Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#15131
caperni a écrit:Je pense avoir remarqué que les fuites de vers sont plus importantes après un gros touillage. J'ai lu l'inverse (ploc ploc de mémoire)
Voui, c'est moi :mrgreen: .
Juste une chose : combien as-tu de bacs, et si tu en as plusieurs, lequel touilles-tu ? Et si tu n'en as qu'un, ou si tu en as plusieurs mais que tu touilles le bac qui est juste au dessus du bac à jus (oui je sais c'est compliqué :mrgreen: ), est-ce que après avoir touillé tu vas récupérer les fuyards dans le bac à jus ? Si la réponse à cette dernière question est non, alors bien sûr que tu vas avoir des fuites, c'est ce que j'ai déjà expliqué :
plocploc a écrit:Il y a bien un fait qui peut être observé par tous les gens qui touillent, c'est que lorque tu touilles les vers ont tendance à fuir et à s'enfoncer dans le compost. C'est un comportement instinctif, certainement lié au fait que dans la nature ce sont les prédateurs de vers (poules, sangliers, renards, etc) qui grattent et retournent le substrat, pour trouver les vers. Résultat, le comportement qui consiste à s'enfoncer dans le substrat lorque celui-ci est touillé a été favorisé par la sélection naturelle.

et :
plocploc a écrit:*Quand je dis surveiller, c'est pas seulement ouvrir le couvercle et jeter un oeil, c'est, dans l'ordre : regarder s'il y a des fuyards, touiller le ou les bacs (...)... Et après touillage du bac inférieur (quand il y a plus d'un bac), aller à nouveau récupérer ceux qui, pour fuir la fourchette sont partis se réfugier à l'étage du dessous, c'est à dire dans le bac à jus.
Vu que la façon dont est conçu ton bac à jus fait que une fois dedans, ils sont automatiquement "dirigés vers la sortie", si tu ne remontes pas les fuyards après touillage, il est clair que tu vas favoriser les explorateurs...

Maintenant, si tu as plusieurs bacs, et que lorsque tu touilles uniquement celui du dessus tu constates que dans les heures qui suivent tu as des fuites, alors là effectivement cela me surprend, et pas qu'un peu. Enfin bon, dans tous les cas, l'important est de trouver la méthode qui te convient le mieux à toi, et si celle-ci consiste à touiller peu ou pas du tout, et que cela marche bien, ma foi tant mieux.

Et sinon je pense que la solution "bricolage" proposée par Lombricolo (le bien nommé) est une bonne idée, j'ai l'impression qu'à la base il y a un problème de conception de ton modèle de lombri.
Avatar de l’utilisateur
Par caperni
#15140 Bonjour à tous, et à plocploc,

Touillage/ fuite
alors justement hier j'ai fait mon opération hebdo touillage.
Concrètement j'ai deux bac. Je commence par alimenter et touiller le premier.
Puis je touille - en surface désormais - le second.
Puis je vais chercher dans mon bac à thé ma quelques dizaines de vers perdus et je les remets dans dans le bac de surface.

Donc en fait je fais bien les choses dans l'ordre de tes recos. Ce qu'il m'a semblé constater du temps (il y a un mois) où je touillais complètement le bac du bas, c'est que le lendemain (donc pas immédiatement mais jusqu'à plusieurs heures après), les vers descendent dans le bac à thé de façon plus importantes que d'ordinaire et donc se sauvent plus en proportion (là c'est le pb de mon espace de fuite assez important sur l'écoworms).

Ces derniers jours j'étais descendu en moyenne à 0,5 ver en fuite par jour. Grosso modo.
Depuis le touillage d'hier j'en ai récupéré 2. Un signe quand même que ça les stresse un peu, même si cela me semble indispensable pour la bonne aération/circulation/dégradation du milieu.

Et sinon
Et bien pour la première fois depuis la mise en route, mon bac à thé était franchement humide. Plutôt que d'avoir mes vers regroupé dans un tas de leur déchets dans le fond et également répartis sur les parois, ils étaient presque tous sur les parois parce que le fond ressemblait plus que jamais à une gadoue. Par contre ça sentait pas super bon...

et enfin pour l'anecdote,
j'étais sur le balcon pour touiller, je ne sais pas trop comment cela s'est passé, mais en m'installant sur la chaise et en soulevant un récipient que je venais de poser sur le couvercle du lombri, j'ai eu une vision d’horreur. Comme un genre de génération spontanée de dizaine de moucherons qui sortaient d'un trou imaginaire du couvercle, comme dans un film d’horreur. Je n'ai aucune explication parce qu'à ce moment là, le couvercle n'avait pas été soulevé et que je n'avais encore rien vu de particulier. Et une fois ouvert pas de population spécialement importante à l'intérieure, je me suis dit qu'ils venaient du récipient que je'avais posé, et bien non, aucune moucheron dans le récipient. Mystère...
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#15141 Bonjour Caperni,
voyons si mon petit bricolage peut te permettre de solutionner un peu ton problème:
un seau pour remplacer le socle de l'éco-worms +un coude pvc de 32 chez brico à 0,55€
un trou fait à la visseuse ,mèche plate de 30 et agrandit légèrement au cuter sinon avoir la bonne mèche :wink:
Image
introduire le coude, dirigé vers le bas, dans le trou un peu de silicone pour coller/étanchéifier
Image
un petit morceau de grillage fin à l'intérieur contre les indésirables et on laisse sécher
Image
je pense que pour une bonne aération il en faudra deux mais vu le coût et le temps passé
ce n'est pas un problème.
Il suffira ensuite de faire un joint entre le socle et le premier bac avec, par exemple ,du joint auto-collant qu'on utilise pour
calfeutrer portes et fenêtres.
voila ,il n'y a pas de brevet ,tout les propriétaires d'éco-worms peuvent copier ,aucune poursuite ne sera engagée :lol:
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par caperni
#15161 Excellent, je n'avais pas du tout compris la première fois que tu en parlais.
Je vais voir pour mettre en œuvre ce système.

Pour info concernant mon mystère de génération spontanée de moucherons, il est résolu. Il se trouve juste que les bestioles semblent se regrouper sous le couvercle dans un endroit particulier et qu'à la faveur d'un mouvement du lombri, elles sortent et remontent sur le couvercle. J'ai encore eu le cas tout à l'heure. Mais ça fait drôle quand même. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#15164 Bonjour Caperni ,
curieux ce regroupement de moucherons, il doit y avoir quelque chose qui leur plait à cet endroit, c'est peut-être pour toi une opportunité de les chasser sans avoir à les courser dans tes bacs.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par caperni
#15201 Bonjour à tous,

je vais envoyer toute une série de message illustrés, j'ai pleins de trucs à raconter!
Aujourd'hui j'attaque des travaux mais avant je vais nettoyer le bac à thé.

1.JPG
Surprise (il y a toujours des surprises) moins de vers qu'attendu (je ne vais plus y voir que toutes les semaines), au fond une bonne bouillasse humide et collante.

2.JPG
Des vers sur les parois, normal.

3.JPG
Pas mal de vers "morts" dans la bouillasse, ils semblent asphixiés, pourtant ce n'est pas l'inondation.

Sur la photo 1 on peut voir que les "crottes" de vers dans le haut du bac sont sèches! alors qu'en bas c'est les marécages, c'est surprenant.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Par caperni
#15202 J'ai acheté ce qu'il fallait pour mettre en œuvre la solution proposé par Lombricolo.
Opération : Alcatraz!

4.JPG
Un coude de plomberie en PVC, avec deux grillages fin de chaque côté pour empêcher les entrées et éventuellement les sorties, le tout fixé au silicone.

5.JPG
Je positionne tout en haut du bac de sorte à pouvoir toujours utiliser la plaque fournie d'origine, dans les faits je ne l'utilise pas. D'ailleurs je suis intéressé par les avis des ecowormeurs, elle est utile ou pas cette plaque?

6.JPG
Et hop un trou plus grand que le coude.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par caperni le Dim 20 Nov 2011, 6:12 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par caperni
#15203 J'étais parti pour utiliser du silicone mais le trou étant bcp plus grand, j'ai pris l'option joint pour calfeutrer. Au final cette solution me semble plus pratique en cas de nettoyage, n'étant pas définitive (le silicone non plus mais bon un peu plus quand même).

7.JPG
vue interne

8.JPG
vue externe

9.JPG
j'ai fini mon opération Alcatraz en mettant le joint de calfeutrage sur le bord supérieur du bac à thé. celui ci est hermétiquement bouché en haut, normalement plus de vers baladeur! On voit nettement les ergots sur lesquels repose le bac supérieur.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Par caperni
#15204
14.JPG
Vue globale, la manip est très discrète et ne détériore pas l'extérieur. J'ai fait le choix de n'en mettre qu'un dans l'immédiat mais le second coude est prêt.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Par caperni
#15206 Bon en fait mon gros problème de ces derniers temps ce n'est plus la fuite de vers, c'est l'invasion des moucherons. Ma femme me hait!! Faut dire que nous sommes vraiment agressés, j'en retrouve dans les yahourts, les assiettes et que donner à manger à ma gamine sans lui faire avaler de moucheron devient difficile.
Je ne comprenais pas d'où ils venaient. j'avais l'impression de faire ce qu'il fallait (papier journal, assechement...).

En fait ils se reproduisent surtout ...
11.JPG
dans mon premier bac en cours d'affinage. La photo ci-dessus est une vue de côté du 1er bac déjà rempli. La partie visible (avec les moucherons) coulisse sous le dessous du bac supérieur. En fait j'ai vraiment beaucoup de moucherons dans le bac d'affinage, qui parviennent à se glisser dans le petit espace entre les deux bacs pour se barrer! C'était pas prévu ça!!!

12.JPG
Vue du bac en cours, après touillage. Il est riche en litière de hamster car j'ai tenté d'en mettre une bonne couche pour limiter la prolifération de moucherons : échec.
13.JPG
Touillage du bac d'affinage. pas touillé en profondeur depuis 3/4 semaines : il était très compact, sans pour autant que cela ne semble géner les vers qui paraissent très gros et vigoureux, j'ai encore vu plein d’œufs.

Bilan. Les fuites de vers devraient être réglés, merci Lombricolo. :clap: Du coup, le lombricomposteur est retourné définitivement sur le balcon, ce qui va régler le problème des moucherons dans l'appart.

les moucherons ==> je vais y travailler quand même. :lol:
le second bac ==> commence à être bien rempli. :P
la bouillasse du bac à thé m'inquiète en revanche. A vue de nez j'avais quand même une bonne dizaine de vers morts là dedans en une semaine. :(
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#15208 Bonjour Caperni,
je pense que le souci des vers dans le bac à jus devrait se régler dans le temps quand tu aura trois bacs en service et beaucoup moins de vers dans ton premier bac. Le fait qu'ils meurent en bas me semble plutôt dû au fait que les parois en pente du socle sont sèchent et les vers qui ne trouvent pas l'humidité indispensable à leur survie font demi-tour ou meurent avant d'avoir atteint le sommet.Au début de mon installation ,j'avais constaté ce genre de problème et je l'avais résolu en posant dans mon bac à jus une toile de jute(récupérée d'un sac à patate)mais ça peut être un tissu genre tee-shirt.Le tissu garde un peu d'humidité ce qui permet aux vers de survivre(ils respirent par la peau, ne l'oublions pas),tu devrais essayer sur la pente de l'éco-worms et tu nous diras ce qu'il en est.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par plocploc
#15209 Je ne vois pas trop bien sur tes photos, mais de ce que je vois tes moucherons ont quand même une bonne tête de scatopsidae (dans ce cas les larves que tu nous avait montré précédement seraient des larves d'autre chose, mais je ne sais pas de quoi) ... Si c'est bien ça, comme je te le disais plus haut, tu ne t'en débarrasseras pas comme ça.

J'ai eu affaire récement à Coboldia fuscipes (sans doute la plus courante des scatopsidae dans les lombris), et j'en ai profité pour faire un élevage et quelques expériences. Ca me permet de faire une petite liste des trucs qui ne marchent pas avec elles :

. La diète : inutile, les larves peuvent se nourrir n'importe quelle matière en décomposition. Tes vers mourront de faim avant elles.
. Assécher : inutile aussi, tant que c'est assez humide pour les vers, ça l'est aussi assez pour les larves.
. Le carton sur le dessus du compost : inutile, les adultes se faufillent en dessous sans problème, elles se faufilent même dans le compost lui-même, pour peu qu'il y ait un peu d'espace.
. Ensevelir les déchets : inutile, elles peuvent très bien se contenter de compost mûr.
. Le froid : tu peux toujours tenter, mais là encore tes vers risquent de mourir de froid avant elles. J'ai élevé une petite dizaine de Coboldia fuscipes dans un bocal, et ai placé ce bocal 24 heures au frigo, à 4°. Cela ne leur a fait, c'est le cas de le dire, ni chaud ni froid. Elles ne bougeaient plus quand j'ai sorti leur pot du frigo, mais 30 minutes après elles gambadaient à nouveau comme si de rien n'était. Du coup j'ai remis le pot 24 heures au frigo, elles en sont ressorties aussi fraîches et dispo que la veille. Une autre fois j'ai placé le pot 2 heures dans le compartiment à glace du frigo (-17°). Elles en sont ressorties les pattes en l'air, apparament mortes. Mais quelques minutes plus tard elles ont recommencé à gigoter, et une heure après elles étaient à nouveau en pleine forme... Et je suppose que comme c'est le cas en général pour les bestioles, les oeufs sont encore plus résistants que les adultes.
. Ouvrir le lombri pour faire s'envoler les adultes : ces s***peries-là ne veulent pas s'envoler, elles préfèrent se planquer dans les coins.

En outre, j'ai pu vérifier que ces bestioles peuvent faire leur cycle complet dans le lombri (mes C. f, entrées dans leur bocal à l'état de larves et pupes, s'y sont accouplées et y ont pondu). Donc si tu ne les chasses pas de ton lombri, elles s'y reproduiront.

Mais alors, me diras-tu, que faire. Bon déjà, vérifier ce que sont tes bêtes. Si tu as la possibilité de faire des photos en plus gros plan, cela peut aider. Ou sinon s'armer d'une bonne loupe et comparer avec les bestioles montrées sur les liens que je t'avais donné plus haut.
S'il s'avère que c'est bien ça, alors à mon avis il va falloir sortir l'artillerie lourde : nettoyage des bacs et chasse aux pupes et larves. Comme ce post est déjà bien assez long, je ne développe pas pour l'instant la technique que j'ai mis en oeuvre chez moi, qui est assez contraignante mais semble efficace...
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#15215 Bonjour,
Serait il possible d'avoir des explications sur cette opération?
Quel est le but du cône PVC? Augmenter l'aération ?
Dans ce cas je trouve l'opération effectivement astucieuse.

Par contre dans ce cas pourquoi avoir mis un joint de fenêtre autour du bac à jus.
Je pense qu'il est inutile d'essayer de bloquer le passage au vers, ils trouveront toujours un passage, voir même le plus inattendu !!!
Tu aurais pu également augmenter l’aération en surélevant le 1er bac par rapport au bac à jus, avec des cales ou des morceaux de bois.

As tu une idée de l’origine ces fuites ?
Potentiellement une trop grande humidité (chasse l’air dans le lombricompost. Et les mouches)

Quelle est la fréquence d’alimentation des déchets ?
Fais tu systématiquement une manipulations de tes plateaux à chaque fois ?
Si c’est le cas, et que cela n’est pas trop une contrainte (poids, temps de manipulation), essaye de mettre le bac en cours de travail, juste au dessus du bac à jus et les autre au dessus (le bac d'affinage), cela permettra de les assécher, évitant que l’eau de ruissellement ne les mouillent (obligation de tout enlever pour déposer les déchets :cry: ).

As tu les 3 bacs en fonctionnement ?
Sinon utiliser un bac vide que tu positionne entre le bac d'affinage et le bac à jus avec du papier journal ou du carton sans rien d'autre(en laissant quelques espaces pour la circulation de l’air), cela permet de faire un filtre, créer un milieu plus sec, les vers n’irons pas, ou ne resterons pas, et devraient ne plus se retrouver dans le bacs à jus.

Tiens nous au courant de l'évolution.

A+
Foxlolo
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#15217 Bonjour,
Pour les mouches avez vous essayé un insecticide biologique ?
J’ai testé à 2 reprises l’utilisation de la terre de diatomée, en mettant tout autour et dans le couvercle. cela semble avoir bien marché pour moi (Conscience ou pas avec l’utilisation d’autres trucs évoqué ci-dessus)

http://www.penntybio.com/insectes/terre-diatomee-Kieselguhr.htm
La terre de diatomée - un insecticide naturel
La terre de diatomée est un produit inerte et exempt de matières nocives connues, après broyage elle a l'apparence de la poudre de talc.Le grain de la terre de diatomée, grâce à sa surface spécifique supérieure et à son squelette siliceux possèdent plusieurs propriétés très intéressantes.
· Un grand pouvoir d'absorption : jusqu’à 150 % de son poids en huile.
· l'ingestion de particules de silice par les insectes provoque des lésions du tube digestif.
· La finesse et la dureté des particules de silice qui sont amassés par les poils (soies) de l'insecte provoque des lésions sur ses membres ou sur sa carapace (marcher sur des diatomées équivaut pour ces derniers à marcher sur du verre brisé!) entraînant ainsi une perte de fluides corporels qui conduit à la mort de l'insecte par déshydratation après quelques jours. (les propriétés absorbantes de la terre diatomée favorisant ce processus)
· Etant totalement inerte elle permet une protection à long terme des endroits traités, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Si vous essayez, merci de vos avis et commentaires.

A+
Foxlolo
Modifié en dernier par foxlolo le Mar 22 Nov 2011, 8:28 pm, modifié 1 fois.