Ici vous pouvez échangez sur les bestioles (autre que les moucherons), demnder des conseils, ...

Modérateur: OcéaneO

Par Cécile_P
#8918 Bonjour,

ce WE est apparu dans mon composteur de nombreux asticots blancs de 5 mm de long environ (ils semblent apprécier particulièrement les peaux de melon). Après quelques jours il semble que certains deviennent secs et rouges. Je pense à des larves de moucherons car elles sont très similaires aux grosses larves de mouches qu'on a eu le mois dernier, en modèle réduit.

Je n'arrive pas à insérer les photos à une taille raisonnable dans ce post : voici donc le lien vers l'album ImageShack créé. http://img441.imageshack.us/g/img4516q.jpg/
On y voit bien les larves blanches, une larve sèche et rouge et enfin, la taille est donnée par la photo (floue, désolée) avec la pièce de monnaie.

De manière conjointe, pour la première fois j'observe des fuites massives des vers en direction du bac à jus. Je les repêche chaque jour mais c'est tout de même signe d'un dysfonctionnement que je n'ai pas encore diagnostiqué.

Action prise pour le moment :
- recouvrir le bac de déchets frais d'un fine couche de terreau et d'un carton ondulé
- cesser l'alimentation pendant une semaine environ
- supprimer les peaux de melon de l'alimentation de manière générale

Merci de vos éclaircissement sur cette affaire !

Cécile
Par MiTcH
#8920 Bonjour,

Voici pour les photos en taille réduite (cliquer dessus pour l'avoir dans la bonne taille)
Image
Image
Image

Je ne pourrais être catégorique sur le fait que ce sont des larves de moucheron. Je ne connais pas

Pour le moment, l'arrêt de l'alimentation est une bonne chose. Si le compost est très humide, mélange le avec des petits morceaux de carton.
Petites questions :
- y a-t-il des moucherons ?
- as-tu introduit des fruits ou légumes propices aux asticots (mirabelles, prunes, cerises, ...) sans les ouvrir pour vérifier ?
- ton robinet est-il constamment ouvert (pour aérer et assécher un peu plus si trop humide) ?
- as-tu déjà eu des moucherons ?
Par Cécile_P
#8921 Merci Mitch pour les photos et la réponse !

- y a-t-il des moucherons ?
- as-tu déjà eu des moucherons ?

Pour le moment, je n'ai pas vraiment de moucherons. Deux, trois tout au plus qui s'échappent quand j'ouvre le composteur.
Pas de problèmes de moucherons jusque là.

- as-tu introduit des fruits ou légumes propices aux asticots (mirabelles, prunes, cerises, ...) sans les ouvrir pour vérifier ?

Je n'ai pas introduit de fruits à noyaux "fermés". Je repère juste que les larves en question apprécient particulièrement la peau de melon en cours de décomposition (peut être attirés par la fermentation des sucres ?), elles s'enfoncent dans la pulpe. Je mets mes épluchures très régulièrement au composteur pour éviter le stockage mais on ne sait jamais, le temps de faire les cuisines les oeufs ont pu être pondus !

- ton robinet est-il constamment ouvert (pour aérer et assécher un peu plus si trop humide) ?

je n'ai pas de robinet car j'ai fabriqué moi même mon composteur. j'ai un bac de récupération des jus assez profond que je vide minimum une fois par jour. le jus est loin du fond du premier étage.
Par contre, mon compost est toujours humide. Je le remarque dans le premier plateau qui a désormais trois mois. Mais je ne vois pas comment cela pourrait être autrement étant donné qu'il est sur le trajet du jus (entre bac légumes frais et bac à jus). Cela ne semble pas poser problème car le premier bac se porte très bien.

Sinon pour la fuite de vers ? Trop acide ? Trop humide ? Pas facile de savoir. Je fais des tests avec ajouts de poudre de coquilles d'oeufs et de morceaux de cartons...
Par MiTcH
#8922
Cécile_P a écrit:
MiTcH a écrit:- y a-t-il des moucherons ?
- as-tu déjà eu des moucherons ?

Pour le moment, je n'ai pas vraiment de moucherons. Deux, trois tout au plus qui s'échappent quand j'ouvre le composteur.
Pas de problèmes de moucherons jusque là.

MiTcH a écrit:- as-tu introduit des fruits ou légumes propices aux asticots (mirabelles, prunes, cerises, ...) sans les ouvrir pour vérifier ?

Je n'ai pas introduit de fruits à noyaux "fermés". Je repère juste que les larves en question apprécient particulièrement la peau de melon en cours de décomposition (peut être attirés par la fermentation des sucres ?), elles s'enfoncent dans la pulpe. Je mets mes épluchures très régulièrement au composteur pour éviter le stockage mais on ne sait jamais, le temps de faire les cuisines les oeufs ont pu être pondus !

Pour la question sur la présence de moucherons, elle est justifiée par le fait que mon lombricomposteur est infecté de moucherons. Ils ne sont pas nuisible en soit pour le système et ils (les moucherons) ne me gênent pas car il (le lombricomposteur) se trouve dans une cave. Par conséquent je les laisse. Cependant, je n'ai jamais remarqué ce genre d'œufs ou de larves...
De plus, j'ai récolté dernièrement des prunes infectées de petits vers blancs. Sans avoir ouvert ces fruits, je n'aurais jamais remarqué la présence de ces vers.

Cécile_P a écrit:
MiTcH a écrit:- ton robinet est-il constamment ouvert (pour aérer et assécher un peu plus si trop humide) ?

je n'ai pas de robinet car j'ai fabriqué moi même mon composteur. j'ai un bac de récupération des jus assez profond que je vide minimum une fois par jour. le jus est loin du fond du premier étage.
Par contre, mon compost est toujours humide. Je le remarque dans le premier plateau qui a désormais trois mois. Mais je ne vois pas comment cela pourrait être autrement étant donné qu'il est sur le trajet du jus (entre bac légumes frais et bac à jus). Cela ne semble pas poser problème car le premier bac se porte très bien.

Je ne vois pas de problème dans ta description...

Cécile_P a écrit:Sinon pour la fuite de vers ? Trop acide ? Trop humide ? Pas facile de savoir. Je fais des tests avec ajouts de poudre de coquilles d'œufs et de morceaux de cartons...

Pour les coquilles d'œufs, elles rêgleront l'acidité du système (cela se voit généralement par la présence de tout petits vers translucides blancs longs d'environ 1 à 2cm et larges d'environ 1/2 à 1mm).
Pour l'humidité, si tu respectes le 2/3 - 1/3 d'approvisionnement, pas de problème si de plus il y a une bonne aération. Par contre, l'humidité favorise le développement des moucherons.

Donc Wait & see !!! car il faut généralement quelques jours pour voir l'effet d'une action...

Bon courage
Par Cécile_P
#8923 Merci Mitch, je vais attendre de voir l'évolution !

Et si quelqu'un d'autre sait ce que sont ces bestioles, ça m'intéresse !
Faut-il s'en inquiéter ou les laisser tranquille, that is the question !

A bientôt
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#8925 bonjour Cécile P,

Pour moi ,il s'agit de petits asticots de mouche comme ceux qui servent d'appât pour la pêche .la taille je pense, diffère en fonction de l'espèce .Chez nous les petits sont appelés" pinkis" pour pécher la friture.De toute façon il faut les enlever sous peine d'avoir des centaines de mouches qui vont sortir des bacs et envahir la maison et bien-sûr revenir pondre.En juin,suite à une fermentation j'en ai eu pas mal dans mes bacs ,pendant une bonne semaine 2fois par jour je retirais tout ceux que je voyais( pour le plus grand plaisir de mes poissons de bassin).C'est un peu long au début mais finalement je n'ai pas eu beaucoup de mouches(3 ou 4 ).Depuis tout est revenu à la normale .
a+
lombricolo63
Par Cécile_P
#8927 Merci pour le retour d'expérience lombricolo !

Malheureusement je ne ferai pas d'heureux poissons dans le processus ! Mais si au moins j'arrive à éviter les mouches y'aura deux humains de contents :-)
je continues ma chasse, pour le moment pas de transformation en mouches ou moucherons. Sais-tu combien de temps prends la transformation ? je commence à avoir bien plus de cocons rouges et secs qu'auparavant (apparemment en langage d'écologue ça s'appelle le pupe). Si j'ai bien compris, la larve est en transformation à l'intérieur pour devenir une mouche... J'espère ne pas avoir d'éclosion soudaine :-s

A bientôt

Cécile
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#8932 bonjour Cécile P,
Tu as parfaitement compris ,quand les cocons seront mûrs il en sortira une nouvelle mouche .Par contre ,je ne sais pas combien de temps dure la transformation cela varie en fonction de la température ,en hiver le processus peut s'arrêter et redémarrer dès que le printemps revient.La meilleure solution c'est de les enlever,bien qu'ils ne nuisent pas au vers .Si tu n'as pas de poisson ,donnes les aux oiseaux sur un rebord de fenêtre ou dans un jardin ou un parc ils aiment aussi.
Je ne sais pas si c'est le fait d'en parler mais ce soir j'en ai retrouvé 2 qui se baladaient dans le bac du dessous le plus vieux ,soit ils avaient réussi à se planquer soit une mouche aura pondu on verra s'il y a invasion ou pas.En fait ,les mouches n'ont pas besoin de rentrer dans les bacs elles pondent sur le bord et les larves sont tellement petites qu'elles se glissent entre les bacs,les humains ne sont pas les seuls êtres intelligents.
a+
lombricolo63
Par Cécile_P
#8935 Bon, après une journée harassante hier (3 ou 4 phases de pêche à l'asticot --> heureusement que je suis en recherche d'emploi!) la quantité de bestioles à largement diminuée.
J'ai aussi pris la décision de rajouter un troisième plateau dans lequel j'ai mis la moitié du deuxième plateau, celui qui est infesté. Je le trouvais trop profond (je me suis fabriqué un P'tit Denis avec des bacs peut-être un peu trop profond). C'est plus facile à manier.
Juste deux/trois vers dans le bac à jus aujourd'hui ! C'est une nette amélioration par rapport aux louches des derniers jours. Par contre je ne récupère plus le jus : je lave chaque fois le bac pour éliminer les asticots qui continuent de tomber dedans.

En voie d'amélioration donc. Si ça continue comme ça, je pourrai penser à reprendre l'alimentation dès la fin de la semaine.

Cécile
Par MiTcH
#8937
Cécile_P a écrit:J'ai aussi pris la décision de rajouter un troisième plateau dans lequel j'ai mis la moitié du deuxième plateau, celui qui est infesté. Je le trouvais trop profond (je me suis fabriqué un P'tit Denis avec des bacs peut-être un peu trop profond). C'est plus facile à manier.

Petite question : y a-t-il encore contact entre le compost du deuxième plateau et le fond du troisième plateau (qui est percé de trous je suppose) ?

Cécile_P a écrit:Par contre je ne récupère plus le jus : je lave chaque fois le bac pour éliminer les asticots qui continuent de tomber dedans.

Bah, si tu as des plantes extérieures, tu peux utiliser le jus "contaminé" pour les arroser. En intérieur bof par contre...

Cécile_P a écrit:En voie d'amélioration donc. Si ça continue comme ça, je pourrai penser à reprendre l'alimentation dès la fin de la semaine.

Bien content que cela s'arrange.

Bonne continuation
Par Cécile_P
#8938
y a-t-il encore contact entre le compost du deuxième plateau et le fond du troisième plateau (qui est percé de trous je suppose) ?

Pas de problème pour cela car mes boites s'emboitent les une dans les autres. Le seul inconvénient c'est que ça tasse... donc je dois veiller régulièrement pour éviter l'anaérobiose. Toutes mes boites sont trouées sur le modèle du P'tit Denis : ça ùarche très bien et ça revient bien moins cher que le COW (une quinzaine d'euros).

Bah, si tu as des plantes extérieures, tu peux utiliser le jus "contaminé" pour les arroser. En intérieur bof par contre...

J'ai suffisemment de jus en stock pour arroser mes deux pieds de tomates, mes jardinières d'aromatiques et de fleurs ! Je préfère ne pas garder les asticots à proximité. même à l'extérieur car les fenêtres sont toujours ouvertes et alors les moucherons seront bien trop près !!!

A+

Cécile
Par Cécile_P
#8939 Voilà, j'ai trouvé des articles bien fait et illustrés sur le site Eurolombric, ça permet de compléter les infos données sur ce site :

Résoudre les problèmes : les mouchettes : http://www.eurolombric.fr/resoudre_les_problemes_057.htm
Page sur les drosophiles : http://www.eurolombric.fr/les_drosophiles_196.htm


Les vers blancs d'après eurolombric

S'ils sont en quantité relativement importante, assez gros et vivaces, il s'agit certainement de larves de mouche soldat. Le plus simple est de les enlever au fur et à mesure, sachant qu'une seule ponte de mouche peut donner plusieurs centaines de larves.

S'ils sont tout petits, fins, et que vous les voyez plutôt ramper sur les bords des bacs, il doit s'agir de larves de Drosophiles.

Quand à ceux qui sont identiques à ceux utilisés pour la pèche, il s'agit d'asticots de mouches bleues ou autres, attirées en principe par des déchets d'origine animale (viande, poisson, produits laitiers).

Un brassage régulier de la litière vous empêchera leur développement
Modifié en dernier par Cécile_P le Ven 20 Aoû 2010, 8:53 am, modifié 1 fois.
Par Cécile_P
#8940
De manière conjointe, pour la première fois j'observe des fuites massives des vers en direction du bac à jus. Je les repêche chaque jour mais c'est tout de même signe d'un dysfonctionnement que je n'ai pas encore diagnostiqué.

D'après eurolombric :

Les vers sortent du lombricomposteur

Il est courant de voir quelques vers le long des parois intérieures ou sous le couvercle du lombricomposteur.

Mais si vous avez affaire à des migrations massives, cela signifie qu’il y a un problème. Les raisons peuvent être multiples et sont liées au milieu.

- trop sec : humidifiez le substrat à l’aide d’un vaporisateur.

- trop humide : ajoutez de la matière sèche et mélangez bien. Arrêtez d’alimenter le lombricomposteur pendant quelque temps.

- pas assez aéré : aérez à l’aide d’une griffe de jardin. S’il s’agit d’un problème de structure ou d’humidité, ajouter de la matière sèche. Arrêter de nourrir jusqu’à la normalisation des conditions.

- trop acide : pour neutraliser l’acidité, ajoutez régulièrement des coquilles d'oeufs broyées très finement.

- fermentation : aérer la litière avec une griffe et laissez le couvercle ouvert quelques temps.

- trop chaud : mettez le lombricomposteur à l'ombre
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#8941 bonjour Cécile P,

Les conseils qui sont donnés sur ce site sont parfaitement valables mais en cherchant un peu on les trouve aussi sur notre forum et ils sont tout aussi valables.Les forums sur la lombriculture donnent tous à peu près les mêmes conseils d'ailleurs on retrouve des pseudos connus et nous faisons tous la même chose.
a+
lombricolo63
Par MiTcH
#8944
Cécile_P a écrit:Comme d'habitude c'est Denis qui a l'explication la plus adpatée à nos problèmes

Je ne comprends pas bien le sens de ta phrase...

Il me semble que
lombricolo 63 a écrit:Pour moi ,il s'agit de petits asticots de mouche comme ceux qui servent d'appât pour la pêche .la taille je pense, diffère en fonction de l'espèce .

répondait bien à ton interrogation sur le quézako des p'tites bêtes

ainsi que
MiTcH a écrit:Pour le moment, l'arrêt de l'alimentation est une bonne chose. Si le compost est très humide, mélange le avec des petits morceaux de carton.

et
MiTcH a écrit:Pour les coquilles d'œufs, elles règleront l'acidité du système (cela se voit généralement par la présence de tout petits vers translucides blancs longs d'environ 1 à 2cm et larges d'environ 1/2 à 1mm).
Pour l'humidité, si tu respectes le 2/3 - 1/3 d'approvisionnement, pas de problème si de plus il y a une bonne aération. Par contre, l'humidité favorise le développement des moucherons.

puis
lombricolo 63 a écrit:De toute façon il faut les enlever sous peine d'avoir des centaines de mouches qui vont sortir des bacs et envahir la maison et bien-sûr revenir pondre

répondaient bien au traitement à faire.

Je ne vois ni plus ni moins dans les explications de Denis...
D'ailleurs, comme le dit lombricolo 63
lombricolo 63 a écrit:Les forums sur la lombriculture donnent tous à peu près les mêmes conseils d'ailleurs on retrouve des pseudos connus et nous faisons tous la même chose.


Après bien sûr, chacun à sa propre affinité avec un forum.
Bon courage pour la suite de retour à la normal de ton lombricomposteur.