Modérateur: OcéaneO

Par Denis DEMONTOUX
#38392 Bonsoir à tous,

J’aborde bientôt mon premier semestre avec l’éco-worms dans la cuisine. Le deuxième bac commence à être bien rempli. J’ai eu la curiosité de soulever le deuxième bac pour voir ce qui se passe dans le premier, en dessous. Je répugne pourtant à déranger tout ce petit monde.

Soulagement ! Le travail est bien avancé dans le premier bac, ce que j’ai vu ressemble de plus en plus à un terreau quoi qu’un peu humide. Les vers se baladent entre les deux bacs… curieux spectacle de les voir suspendus sous le bac supérieur, dans le tamis ! Ils doivent apparemment trouver de l’intérêt à une balade dans le bac du bas, même s’il n’y a plus grand-chose à manger (de mon point de vue).

En fait, c’est amusant car le composteur devient un sujet de conversation amusé lorsqu’il y a des invités à la maison :?: . Au premier abord, dégoût des invités. QUOI ??? Tu as ÇÀ dans ta cuisine ? :? Puis, après découverte de l’installation, le lombricomposteur est un sujet d’intérêt et de conversation :) . Lors d’une visite suivante, les plus téméraires demandent à voir dedans, comment cela évolue. Lors d’une troisième visite, l’un de mes amis a fait le choix d’acheter un lombricomposteur. J’ai donc fait mon premier émule… :D

Il me reste à récolter mon premier compost, cela tombe bien, les plantes du balcon en ont besoin. Comme ce sera la première fois, je consulte le forum, ce soir ! Un peu d’angoisse, comme à chaque étape !

Ma pratique est encore fragile et hésitante, vous m'avez accompagné à chaque étape jusqu'à ce jour et j'ai encore bien besoin de consulter vos pages! :flower:

A bientôt,

Denis
Par Zim
#38393 Hello !

Chez nous aussi le lombricomposteur est source d'intérêt. Comme nous avons des enfants, ils le montrent aussi à leurs copains copines... qui ne mettent pas longtemps à vouloir regarder dedans et manipuler les vers (on ne les laisse pas les martyriser, promis !).

Il n'y a pas d'inconvénient à déranger de temps à autre tes locataires. En phase d'apprentissage, c'est même essentiel pour observer finement et apprendre à détecter les problèmes. Dans mes débuts, j'accédais au bac du dessous plusieurs fois par semaine. Maintenant que je me sens à l'aise, je regarde plutôt tous les dix jours... Comme mon composteur est trop humide, je brasse un peu les étages inférieurs pour limiter l'anaérobie. Et je vérifie que l'odeur de vase (signe d'anaérobie) reste très légère.

A conseiller à tes amis nouveaux adeptes : bien s'informer (ici par exemple) avant de commencer. Cela évitera les déconvenues et le découragement en cas de loupé.
Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#38406
Denis DEMONTOUX a écrit:
Il me reste à récolter mon premier compost, cela tombe bien, les plantes du balcon en ont besoin. Comme ce sera la première fois, je consulte le forum, ce soir ! Un peu d’angoisse, comme à chaque étape !


Pas d'angoisse! Technique du tas ou ratissage en surface, à toi de voir. Il te restera quelques lombrics et des oeufs dans le lombricompost ramassé, pas grave. On déstresse... :-