Ici vous pouvez échangez sur les bestioles (autre que les moucherons), demnder des conseils, ...

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par Cath
#38774 Bonjour à tous,

Il y a moins de 2 semaines, j'ai décidé de brasser mes 3 bacs, partiellement remplis en 6 mois (nous sommes 4 à la maison) que j'ai répartis dans 2 bacs. Pourquoi les brasser ? Parce que l'activité n'était pas du tout égale dans les 3 bacs, je pensais bien faire en les répartissant plus équitablement.

2 jours après le brassage, les vers ont fuit vers le bac pour la récupération du thé (thé que je n'ai jamais eu d'ailleurs mais là n'est pas le souci). Ce bac étant totalement vide, quelques uns sont morts, séchés en moins de 48h (j'habite en Israel, la chaleur atteint déjà les 30° certains jours).
J'ai remonté les fuyants vers les bacs du haut, pensant qu'ils n'avaient pas trop aimé ce changement et ce pendant quelques jours, ils allaient bien s'habituer à ce déménagement !
Jusqu'au moment où, après 4-5 jours, j'ai remarqué que certains de mes vers avaient changé d'aspect.

Certains avaient le bas du corps (vers la queue) comme nécrosé, faisant comme un chapelet.

vers de ma tribu dont la queue est en chapelet.jpg


J'ai même pu voir des gouttes de liquide d'un jaune plus ou moins soutenu sur certains, qu'est-ce que cela pouvait-il bien être, pipi ou pus ?
Leur couleur n'était plus aussi rouge qu'avant mais tendait plus vers le rose pale voire même blancs sale en bout de queue.
J'ai trouvé également des vers dont la taille était inhabituelle, c'est-à-dire qu'ils semblaient n'avoir qu'une tête et un corps (pas de queue), le tout étant quasi aussi large de la tête à la queue mais surtout très courts en longueur mais sans qu'ils semblent avoir subi une quelconque amputation, et d'autres dont l'amputation semblait évidente.

ver amputé.jpg


J'en ai conclu que certains la perdaient et effectivement j'ai retrouvé des petits bouts de queue en les manipulant pour les isoler, mais ces vers là n'était pas vraiment changé en couleur.

bout de queue tombé.jpg


J'en ai trouvé également des très affaiblis avec un ver blanc attaché à eux, long et très très fin, comme un fil. Je n'ai malheureusement pas eu le réflexe de le prendre en photo. Mais je me suis précipitée sur internet de peur que ce ne soit un nuisible et je suis tombée sur une discussion qui parlait de vers blancs nuisibles aux vers de compost.

J'ai alors isolé mes vers dans un seul bac en attendant de trouver le problème mais en l'espace de 4 jours à peine (je n'ai pas eu le temps de tout trier en 1 seule fois), ma population en vers avait diminué d'au moins 80% !

Lors du tri, une odeur inhabituelle et pas agréable du tout sortait de mes bacs, sans doute due à la décomposition des vers mais je n'ai retrouvé aucun cadavre.

Le lendemain matin, les vers isolés n'avaient pas l'air d'aller mieux.
J'ai refait un tri, laissant cette fois de côté les vers qui étaient quasi morts et surtout en laissant aussi de côté ces petits vers blancs que je n'avais jamais remarqués auparavant.
Je n'en ai trouvé que très peu cependant et cette fois ils n'étaient pas sur les vers. Je les ai pris en photo mais je ne suis pas certaine que c'étaient les mêmes que ceux que j'avais vu auparavant.

vers blanc.jpg


J'ai mis mes survivants dans du terreau avec quelques épluchures de carotte et boîte à œuf recouverts d'un linge humide mais au bout de quelques heures, je les ai retrouvés tous encore plus affaiblis, en surface et collés de morceaux de terre au lieu d'être propres comme d'habitude.

Paniquée, j'ai changé une fois de plus leur milieu et ai ajouté du compost de leur habitat précédent, pensant que le changement était trop brutal, au risque d'y réintroduire ce qui les avait rendu ainsi si c'est une maladie, et renforçant la couche humide en surface.
Au bout de 4h, ils avaient l'air d'aller mieux. Ils étaient propres et avaient l'air plus réactifs.

Après une courte nuit, la situation était de nouveau alarmante, et hier matin ils étaient tous en surface une fois de plus et presque immobiles. Je n'osais pas regarder en profondeur. Mais je n'ai pas pu rester bien longtemps sans agir de nouveau.
J'ai lavé un bac et son couvercle pour tout recommencer du début, ai mis du papier au fond avec mes survivants et avec le mélange terreau/compost du bac de leur dernière nuit. J'avais pris soin de prendre du compost habité de ces petits acariens hyper actifs mais même eux semblent moins dynamiques (à moins que je ne fasse une psychose ?).
J'ai largement mouillé mon linge en surface et ai passé ma journée normalement. Par peur d'en faire encore des cauchemars, je n'ai pas voulu aller les regarder avant d'aller me coucher mais mes pensées étaient largement pour eux.

Ce matin, seuls 2 cadavres s'ajoutaient à la longue liste mais ceux qui étaient encore là et je m'en réjouis, avaient l'air en meilleure forme qu'hier, plus toniques.

Je suis cependant désespérée, j'en ai fait des cauchemars 2 nuits de suite, 6 mois à m'en occuper avec la plus grande attention, leur jetant un oeil chaque jour et ils disparaissent à 95% en une semaine à peine sans en savoir la véritable cause.

A noter que 3 apports inhabituels ont été faits après le brassage des bacs, de la pastèque, des abricots, de la pêche et quelques morceaux de branches d'un bouquet de fleurs.

Malgré ce que j'ai pu lire sur certains vers blancs nuisibles aux vers de terre, je ne parviens pas à croire qu'ils peuvent être la cause de ce génocide. La quantité retrouvée est trop infime, ou alors ils ont infestés mes vers de l'intérieur, ce qui m'étonne quand même.

J'ai lu que les vers n'avaient pas de maladie connue mais j'en doute fort. Quelque chose les a forcément contaminés pour qu'ils changent d'aspect.

A moins que la chaleur soit tout simplement la cause de cette hécatombe et que ce changement d'aspect soit la triste annonce de leur mort prochaine ?

Je voudrais savoir si ce problème est déjà arrivé à certains ici, et quels conseils je pourrais recevoir pour sauver ma tribu comme l'ont appelée mes enfants.
L'idée du compostage n'a pas été reçue avec le sourire à la maison mais au fil des semaines, tous s'y sont fait et ils leur accordent même de l'attention, respectant le tri des rouleaux de papier toilette instauré dans chaque toilettes, rien que pour eux :-), ou me laissant les épluchures de côté lorsque ce n'est pas moi qui suis aux fourneaux :-)

Je ne veux surtout pas renoncer et j'ai réussi à négocier avec mon mari qui était le plus réfractaire à l'idée du lombricompostage (en plus de mes mesures drastiques pour polluer au minimum notre belle planète) de les placer, à l'abri dans l'appartement, le temps que le soleil passe son chemin sur la terrasse.
Enfin ça, c'est si j'arrive à les sauver et relancer leur population....

En espérant que je trouverai, grâce à ce post et les réponses que je recevrai, l'antidote qui relancera la démographie de ma tribu.
A l'avance merci à tous et aussi d'avoir pris le temps de lire mon lonnnng post.

Cath
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#38782 Bonjour Cath,
Si je comprends bien, tu as réuni les 3 bacs en 2 en les remuant donc mélangé le lombricompost fait et les déchets "frais" . Je ne sais pas si tu as lu ça quelque part mais on ne fait jamais ça . De plus ,ton bac le plus ancien avait 6 mois donc prêt à récolter . On a déjà vu des vers comme ceux que tu nous montres et on en parle encore ici: viewtopic.php#p38781
Chaque fois que l'on a vu ça ,il y avait 2 raisons : un bac de 6 mois au moins et une forte mortalité. Bilan , tous ces cadavres empoisonnent la litière et c'est compréhensible . Si tu n'avais pas mélangé ,on aurait pu envisager un redémarrage avec le bac supérieur en triant les vers moribond mais là à part un démarrage à neuf avec ce qui reste de vers en bon état ,je ne vois rien d'autre.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Cath
#38784 Coucou,
Aie aie aie, je savais que j'avais fait une erreur, à force d'y penser j'en ai conclu que c'était la seule raison plausible. Merci de me le confirmer. On apprend de ses erreurs et il est évident que je ne recommencerai jamais !
J'ai pu sauver quelques vers, une 20aine tout au plus, de véritables warriors à mes yeux, et ils ont l'air bien dans leur nouveau bac tout propre ! Je les visite 3x par jour et j'ai hâte de voir la prochaine génération !
Je n'avais jamais lu qu'il ne fallait pas faire de mélange, je n'ai sans doute pas assez lu sur le sujet de toute évidence.
Quant au lien, il ne m'amène à rien :( mais je comprends que si ça arrive de nouveau, alors je devrai changer très vite de bac pour un nouveau.

Merci encore de ta réponse Lombricolo63 :)

A très vite avec de bonnes nouvelles j'espère concernant ma tribu de warriors.
Cath
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#38791 Bonjour Cath,
je ressaie un lien ,sinon tu regarde le sujet d' Ocarina viewtopic.php?f=80&t=10530#p38765
dans "questions et inquiétudes fréquentes" sujet "des déboires " (mouches, suicide, refus de manger, asticot)
A+
Lombricolo63
Par Jacver
#38799 Bonjour Cath, Lombricolo et tous,

Cath, tu as mis à un moment donné des restes d'un bouquet de fleurs...

Lombricolo donnera son point de vue, mais perso je ne me risquerais pas à cela, étant donné que les producteurs de fleurs "de décoration" sont animé par l'intérêt d'obtenir les fleurs les plus belles et le mieux vendables dans les meilleurs délais.

Les préoccupations écologiques ne sont pas forcément une de leurs priorité et il est envisageable qu'ils utilisent des produits peu sympathiques pour la santé de nos vers qui sont confinés dans de petits espaces, sans espoir de fuite.

Je ne condamne pas les producteurs de fleurs décoratives, j'en achète régulièrement (ben oui si on veut que le linge soit bien repassé et la cuisine bien mijotée...), mais jamais je n'oserais mettre ces déchets dans mon LC.

Rassurez-vous Mesdames, je ne suis pas du tout macho, j'offre les fleurs pour faire plaisir et me faire plaisir, le reste n'était que du titillement...

Bonne continuation Cath
Avatar de l’utilisateur
Par Cath
#38941 Bonjour Lombricolo, Jacver et tous

Tout d'abord, pardon de ne répondre que si tard. Je n'ai pas encore le réflexe de cocher la case pour m'avertir des réponses postées à mes message et j'ai manqué de temps pour aller fureter sur le site.

Le lien a fonctionné cette fois Lombricolo, merci beaucoup, je me suis un peu retrouvée en lisant le post de Ocarina et je me rends compte que ce n'est pas si facile de démarrer avec un lombricompost. Il y a tant à comprendre....

Pour ce qui est des fleurs qui n'étaient même pas les miennes, ils avaient l'air de s'en régaler, j'en avais retrouvé plein dans des tiges mais effectivement, je n'avais pas pensé au traitement chimique qu'elles subissent. Ca n'arrivera donc plus, d'autant que mon mari ne sait pas ce qu'est qu'un bouquet, ce sera donc très facile. Pas de bouquet, pas de tentation de recycler.

Je vous donne donc des nouvelles de ma tribu qui avait trop largement réduit par ma faute.
Je m'en veux tellement encore.

Après avoir tout nettoyé comme vous me l'avez conseillé, mes rescapés ont repris du poil de la bête et se sont bien reproduits et je suis très fière d'eux.

L'activité allait bon train, mais j'ai refait une grosse erreur, je leur ai trop donné à manger en 1 fois, enfin trop de choses contenant beaucoup d'eau (de la peau de pastèque) et surement pas assez de carton malgré que j'avais corsé la dose par rapport à d'habitude. Quand je m'en suis rendue compte, après 4-5 jours, le taux d'humidité était vraiment plus élevé que d'habitude, j'ai alors ajouté du carton pour l'absorber ainsi que des coquilles d'oeufs pour réduire l'acidité.

Ca aurait pu suffire, je ne suis pas certaine en lisant les différents posts, mais dans le même temps, peut-être un concours de mauvaises circonstances, il a fait très très chaud chez nous pendant quelques jours, même la nuit (30°). Au point que j'ouvrais mon bac le soir pour le rafraîchir et je sentais bien la chaleur s'en dégager.

J'ai alors brassé régulièrement pour vérifier de l'état de ma tribu et aérer, mais ça me gêne je dois bien l'avouer, j'ai vraiment le sentiment de les déranger dans leur milieu et je n'aime pas trop ça mais c'est obligatoire pour les surveiller de près quand on n'est pas sûr de leur bien-être....

Ils avaient l'air de vouloir rester en périphérie et dans la serviette humide qui recouvre le bac, comme à leur habitude en fait, sans vouloir jamais s'échapper. Ils s'y posent souvent et s'y reproduisent en général.
D'ailleurs, faut-il les répartir vers le centre du bac ou les laisser libres de leurs déplacements ? J'ai toujours peur qu'ils ne retrouvent pas le chemin de la litière s'il s'éloignent trop de la périphérie de la serviette humide.

Et puis j'ai remarqué que j'avais de moins en moins de vers en périphérie et là j'ai eu peur. J'ai regardé de plus près et un avait la queue en chapelet. J'ai donc tout de suite nettoyé mon bac, de nouveau. Décompte fait, il ne me restait que 20 vers sur le bac entier.... ....une autre hécatombe même si je ne sais pas combien ils étaient exactement mais vu l'activité dans mon bac, ils étaient bien plus !

Leur nombre est encore descendu durant quelques jours avant de se stabiliser et aujourd'hui, il ne m'en reste que 6 dont certains sont faibles. Je croise les doigts pour qu'ils survivent une fois de plus.

Je leur mets chaque matin une bouteille d'eau congelée dans un bac vide que j'ai mis au-dessus de leur litière (comme j'ai pu lire sur le forum) car les températures sur ma terrasse atteignent facilement 40° en pleine journée et ne descendent pas en dessous de 25° la nuit (je rappelle que je suis en Israel et que j'ai choisi des bacs en polystyrène pour les isoler au mieux de la chaleur).

Tout cela suffira-t-il à les sauver une fois de plus ? J'avoue que ces déboires sont décourageants car j'ai vraiment à coeur de recycler mes déchets. Je ne perds pas espoir et continuerai tant que je le pourrai mais....

Voilà, expérience plutôt rythmée que j'aurais préférée plus tranquille pour ma tribu et malgré tout ce que j'ai pu lire avant de commencer le lombricompostage.
On croit savoir mais ce n'est pas vrai. La vie peut basculer d'un moment à l'autre, c'est valable pour tout être vivant. Mais laissons la nature reprendre ses droits, je me contente à ce jour de les observer et de les rafraîchir.
Histoire à suivre donc.
Si vous avez des conseils, je serai bien sûr heureuse de les suivre et je vous en remercie à l'avance.

Cath
Par Annieled
#38952 Moi j' ai perdu beaucoup de vers aussi avec la chaleur mais surtout, je continuais à les nourrir et je n' aurais sans doute pas dû. J' espère que ces grosses chaleurs vont être finies mais je suis très déçue. J' avais une belle petite famille. Quand à l' odeur n' en parlons pas. Du coup j' ai mis à la poubelle le dernier mal qui était devenu pourriture. Ca n' a pas l' air évident l' été même en essayant de les rafraîchir par ventilateur, serviette humide.
Par Jacver
#38953 Bonjour tous,

Perso je n'ai pas ce problème, mon LC étant à l'intérieur mes vers bénéficient des mêmes conditions optimales que nous.

Ne pouvez-vous pas, pendant ces grosses chaleurs rentrer votre LC, ou le mettre à la cave?

Ou tout au moins le rentrer la journée et le sortir pour la nuit, ceci pour autant que la température soit un peu plus fraîche durant la nuit ...

Bonne continuation.
Par Annieled
#38954 Il est dans mon appartement mais j' avais 28 tous les jours et ma grosse bêtise est de les avoir nourris. J' ai même acheté une clim que je mettais dans ma cuisine mais le mal était fait. La clim aussi pour moi, je précise :floor
Par Jacver
#38956 Bonsoir AnnieLD,

Ah oui OK, 28 degrés à l'intérieur faut y aller.
Chez nous nous avons atteint à l'extérieur les 30-31 parfois, mais jamais longtemps.
L'intérieur reste un peu plus frais, 24-26 environ.
Dans ton cas, si la clim ne suffit pas (pour les vers) peut-être les mettre à la cave quelques jours.
Pour toi, il faudra t'accommoder de la clim, on ne va tout de même pas te mettre à la cave.
En général on conseille de laisser fermés les stores, volets, etc. la journée pour éviter trop d'échauffement du logement et de les ouvrir et d'aérer avec de l'air frais le soir/la nuit, pour autant bien sûr qu'il y ait de l'air frais...
Bonne chance.
Par Annieled
#38958 Tout fermé, volets, stores, et la cave à l' ancienne dans un vieil immeuble sans ascenceur. Reste à espérer que ce soit fini pour cette année cette chaleur. Je déteste ça. En fait pas trop de solution sinon arrêter de les gaver. Merci des conseils
Bonne soirée :D
Avatar de l’utilisateur
Par Cath
#38967 Bonjour AnnieLed et Jacver,

Et bien je constate que je ne suis pas la seule à avoir ce genre de déboire. C'est effectivement très décevant, rageant et triste de se savoir responsable de tout ça. Tout va très vite et il est difficile de rattraper les erreurs.

Pour ma part, j'ai regroupé mes 6 survivants dans une petite boite à chaussure afin qu'ils ne se dispersent pas trop, je veux conserver un milieu "cosy" et surtout pour qu'ils puissent se retrouver plus facilement et agrandir très vite la famille.

J'y ai mis de la terre, un peu de compost de l'ancien bac et du carton + ce qu'ils aiment beaucoup, quelques morceaux de peau de banane. J'ai bien humidifié le linge qui les recouvre et ai stoppé les apports pour plusieurs jours.
Je laisse la boite à chaussure ouverte dans le bac de polystyrène afin de les protéger de la chaleur et à côté, et surtout j'y mets une grande bouteille d'eau congelée qui tient presque 24h.
La température dans le bac reste fraîche même au plus chaud de la journée. Le problème de la chaleur est donc résolu.

Ca demande un peu d'attention mais dans le fond, ça permet aussi de voir comment vont mes protégés. Et ils vont bien, je trouve même qu'ils ont déjà bien grossi en plus d'être beaucoup plus énergiques. Je suis très contente d'avoir pu sauver au moins ceux-là.

Jacver, j'avais tenté de rentrer ma boite à chaussure dans l'appartement mais les moucherons ont vite pullulé (sûrement à cause de la peau de banane toute fraîche). Dans tous les cas, la température à l'intérieur, volets fermés, reste à 28°, et la nuit ça ne descend que de 4° max (je ne ne mets pas trop la climatisation que je n'aime pas). Ce n'est donc pas l'idéal pour qu'ils soient au mieux de leur forme, 30° étant leur maximum supportable.

J'attends maintenant les premières capsules remplies de bébés vers.
Dès que je le pourrai, je les mettrai dans un nouveau LC que je compte faire en bois, tapissé à l'intérieur de bouchons de liège récupérés (plus écolo et plus beau que le polystyrène). Enfin en liège si c'est suffisant côté isolation thermique.
Je croise les doigts que tout reprenne comme il faut et que je ne fasse plus d'erreur.

Ne te décourage pas Annie, les erreurs font partie de l'expérience, elles sont fâcheuses mais on en ressort plus riches de connaissances. Ma motivation reste la même malgré mes 2 hécatombes, même si j'ai eu quelques jours de vraie déprime parce que j'avais tué en masse, j'en ai même fait des cauchemars mais je n'ai pas abandonné.
Je n'ai sauvé que 6 vers cette fois sur ma tribu qui avait déjà été sévèrement réduite mais ces 6 sont ma fierté aujourd'hui et je peux dire merci à ce site et tous les intervenants.
Lire les différents posts m'a été très utile pour démarrer et maintenant pour sauver mes vers.
Je crois vraiment que quand on veut, on peut.
Bonne continuation à vous.

Cath
Par Annieled
#38968 Moi il m' en reste pas mal quand même, j' avais une bonne famille mais maintenant je saurais qu' il ne faut pas les nourrir quand il fait chaud.J' ai trouvé une chaine sur you tube qui explique baucoup de choses
6 petits vers, les pauvres, ils doivent être perdus
Bon courage. on fera mieux à l' avenir :D
https://www.youtube.com/channel/UClaplH ... IHyfKZ42yg
Avatar de l’utilisateur
Par Cath
#39149 Bonjour à tous,

Sur mes 6 vers survivants, 2 se sont échappés et sont morts, à 1 nuit près et je pense que je les sauvais ! Il ne m'en reste donc que 4 mais ils vont bien et sont super énergiques !
Le reste de l'été s'est bien déroulé malgré qu'il ait été très chaud (records battus depuis plus de 20 ans). J'ai fait un recensement chaque semaine afin de m'assurer que tout allait bien.
J'ai mis chaque matin dans le bac de polystyrène, près du petit carton où j'ai installé mes survivants, une bouteille d'eau congelée afin de réguler la température et tout s'est bien passé. Je leur ai donné 1 ou 2 fois de petits morceaux de peau de banane puisqu'ils en sont friands et rien d'autre.
Mes 4 vers ont un anneau qui annonce qu'ils sont prêt à se reproduire et j'attends avec super grande impatience d'apercevoir enfin des oeufs.
Il va me falloir bien du temps avant de retrouver la population que j'avais.
Je viens quelques jours en France en décembre, je ferai certainement appel à ma donatrice avec qui j'ai gardé contact depuis notre 1ere rencontre que je qualifie de belle.
Affaire toujours à suivre donc.

AnnieLed, merci pour ce lien, je connais cette chaîne YouTube à laquelle je suis abonnée ! Mais tu vois, cela n'empeche pas les erreurs mais comme tu dis, on apprend de nos erreurs :?
Pour info, ils viennent récemment de mettre en ligne une vidéo pour un lombricomposteur poubelle et je pense que je vais opter pour cette solution, version bois afin de garder le côté écolo :clap:
Bonne rentrée à tous !

Cath
Par Annieled
#39150 Au dernier épisode de chaleur la semaine dernière, j' ai écouté ses conseils et aucune perte. Je ne me rendais pas compte à quel poids le compost pouvait chauffer, alors en plus la chaleur extérieure. Bon courage. le mieux effectivement serait de leur remettre des copains parce que là ils ne vont pas faire grand choses les pauvres