Ici vous pouvez échangez sur les bestioles (autre que les moucherons), demnder des conseils, ...

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par Kir
#11140 Bonjour !

Qu'on ne s'y méprenne pas, ici j'aimerais parler des lombrics, donc des vers laboureurs, et non-pas de nos petits chéris composteurs.

En septembre, j'ai fait sauter le carrelage d'une partie de ma petite cour arrière, puis la chape qu'il y avait en dessous, puis le carrelage d'une seconde terrasse (surprise : la terrasse avait été construite par-dessus une autre), puis la "vraie" chape. Bref, tant bien que mal, nous sommes arrivés à la terre sablonneuse. J'ai alors entrepris, avec des amis, de ramener de la terre pour remplir ce trou : nous avons amener approximativement 1/5 de terreau (acheté en sacs) et 4/5 de pseudo-compost (un "tas de fond de jardin" de chez mes parents, qui a un certain âge) dont une bonne partie ressemble à de la terre, avec quelques habitants -cloportes et compagnie- et quelques restes d'écorce...

Nous y avions planté un petit arbre et, les beaux jours étant presque de retour, je pense tout doucement à faire un peu de jardinage pour embellir tout cela. Puis m'est venue une idée : pourquoi ne pas y réintroduire quelques familles de lombrics ? Il y a là un bel espace de logement à pourvoir et, en bon écolo-socialiste, je vous assure que tant qu'ils laboureront, je ne leur ferai pas payer de loyer :mrgreen:

Mais mon problème, c'est que je ne connais aucune technique pour m'en procurer. Mes recherches sur internet pâtissent de l'amalgame "lombrics = vers composteurs" et je ne trouve donc que des conseils pour trouver des Eisenia. Quelqu'un ici aurait-il/elle connaissance d'une technique pour récolter des lombrics ? ...sachant que mes parents ont un très grand jardin (haute humidité, terre argileuse).

Merci d'avance pour votre aide ! :b

PS : au passage, ayant lu que les vers composteurs ne se dédoublaient pas quand on les coupe, je me demande... si c'est le cas des lombrics ? J'ai un vague souvenir qu'on m'avait dit ça quand j'étais petit.
Par Heidi
#11146 hé ho ! tu vas pas faire de la dissection pour les augmenter plus vite, hein !!!!!

tu devrais en trouver dans le jardin de tes parents, mais ils sont plus au fond...
Par fabien_l
#11149 Si la terre est bonne, ils devraient venir tout seul les lombrics.

Pour ma part, je suis également en train de faire quelques petits travaux de jardin, et j'en trouve (des bien dodus) dans chaque tas de terre que je déplace, et sous chaque tas de pierre, alors que je n'en ai évidement jamais apporté.

Une bonne terre, peu de produits chimiques, et de la patience devraient t'apporter leur lors de lombric.
Avatar de l’utilisateur
Par Kir
#11154
Heidi a écrit:hé ho ! tu vas pas faire de la dissection pour les augmenter plus vite, hein !!!!!

Non non non :-
Plus sérieusement, même si les dissections sont passionnantes, je n'en suis pas obsédé, et encore moins partisant de la vivisection 8)
Heidi, quand tu dis "plus au fond", tu suggères de bêcher ?

fabien_l a écrit:Une bonne terre, un peu de produits chimiques, et de la patience

Faut que j'ajoute un peu de produits chimiques alors, j'avais zappé cette étape :roll: :floor
Sans rancune, j'ai triché :mrgreen: Merci pour vos conseils à tous les deux !
Par fabien_l
#11157 bon c'est vrai, j'ai écrit "peu" de produits chimiques, alors que j'aurais du écrire "AUCUN produit chimique"...

Toutes mes excuses... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#11162
Kir a écrit:Bonjour !

Mais mon problème, c'est que je ne connais aucune technique pour m'en procurer. Mes recherches sur internet pâtissent de l'amalgame "lombrics = vers composteurs" et je ne trouve donc que des conseils pour trouver des Eisenia. Quelqu'un ici aurait-il/elle connaissance d'une technique pour récolter des lombrics ? ...sachant que mes parents ont un très grand jardin (haute humidité, terre argileuse).

Merci d'avance pour votre aide ! :b

A voir au niveau du terrain de tes parents ou alentour si tu vois de petits monticules de terre (tourbillons terreux).
Il y en a également de temps en temps près des rivières.

Se munir d’un fourche bêche ou d’un grand pic.
L’enfoncer dans la terre et donner des coups dessus (avec un autre bâton)
Les vibration feront fuir les vers et remonterons à la surface.
A choper au vol. :D

Egalement lors de grosses pluies (orage) il peuvent sortir subitement d’eux même.

Kir a écrit:PS : au passage, ayant lu que les vers composteurs ne se dédoublaient pas quand on les coupe, je me demande... si c'est le cas des lombrics ? J'ai un vague souvenir qu'on m'avait dit ça quand j'étais petit.

Comme nos lombrics, la découpe les fait mourrir.
A+
Foxlolo