3 reprises au-dessus du COW, et cela a été radical. Depuis plus aucun souci.

C'était juste pour rassurer les nouveaux. La période de mise en route est en effet délicate. Il faut créer un nouvel écosystème à partir de pas grand chose, puis un équilibre semble s'installer. Ce qui est rassurant d'ailleurs, par rapport aux ressources de la VIE. :D
Avatar de l’utilisateur
Par sev
#2031 Bonjour Sabrina,
Dis-nous si ça marche. J'y avais aussi pensé avec mes mouches soldats. Je vais essayer la solution d'ayouto et mettre mon COW quelques jours dehors dès que la température remonte un peu.Dès que toutes ces vilaines mouches auront disparues, je vous dirais ce qui a marché..
Par sabrina d
#2214 bonjour a tous,

merci pour vos conseils! pour info, nous avions notre COW pour cinq mois deja lorsque l'invasion des moucherons a commencee. En plus, elle a commencee en fevrier, donc il ne faisait pas chaud (nous habitons paris). pour info, ca fait presque 2 mois qu'on ne leur donne rien a manger sauf qques cartons d'oeufs & poignees de vita vers & melange chaule', mais le nuage de moucherons persiste.

J'ai ete voir le site qui propose des nematodes, mais a 31E, ca fait un peu cher.

je vais essayer de mettre qqes cm de terre en haut de chaque bac, car ca, nous n'avons pas encore essaye', et ca me semble logique - les moucherons ne sont pas des animaux sous-terrestres.

J'ai hate de remettre notre COW en marche, une fois qu'on a pris l'habitude de ne pas jeter ses dechets, ca semble un tel gachis de les mettre a la poubelle...

je vous tiens au courant des progres,

Sabrina
ps - pour info - sur les sites americains, ils proposent de congeler tous les dechets vegetaux pendant 3 jours, pour tuer tout eventuel parasite. ca marche p-e, mais me semble un peu contre l'esprit ecologique du COW.

Sabrina
Avatar de l’utilisateur
Par Iehoma
#2217 De Berq à Marseille,chaque année, les drosophiles reviennent pour nous em-bêter(nous rendre plus bêtes?) entre fevrier et mars.
Leur 'ré-apparition' est inévitable. Pour le moment des solutions réalistes(au moins financierement) ne sont pas encore au point, me semble-t-il.
Patience...
Avatar de l’utilisateur
Par Agnès Allart
#8406
Céphil a écrit:Mais j'avais opté pour la méthode forte pour m'en débarrasser : diète de plus d'un mois, avec scotchage intégral du COW (ruban adhésif transparent sur les trous du couvercle, gros scotch marron entre tous les étages, seules les aérations au niveau des pieds restaient ouvertes).


Bonjour, je rebondis sur ce post pour éviter les erreurs : Une utilisatrice du forum à suivi ces conseils et a vu toute sa population de vers disparaître en quelques jours.
Il n'est absolument pas conseillé de boucher les aérations avec du scotch ou quoi que ce soit qui empêche l'oxygène de circuler.
Éventuellement, il peut être efficace de poser des moustiquaires sur certaines aérations mais IL NE FAUT PAS EMPECHER L'AEROBIE !

Aussi, parfois, selon les lombricomposteurs, les conseils qui fonctionnent pour certains ne fonctionnent pas toujours pour d'autres....

Bonne continuation :)
à+
Agnès
Par Nicolas62
#8428 Bien sûr qu'il existe des solutions efficaces pour éliminer les drosophiles, ils suffit de chercher un peu sur le forum. Je les éliminer très rapidement et depuis je suis tranquille, si elles réapparaissent, je réapplique les solutions trouvées (simples et pas cher et surtout efficaces).
Par axel584
#8433
Nicolas62 a écrit:Bien sûr qu'il existe des solutions efficaces pour éliminer les drosophiles, ils suffit de chercher un peu sur le forum. Je les éliminer très rapidement et depuis je suis tranquille, si elles réapparaissent, je réapplique les solutions trouvées (simples et pas cher et surtout efficaces).


Et quels sont les solutions simples et efficaces pas chères ??? Parce que j'ai l'impression d'avoir tout essayé, entre la diète, les pièges à moucheron, les apports de carton, la couche de terreau, l'obstruction des aérations par une mouchtiquaire etc.

Je lis partout qu'il existe des solutions mais toutes celles que j'ai essayé ne semble pas fonctionner.

Il me reste que le chalumeau (rigolez pas, je l'ai lu sur un forum), ou la stérilisation par le chaud (avec la recherche méticuleuse de mes bébés vers auparavant)... Bref, les seuls solutions que je n'ai pas encore essayé sont celle qui me rappelle la guerre du Vietnam...

Axel
Par MiTcH
#8437
axel584 a écrit:Et quels sont les solutions simples et efficaces pas chères ??? Parce que j'ai l'impression d'avoir tout essayé, entre la diète, les pièges à moucheron, les apports de carton, la couche de terreau, l'obstruction des aérations par une mouchtiquaire etc.

Je lis partout qu'il existe des solutions mais toutes celles que j'ai essayé ne semble pas fonctionner.


Je ne sais pas où se trouve ton lombricomposteur.
Le miens est à la cave et pour ma part, j'ai aussi tout essayé sans réel succès. Bref je les laisse ces moucherons, ils ne sont pas nuisibles au système et cela ne gène pas ma cave...
Je pensais en avoir terminé à la fin de l'hiver (vers février mars) car il n'y en avait plus, mais cela était dû à la température de la cave (entre 5 et 8°C) et ils ont dû hiberner... en rempotant des fleurs d'intérieur avec du terreau du lombricomposteur, au surprise les moucherons sortaient de la terre des fleurs... depuis il fait plus chaud dans la cave et donc réapparition des moucherons. Cela ne me gène pas (sauf pour le plantes d'intérieur qui sont maintenant à l'extérieur) donc je laisse.
Heureusement que le lombricomposteur est à la cave, sinon j'aurai arrêter depuis longtemps...
Par Nicolas62
#8439 Solutions qui a très bien fonctionnées pour moi en 3 semaines environs (pour les drosophiles!):
- diète
- recouvrir les déchets, pour ma part une couche de terreau sur toute la surface+un carton par dessus le terreau
- nettoyage des côtés intérieur du lombricomposteur
- mettre une petite coupelle de jus de pomme+qq goutte de vinaigre de cidre de pomme+qq gouttes de produits vaisselle au dessus du couvercle du lombricomposteur.
- et enfin de la patience, au fil du temps la population de moucherons va diminuer de plus en plus, et après plus aucune drosophile.
Depuis début mars, je n'ai plus jamais eu aucune invasion de ces bestioles!

Bon courage!
Par axel584
#8440 je pense qu'il s'agit de sciarides, mais sans en être sûr, j'ai bien envie d'en ramener au museum d'histoire naturelle qui se trouve pas très loin de chez moi pour leur demander leur avis.

Hier, j'ai décidé de passer aux grands moyens, j'ai mis mon lombricomposteur sur mon balcon. Malheureusement, il fait très chaud (max 55°) et hier, quand je l'ai mis, il faisait encore 40 (je l'ai mis vers 21h), j'ai séparé chaque plateau. L'idée n'était pas de les cuire, mais de sécher le terreau. J'en ai aussi profiter pour obstruer toutes les aérations avec du voile de croissance. Et enfin, le dernier but était aussi de laisser partir les moucherons qui s'y trouvait (ils sont très attiré par la lumière. Je l'ai rentré à 23h et j'ai l'impression qu'il y en avait beaucoup moins ce matin. Je pense renouveler l'opération ce week-end mais uniquement le matin (vraiment pour sécher le terreau et pas pour le chauffer).

Axel