Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par sillysally
#33607 Ça y est, c'est le moment de commencer mon journal de bord, si j'ai bien compris il sera mon meilleur outil pour obtenir de l'aide précieuse en cas de besoin :-
Donc j'ai mis en route mon Mini Worms il y a trois semaines, une copine m'a offert une boîte de son lombricompost avec *quelques* vers dedans, quasi certainement des E. Foetida (elles les avait récupérés dans un tas de fumier, et l'aspect me paraît correspondre).

SEMAINE 1: Démarrage en douceur
J'ai installé le papier d'emballage sur le fond, j'ai préparé une litière avec une partie de la fibre de coco fournie que j'ai bien essoré, j'ai rajouté des morceaux de peau de banane et j'ai recouvert avec le tapis de chanvre. J'ai prévu de placer le lombricomposteur dans un petit con de la loggia, mais pour le démarrage j'ai préféré le garder dans la cuisine, pour mieux le surveiller.
Le compost que j'ai récupéré était très très humide (limite vaseux) car suite à une sécheresse impromptue ma copine avait aspergé son lombri d'eau, juste avant de prélever mes vers...ça ne sentait pas très bon et les vers étaient plutôt engourdis. Du coup j'ai essayé de mettre en pratique toutes les astuces chinées ici, j'ai rajouté pas mal de carton, j'ai ouvert tous les jours pour touiller et aérer, j'ai rajouté une poignée de vitavers pour l'acidité (pas eu le temps de piler mes coquilles d’œuf).
La mauvaise odeur est vite partie, par contre à chaque ouverture, deux ou trois mouchettes s'envolaient...des Psychodidae, il devait y avoir des larves aussi dans le compost...eh oui, on hérite d'un écosystème!

SEMAINE 2: L'invasion
Tout avait l'air d'aller plutôt bien donc, les peaux de banane ayant presque disparu, au bout de 10 jours j'ai rajouté des fanes de radis, une petite poignée. J'ai même vu un ou deux bébés vers!
Mais après...il y a eu la canicule. Pas d’hécatombe heureusement, tous les vers toujours bien enfuis dans leur litière qui était encore très humide mais commençait à se structurer (enfin, il me semble...il y avait encore quelques boules de boue que j'ai essayé de défaire et mélanger au reste à chaque fois) mais la chaleur a donné des drôles d'idées aux autres colocataires et me voilà envahie de bestioles!
Du jour au lendemain, au moins une trentaine de Psychodidae sur le tapis et sous le couvercle, et puis la pire des pires choses qui pouvait arriver est arrivée... Des couples de Coboldia ont fait leur apparition :cry:
Inutile de dire que je me fais un plaisir d'écrabouiller tout ça (je m'excuse avec les entomologistes qui passeraient par là) mais à chaque fois que je vais vérifier il y en a toujours autant. J'ai écrasé au moins 10 couples de Coboldia sur mon plafond et autant dans le composteur.

SEMAINE 3: Coboldia 0 - Psychodidae 1
Le compost commence à bien s’assécher, il rassemble à du terreau humide sans plus former de boules de boue. J'ai jeté le tapis de chanvre qui avait l'air de beaucoup plaire aux Psychodidae, j'avais peur qu'il y ait tout plein d'oeufs là dedans. J'ai mis du journal à la place. Le papier sur le fond est en lambeaux, du coup je retrouve maintenant autant de moucherons dans le bac à thé.
Tous les jours je sors le Mini Worms sur le balcon et je fais une partie d'écrase-mouchette.
J'ai rajouté ce weekend une petite poignée de queues de courgettes en petits morceaux. J'ai dû en jeter la moitié hier, ils étaient recouverts de larves de Psychodidae. J'ai jeté quelques morceaux de carton pour la même raison. J'espère que je vais m'en sortir, j'ai l'impression qu'il y en a de plus en plus, ça commence à m’inquiéter.
Par contre, la bonne nouvelle: depuis deux jours plus une seule Coboldia! ...et j'ai même sauvé un bébé ver du bac à thé. Il y a trois semaines je ne pensais pas que j'aurais été ravie de toucher un lombric! Il était tellement mignon!! <3

Voilà après ce long speech, maintenant j'ai une question. Les acariens sont de plus en plus nombreux, ils se baladent aussi à l'extérieur du couvercle: petits, rouges et il y en a toujours un qui se débrouille pour me grimper sur le bras... est-ce que je mets en péril mon petit potager urbain en ouvrant le lombricomposteur tous les jours sur le balcon? Vont-ils infester mes plants chéris?
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#33608 Bonjour Sillysally

Très intéressant, ton récit ! voilà pourquoi on incite tous les lombricompostiers et tières passant par ici à écrire leur journal : pour avoir de la lecture ! :P Blague à part, je trouve ton début prometteur. Tu te débrouilles bien (comme quoi ça sert, de fureter dans ce forum et de glaner des bons conseils :D ) Tu as très bien réagi en ajoutant du carton à la litière trop mouillée, et tu vois, l'odeur est un signe qui ne trompe pas, tu as rétabli l'équilibre ! :clap:

Les moucherons, c'est quasi passage obligé, je crois. Rares sont ceux qui ont sauté cette étape. Je suis de celles qui en ont plus que leur compte :roll: et je me suis battue férocement contre eux, à coup d'écrabouillages comme toi, de papier gluant tue-mouches, d'auto-collants insecticides sur les vitres de ma cuisine, d'huiles essentielles, de branches de menthe et de lavande, d'aspirateur... que sais-je, j'ai tout fait. Et finalement, j'ai gagné (ouf !) mais ça a pris du temps. J'ai bien cru que je n'y arriverai jamais. Mais on finit toujours par gagner si on est assez persévérant. Et aujourd'hui, malgré les grandes quantités de fruits d'été (melons, pastèques, abricots ou cerises abîmées...) que je donne à mes vers en ce moment, je n'en ai plus un seul : elles savent maintenant à qui elles ont affaire et craignent probablement un nouveau génocide :-
Je ne peux que te souhaiter de la chance pour éliminer les tiens. Pioche dans tous les conseils donnés sur ce forum pour adapter ta stratégie à l'évolution de la situation. Et surtout, tiens bon. Tu les auras un jour ! :wink:

Concernant les acariens, je crois comprendre que tu crains qu'ils vont causer du tort à tes plantes sur le balcon ? Pas du tout. Les acariens de nos lombricomposteurs sont des mangeurs de déchets comme nos vers et ils aident au processus de dégradation des déchets (et pas des plantes vivantes). Sur ton balcon, les évadés ne survivront probablement pas longtemps, ils vont manquer de la douce chaleur et de l'humidité confortable que leur procure le lombricomposteur, de nourriture aussi. Non, tu n'as pas à craindre pour tes plantes, mais pour la survie des acariens échappés oui... leur destin est scellé ! :?

Bonne chance pour la suite
et à bientôt de te lire !

Moniquette
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33610 Bonjour SillySally,
c'est très bien de nous raconter ton aventure comme ça et puis tu semble bien te débrouiller avec tes indésirables.L'important ,c'est de ne pas les laisser s'installer moins ils seront nombreux et auront de temps pour pour se reproduire et plus tu gagneras rapidement ton combat.Quelques réglages d'humidité,quelques écrabouillages et envolées dehors ,tu vas t'en sortir .
Et puis, ne t'en fait pas même les anciens se font attaquer de temps en temps quand on relâche un peu la discipline :wink:
Et les acariens ,ça va ,ça vient , parfois nombreux ou très discret mais ça ne gêne pas les vers.En plus , ceux-là n'iront pas sur tes plantes.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par sillysally
#33620 Bonjour et merci pour vos messages d'encouragement!
Je vous donne des nouvelles, même s'il n'y a pas grand chose à raconter de plus...si ce n'est que j'ai découvert que les queues de courgettes ça fait des superbes pièges à larves. Je les ai presque toutes retirées une fois infestées. Et que je commence à me familiariser avec le cycle reproductif et les stades de développement des moucherons, c'est fou tout ce qu'on apprend avec le lombricompostage!

Donc où en suis-je?
Chasse quotidienne (voir bi-quotidienne quand le temps le permet...chose assez rare et précieuse) aux mouches mais surtout aux larves et pupes. Dur dur de les repérer parmi les cacas de lombric, elles sont toutes noires :roll:
J'ai trouvé quelques asticots de Coboldia, mais pour l'instant je n'ai revu qu'un seul adulte. Toujours autant de Psychodidae, mais je tiens bon, ça n'empire pas, je me fais courage et je me dis que je suis beaucoup plus grande et intelligente qu'elles, je vais bien gagner un jour :D J'espère juste que je serai sortie d'affaire avant mes congés, c'est dans un mois!
Les amis vont bien, les grands se font des gros câlins et se vautrent dans les cartons pendant que les petits vadrouillent dans la litière.
J'ai rajouté quelques déchets, toujours une poignée en essayant de varier (du coup c'est plutôt ridicule, dans le genre 4 queues de tomate cerise, 6 queues de cerises, 1/4 de peau de banane, un sachet de thé...) avec bien sûr carton et coquille d’œuf.

Tout est dit. Je reviens vers vous bientôt, c'est promis!
Bon weekend et...ah! J'allais oublier! Je m'excuse si mon français est parfois étrange, je vis en France depuis 8 ans déjà mais ça m'arrive encore de sortir des drôles de phrases. C'est toujours mieux que le langage sms :-

SillySally
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33623 Bonjour SillySally,
bravo pour la persévérance dans ton combat contre les indésirables.Tu n'as pas besoin de t'excuser tu t'exprimes parfaitement et je n'ai pas relevé de faute d'orthographe donc tu dois en faire moins que moi (et j'ai plus de 8 ans :wink: ). Tu nous viens d'où ,si ce n'est pas indiscret?
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par sillysally
#33702 Bonjour à tous,
je reviens vous donner des nouvelles!

Tout roule à peu près bien, beaucoup de patience au menu, je continue mes inspections quotidiennes et je crois que je suis enfin débarrassée des Psychodidae.
Par contre, j'ai encore des vagues de Coboldia, ce qui m'inquiète un peu vu que je pars en congé dans une semaine. Je vire régulièrement les larves qui viennent coloniser les déchets dès qu'ils deviennent assez mous pour plaire à mes vers :evil: du coup souvent je leur enlève littéralement la pitance de la bouche :cry:
J'avoue, je me sers des petits bouts de légumes comme pièges à asticots...
Ça m'arrive de passer deux jours sans même l'ombre d'un moucheron, et puis ça revient, j'en trouve plusieurs sur la fenêtre et deux par deux collés aux plafond :? (au moins ceux là ont peut dire qu'ils ont une mort heureuse...) parfois je les vois sortir du composteur, je fais la chasse aux deux ou trois qui se baladent sur le terreau...heureusement que j'ai une très bonne vue!! Les asticots font entre 1 et 3 mm de long!!

D'ailleurs, j'ai découvert de nouvelles bestioles, dont quelques petits vers translucides, peut être des Enchytrées (au cas où j'ai saupoudré des la coquille d’œuf), deux ou trois petites chenilles vertes fluo (introduites sans doute avec les restes de la roquette du balcon) et des bestioles pas plus grosses que les acariens, mais avec des antennes...et qui sautent...j'espère que c'est rien d'envahissant...

Sinon, les vers se portent bien et il y a de plus en plus de cocons. D'ailleurs, c'est normal que certains cocons soient allongés et noirs? Ce sont des cocons éclos?

Par contre, comme je vous disais dans une semaine je m'en vais et je serai absente 10 à 15 jours. Et j'ai besoin de vos conseils!
Pour ne pas me retrouver envahie de moucherons à mon retour je comptais enlever un max des déchets qui restent et je pensais donner un peu de vitavers et rajouter un peu de fibre de coco humide (il m'en reste) car j'ai peur que sans déchets le compost se dessèche trop pendant mon absence. Le problème est que ces vilains asticots ont l'air d'apprécier eux aussi la fibre de coco quand elle est suffisamment mouillée :evil: que faire donc?
Je pensais aussi envelopper le miniworms d'un voile pour éviter que les mouches aillent partout dans l'appart si jamais il devait avoir une explosion démographique. Mais je me demande si je ne tend pas ainsi le bâton pour me faire battre...s'ils ne peuvent pas sortir, ils vont certainement pondre dans le composteur!
Qu'est ce que vous en pensez?

Merci pour votre aide (et la patience que vous avez de lire mes longs messages) et bon dimanche!
Sillysally
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33703 Bonjour Sillysally,
les petits "acariens" qui sautent ce sont les collemboles ,ils peuvent sauter en cas de danger grâce à un organe spécial ,le furca qui se déplie d'un coup pour le projeter en l'air, l'atterrissage est aléatoire.
Alors ,le départ en vacances est toujours pleins de questions: "ai-je bien fermé le gaz? le compteur d'eau?
débranché les appareils électriques?..." Pour le lombricomposteur,c'est pareil.
Le premier conseil c'est de ne pas surcharger en déchets pour faire une réserve,c'est le plus sûr moyen pour provoquer une fermentation et comme on n'est pas là ...
On peut donner du vitavers et/ou de la fibre de coco en cas d'absence prolongée mais les vers sont capables de tenir 3 ou 4 semaines sans nouvel apport.
Il est préférable de laisser le robinet ouvert, avec un récipient assez grand dessous, pour optimiser l'aération vu que le couvercle sera moins ouvert.
Contre les moucherons installés dedans ,j'ai peur de ne pas vraiment avoir "LA" solution.J'aurai tendance à déplacer le lombricomposteur dans un endroit frais mais il faut en disposer.Le voile est sans doute le mieux pour protéger l'appartement et de toute façon les moucherons iront pondre après la balade.
Ce qui est sûr ,c'est que tu les retrouveras (morts ou vifs) à la rentrée mais ne t'inquiètes pas trop les moucherons aussi n'aiment pas la diète forcée alors leur reproduction devrait baisser pendant ton absence.
Dernier conseil,pendant ton séjour ,oublies le lombricomposteur et profites.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par sillysally
#33802 Bonjour à tous!

J'espère que vous avez passé des bonnes vacances...moi je viens de rentrer, j'ai passé deux très belles semaines en famille, mais mes lombrics n'ont pas trop apprécié que je les abandonne, ils ont l'air de faire un peu la tête, je croyais pourtant qu'ils ne craignaient pas la solitude?
Finalement, j'avais descendu le composteur à la cave, il fait sombre et frais, et pas de souci en cas d'invasion de moucherons. J'avais donné un peu de vitavers et de fibre de coco humidifiée avant de partir, il restait quelques épluchures, ça aurait dû être suffisant pour les quelques lombrics que j'héberge. Mais quelque chose n'a pas dû leur plaire, peut être le compost s'est trop desséché, j'ai retrouvé pas mal de lombrics anémiques dans le bac à thé, marrons/beiges et pas trop vifs.
J'ai remonté tous les lombrics dans le bac de travail, j'ai rajouté des déchets, humidifié un peu et bien touillé pour aérer. Il restait pas mal de carton sec, je n'en ai donc pas remis.
La bonne nouvelle c'est qu'il y a très peu de mouchettes, à surveiller car j'ai remis de la nourriture...elles vont vite se reproduire.
Par contre, les vers n'ont pas l'air de s'en remettre, ils sont tous ramollis et n'ont pas une jolie couleur, ne s'enfuissent presque pas quand je les embête. Je pense que je vais devoir rechercher un donneur :(

Bon dimanche, à bientôt
SillySally
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33810 Bonjour Sillysally,

sillysally a écrit:J'ai remonté tous les lombrics dans le bac de travail, j'ai rajouté des déchets, humidifié un peu et bien touillé pour aérer. Il restait pas mal de carton sec, je n'en ai donc pas remis.

Je pense que ce résultat vient de là ,la litière était trop sèche puisque tu as retrouvé du carton sec.Les vers peuvent largement supporter 15 jours sans apport mais pas sans une humidité suffisante.
Ceux qui restent vont peut-être se requinquer mais si tu en manques pour repartir il vaut peut-être mieux lancer un petit appel.
A+
Lombricolo63