Ils font tellement parler d'eux que j'ai décider de leur dédier une rubrique. Est chanceux celui qui n'en a pas eu (ou très précautionneux). Venez échanger vos aventures, donner vos conseils, astuces, ...

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#34292 Bonjour
Je joue un jeu dangereux mais nécessaire cet automne. Je veux tuer les moucherons et leurs pupes par le froid avant de rentrer mon lombricomposteur au garage. Est-ce que quelqu'un (Lombricolo? Isao? :wink: ) sait à quelle température et pendant combien de temps faut-il laisser les pupes (je ne vois presque plus de moucherons adultes, et je me doute que les pupes sont plus résistantes) pour espérer un tel résultat? (et oui, je me doute que je risque d'y perdre quelques lombrics)
Avatar de l’utilisateur
Par Isao
#34293 Bonjour Blandine,
Désolée, je ne peux vraiment pas t'aider pour ça. Ici il commence tout juste à faire un peu froid, alors ce n'est vraiment pas une méthode valable pour nous ! :wink:

Perso, j'en suis venue à bout en jetant le journal du dessus dans un sac bien fermé, en essuyant les bords intérieurs (avec un papier à jeter avec le journal), et en rinçant le couvercle à grande eau, et ça tous les jours. Et bien sûr en écrasant tous les adultes visibles, mais j'avais pour cela enfermé le LC dans ma salle de bain, petite pièce bien éclairée, ça aide. ça a pris plusieurs semaines, mais je n'en ai pas revu depuis.

Les asticots remontent forcément en surface pour se transformer en pupe : il faut que l'adulte puisse sortir à l'air libre. Il y aurait peut-être moyen d'en profiter. Je ne sais pas, par exemple sortir le LC pour la nuit bac du haut ouvert, ou sortir seulement le premier bac. Mais j'imagine qu'il faudrait qu'il soit suffisamment au chaud la journée pour que les asticots aient envie de remonter faire leur métamorphose en surface. Si le LC est dehors tout le temps, ils vont se réfugier dans les zones les moins froides avec les vers et risquent de ne pas mourir avant eux.

Enfin, c'est juste une idée comme ça, je n'ai pas fait de recherche. Désolée de ne pas pouvoir t'aider plus.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#34295 Bonjour Bce1970 et Isao,
@ Isao,je suis heureux de te lire,je vois que tu gardes un oeil sur le forum.
@ Blandine,les pupes sont calculées pour supporter le froid,c'est d'ailleurs ce qui nous vaut de les retrouver après l'hiver (et heureusement aussi pour la nature) .Il n'y a pas de génération spontanée donc,ils survivent, comme les mouches et tous les autres insectes.Je pense malheureusement que tes vers seront morts avant eux et si tes vers survivent ,ils seront encore là quelque part, à un stade ou l'autre.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Isao
#34296
lombricolo 63 a écrit:@ Isao,je suis heureux de te lire,je vois que tu gardes un oeil sur le forum.
Merci ! Mais ce n'est qu'un oeil très distrait, en fait. :oops: Heureusement que Blandine est venue me tirer par l'oreille !
Je ne vous oublie pas, mais je me disperse... :wink:

lombricolo 63 a écrit:@ Blandine,les pupes sont calculées pour supporter le froid,c'est d'ailleurs ce qui nous vaut de les retrouver après l'hiver
Judicieuse remarque !
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#34297 Bonjour Isao,
je sais ,c'est pas toujours évident d'être disponible pour tout mais on aimait bien tes monstres microscopiques.En fait,on ne savait même pas qu'ils étaient si...heu,comment dire...beaux?
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#34298 Je ne vois plus d'adultes, je ne vois pas de pupes en surface ou dans le bac à jus comme j'ai pu voir en nombre par le passé, mais quand je filtre le jus il y en a régulièrement. D'où mon idée utopique de me débarrasser de l'ennemi invisible.
Merci à vous deux!
Snif que la nature est bien faite! :cry:
Bon, ben je vais faire au mieux, cad rentrer le COW prochainement sans prendre plus de risques inutiles...
:b
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#34305 Bonjour Bce1970,

il ne fait pas encore froid au point de prendre un risque, le seul désavantage est que ton lombricomposteur tourne au ralenti .Tu dois avoir déjà diminué le nombre d'assaillants quand tu vas le rentrer, essaies d'ouvrir souvent pour éliminer les moucherons avant qu'ils ne prennent tes bacs pour maison.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Isao
#34308 Il s'agit bien de notre ami Coboldia fuscipes ? Si oui, ouvrir le couvercle ne sert à rien, il ne s'envolera pas pour autant.

bce1970 a écrit:Je ne vois plus d'adultes, je ne vois pas de pupes en surface ou dans le bac à jus comme j'ai pu voir en nombre par le passé, mais quand je filtre le jus il y en a régulièrement.
Rien ne ressemble plus à une pupe qu'une crotte de vers ! Donc elles sont très difficiles à voir en surface.
Et peut-être qu'elles sont restées enfouie plus profondément à cause du froid, justement.

A ta place, je tenterais vraiment de les mettre "au chaud" pour pousser les asticots à effectuer leur métamorphose.
Chaque jour, tu replies rapidement (rapidement pour coincer les adultes éventuels) la feuille de journal placée sur le dessus et tu l'enferme dans un sac plastique transparent auquel tu fait un noeud (pas trop serré pour pouvoir utiliser le même plusieurs jours de suite :wink: ). Tu essuies bien le bord intérieur en ramassant toute la matière solide, crottes + pupes, et hop, dans le sac plastique. Tu verras très vite si tu avais des pupes quand tu verras des adultes s'agiter dans ton sac.

Passer le couvercle sous la douche permet aussi de bien nettoyer et de voir les pupes éliminées (plusieurs dizaines par jour pour moi, au début, puis de moins en moins).
Les adultes qui sortent du LC aiment bien se cacher dans ses divers rainures et rebords : il n'y à plus qu'à y passer les doigt rapidement, même sans regarder, pour en écraser un bon paquet chaque jour. Evidemment, dans une petite pièce éclairée, c'est plus facile que dans un garage de repérer et écrabouiller sauvagement tous ceux qui se sont éloignés du LC. Pas de cachette = pas de survie.

Le tout, c'est de persévérer et de rester très régulier pour ne laisser aucun asticot se transformer et pondre à nouveau.
Bon courage !
Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#34309
Isao a écrit:Il s'agit bien de notre ami Coboldia fuscipes ?

Non, il s'agit du moucheron en triangle dont je n'arrive plus à retrouver le nom (y'a un bug dans la recherche)
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#34310 Bonjour Bce1970,
il s'agit de Psychodidae autrement appelée mouche de siphon pour sa préférence pour les salles de bains.Je pense que les larves doivent trouver dans les tuyauteries gite et couvert ,de vrai petites pestes d'après ce que j'ai lu.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#34311
lombricolo 63 a écrit:il s'agit de Psychodidae autrement appelée mouche de siphon

Merci! :wink:

lombricolo 63 a écrit:de vrai petites pestes d'après ce que j'ai lu.

Je confirme!
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#34313 Bonjour à tous

Mais c'est quoi, cette offensive tous azimuths de moucherons cette année !? Moi, ça fait maintenant plusieurs semaines, même plusieurs mois que je me débats avec eux, et même si leur nombre a sérieusement baissé, il en reste toujours. :evil:
J'avais moi aussi sorti mes 2 LC au frais sur le balcon pendant plusieurs semaines, rien n'y a fait, je les ai rentrés pour éviter que les vers ne gèlent. Il est vrai que je ne nettoie pas scrupuleusement le couvercle et les rebords de leur bac tous les jours, je le fais de temps en temps, mais j'ouvre le LC tous les jours, et je remue pour les faire envoler au maximum, j'écrabouille tout ce qui passe à portée de mes doigts, dans les bacs, à proximité et partout dans l'appart'.

J'avais asséché au maximum le bac du Cow, qui était le plus attaqué, mais c'est les vers qui n'ont pas aimé, ils ont peu à peu déserté le bac du haut. :- Actuellement, je ne vois plus que quelques vers lors de mes touillages, et les déchets ne disparaissent quasiment pas. Malgré tout, il n'y a pas d'odeurs désagréables. Mais l'absence de vers dans le bac de travail m'inquiète. J'ai arrosé l'autre jour le bac de travail d'une bonne dose d'eau et la litière est maintenant de nouveau bien mouillée, mais les vers la boudent toujours.

Quand aux moucherons, je les traite aux autocollants insecticides collés aux fenêtres et au papier tue-mouche. Il y en a toujours un peu, mais c'est supportable.
Difficile d'attaquer les moucherons sans que les vers ne soient incommodés, car ils ont des conditions de vie similaires...

Continuons le combat ! :mrgreen:

Moniquette
Avatar de l’utilisateur
Par LaZette
#34314 Bonjour Moniquette,

Je ne sais pas vers toi en Alsace, mais ici en Auvergne, le mois de novembre a été plutôt chaud, je pense que ça a contribué à la prolifération des moucherons. Bien que mon LC soit resté dehors, j'en avais aussi dans la maison grrrrrrrrrr

A suivre donc... :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#34315 Je te rejoins, Moniquette, dans l'idée que cette année a été particulièrement riche en moucherons.
Un hiver 2013-2014 pas assez froid je pense pour limiter les populations. Et chez moi, le COW n'étant pas à l'abri de la pluie sur la terrasse, des pluies abondantes et fréquentes qui ont conduit à un compost trop humide, donc bien accueillant pour eux.