Référencement géographique des lombricomposteurs inscrits sur ce forum.

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#2684 Bonjour,
Je vous propose , en plus de l'indication possible au niveau de votre profil, de référencer ici l'ensemble des personnes qui font du lombricompost en région.
Il est également possible d'ajouter les échanges possibles (matériel, vers, thé vers, compost, ...)
Ceci dans le but d'établir une base de contact proche de chez soi.

Référencez vous !!!
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#2691 foxlolo
Ile de France - Ouest Paris - Hauts de seine - Courbevoie
Expérience : 1 mois
Modifié en dernier par foxlolo le Mer 07 Mai 2008, 8:45 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Céphil
#2692 Comme l'indique mon profil, j'habite dans l'Essonne, au sud de Paris, à Juvisy-sur-Orge, lignes C et D de RER.
Mon COW est en route depuis février 2007, et depuis quelques temps j'invite les gens (sur les forums ou à ceux que je rencontre, sans harcèlement, bien sûr !) à venir voir mon installation dans ma cuisine.
En plus de la famille et des amis, je fais des connaissances et des gens font connaissance avec les vers, et je compte peut-être déménager le COW cet été le temps d'une après-midi sur le lieu de distribution de l'AMAP ("La Ferme de l'Orge" à Viry Chátillon) dans laquelle je suis intermittente du panier, le système bokashi leur a déjà été présenté.
Au plaisir de rencontrer les autres franciliens lombriculteurs ! Et les autres aussi s'ils sont de passage ! On pourrait d'ailleurs créer un système de Relais Lombrics !!
Avatar de l’utilisateur
Par tumedirasque
#2857 J'habite Paris 15e et j'ai commencé il y a pile deux mois avec des vers fournis par Céphil. Tout va bien: j'ai constaté que les vers se sont déjà bien multipliés.
Pendant l'été, mon lombricomposteur est sur la coursive, disons, sur le balcon pour simplifier, sauf que c'est un lieu de passage de l'immeuble, donc je fais tout pour que cet endroit soit impeccable et qu'on ne vienne pas me faire de reproches. Je suis heureuse de ce choix car je fais face depuis 3 jours à une invasion de cloportes nouveau-nés qui passent par des interstices du lombricomposteur (que j'ai bricolé moi-même, les plateaux qui s'emboîtent laissent passer un petit insecte qui veut forcer le passage ) et viennent mourir sur le ciment. Je ne sais pas combien de temps ça va durer encore. Je ne sais pas comment les oeufs sont arrivés là, et je ne pourrai pas l'empêcher à l'avenir...
En hiver, je verrai si je dois rentrer mon lombricomposteur dans la cuisine ou pas. En tout cas, la forme ronde du COW ne conviendrait ni sur la coursive, ni dans ma cuisine car j'ai très peu de place et je le case dans des angles.
Par asperagus
#3371 J'ai acheté mon COW il y a maintenant presque 3 ans (fin 2005). Début en dents de scie (pas assez de carbone donc mouches et mauvaises odeurs ce qui a relégué le COW à la cave) puis normalisation, quelques suicides collectifs (heureusement seulement partiels) ont toutefois émaillés à 3 reprises mon quotidien de vermicomposteur sans que je n'en comprenne immédiatement la raison, avant que mon aventure prenne fin en juillet dernier avec la mort de la totalité des vers pendant ma semaine de vacances. Il faut dire que je disposais de 4 kg de farine périmée que j'ai donné aux vers en une seule fois le jour de mon départ. Je pense qu'ils ont dû étouffer et être poussés vers le bas du COW où beaucoup se sont noyés.
L'histoire est donc émaillée de satisfactions (dont celle, sans cesse renouvelée, de voir une poubelle légère et sans odeurs), d'échecs multiples et de moments désagréables (notamment la récolte dont aucune méthode ne m'a vraiment satisfait).

Pour l'avenir, je compte bien reprendre mais en modifiant les conditions : situation géographique (de la cave au balcon mais le froid de l'hiver risquant d'être rédhibitoire, est-il possible d'isoler le COW ?) et mode de récolte moins fastidieux (moins consommateur de temps).
Avatar de l’utilisateur
Par Céphil
#3373 Asperagus,
Comme toujours, les excès sont les ennemis du COW... peux-tu envisager de rentrer le COW à la cave juste le temps de l'hiver ? Toute manipulation du système entier n'est pas des plus pratiques et conseillées, mais bon, il peux faire froid quand même par chez nous. Sinon, je ne sais pas ce que valent les différentes techniques d'isolation.
Pour la récolte, je dirais pareil, c'est le moment le plus long. Je rêve d'avoir un bout de pelouse où je pourrais faire le tri sans me prendre la tête, en relachant pas mal de vers et sans en mettre partout. Une solution transitoire pratiquée par RR si je me rappelle bien, c'est de fonctionner avec 4 plateaux (enfin avec trois c'est possible aussi, si on alimente lentement le COW) : on laisse bien mûrir trois mois et on récolte deux plateaux à la fois, bon c'est sûr ça fait plus de matière à trier, mais c'est moins souvent... !
Par chinchinot
#3565 J'habite Montmorency, Val d'Oise. Lombricomposteur depuis février 2008. J'aimerais bien que les vers remontent tout seuls dans le bac au-dessus ! Ils semblent se complaire dans leur gadoue d'en bas
Avatar de l’utilisateur
Par sacrepit
#3566 J'habite Juvisy. J'utilise occasionnellement le compostage par bactéries (bokashi) depuis mi 2007 et je me suis mis en plus au lombricompostage depuis 2 semaines grâce à des vers fournit pas Céphil.

Avant de me lancer je pensais que les vers ne tiendraient pas en cas de départ en vacances mais on m'a prouvé le contraire alors voilà c'est parti !

J'ai installé les vers dans l'arrière cuisine, à côté du bokashi, et pour le moment ça tourne sans problèmes. 8)
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#3567 Chinchinot, bienvenue d'abord!
Si tu leur amènes de la nourriture fraîche que tu vas mettre par dessus la précédente que tu leur auras apporté, dans le plateau du dessus, les vers vont, toutes proportion gardée, se ruer dessus, et par conséquent remonter.
C'est seulement une impression que tu as, ne fais pas comme Izabel qui nourrissait plus son congélateur que ses vers et qui s'inquiétait de leur disparition.

Nourris-les, et normalement, quand ils se seront installés près de la nourriture fraîche, tu devrais constater que tu as de la peine à remplir ton étage: ils bouffent tout au fur et à mesure :!:
Par cambon
#3686 salut j'habite à paris dans le 13ème. j'ai un lombricomposteur depuis un an. je l'avais instalé dans une cour qui est un lieu de passage sans géner biensûr la circulation. manque de chance pour moi un des propriétaires des appartements s'est plein "de l'odeur et de l'attirance des moustiques" arguments infondés mais n'ayant pas d'autorisation pour entroposer quoi que ce soit dans la cour, mon composteur est maintenant instalé chez moi. j'ai maintenant des mini araignées blanches qui en sortent, peut-être des bébés cloportes ?
je suis ravie de ce forum région car c'est vrai que à côté des satisfactions qu'apporte ce compostage ( réduction des poubelles, de l'odeur, production d'engrai liquide: pour moi et plus, je le donne aux personnes intéressées) il y a parfois des déconvenus qu'il est agréable de pouvoir partager.
je serai partante pour des rencontres, bon courage à tous et toutes
maïwenn
Par cambon
#3687 A chinchino,
j'ai connu ce même problème au début. en fait les vers n'arrivaient pas à monter car la hauteur des détritus ( ou plutôt du compost) s'était affaissé. j'ai du à plusieurs reprises rajouter de la terre pour que la majorité des verres montent; j'ai bien prévu de ne pas me faire avoir pour le deuxième plateau, j'attendrai que le tas de détritut soit largement au dessus des arrètes pour mettre le troisième plateau.
bon courage
maïwenn
Avatar de l’utilisateur
Par borisette
#3703 Bonjour,

Merci foxlolo pour cette excellente initiative de recensement !!! Génial pour faire avancer les choses localement !!!

Borisette - sud-est de Paris - Val de Marne - Créteil
Je lombricomposte depuis début mars 2008, dans un appareil de ma fabrication.

je ne sais plus comment l'idée m'est venue à l'esprit, toujours est-il que j'ai trouvé ce forum, et Céphil, prête à me céder un lot de vers, et à assurer ma formation de base. C'est bien sûr ce qui s'est réalisé, et depuis, c'est un succès.

Matériel :
J'ai fabriqué moi meme mon lombricomposteur à partir de boites en polystyrene récupérées à la sortie du marché, "rayon poisson". Plus de détails sur demande !

Vers :
Je suis prête à céder des vers à mon tour, à toute personne intéressée, et pourquoi pas, comme le propose Céphil, à réseauter dans un "relais vers".

Thé de vers / Compost :
Bein, maintenant, j'en ai... à pas savoir quoi en faire !!!

Communication positive sur le lombricompostage :
Une idée : participer aux Bourses aux Plantes, régulièrement organisées dans ma ville... Rien de tel pour rencontrer des personnes naturellement sensibles au sujet, et intéressées par du compost et du thé de vers... Qu'est-ce que vous en pensez ?
Avatar de l’utilisateur
Par Christine
#3720
borisette a écrit:Communication positive sur le lombricompostage :
Une idée : participer aux Bourses aux Plantes, régulièrement organisées dans ma ville... Rien de tel pour rencontrer des personnes naturellement sensibles au sujet, et intéressées par du compost et du thé de vers... Qu'est-ce que vous en pensez ?

:idea: Excellente idée borisette. Et aussi peut-être, tous les endroits où il y a des jardiniers : voisins de quartier, collègues au bureau, jardins familiaux, ...
Par stoof
#3721 bonjour à tous !

Je m'appelle Stéphanie, j'ai commencé mon COW il y a tout juste une semaine, SAINT OUEN L AUMONE Val d'Oise (95) et je vis en appartement ; mon COW est installé dans l'entrée de l'appart car je n'ai pas encore la place dans ma cuisine. Pour le moment c'est un peu difficile car ils ne veulent pas manger du coup j'ai de la moisissure qui se forme et une odeur insupportable, mais bon je tiens le coup, je sais être patiente.

Enfin je me dis que c'est pour la bonne cause !
:wink:

A+
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#3727 Bonjour,
Si tu viens de démarrer, normalement il faut attendre 15 jours que les vers trouvent leurs marques dans leur nouvel habitat.
Puis ajouter tout doucement des aliments, attendre que les précédents soient largement décomposés avant d'en remettre. Puis monter tout doucement en charge.

La moisissure est normale puisque c'est le 1er stade de décomposition. Tu peux l'enlever (la partie blanche fine) si cela devient trop envahissante ou te gène.

Par contre l'odeur n'est pas normale, peut être un début de fermentation. Donc bien aérer, voir remuer un peu.
Si trop humide, mettre du carton ou papier sec.
Renouveler l’opération jusqu'à disparition de l’odeur.

Patience, patience, tout rentrera dans l'ordre

A+
Foxlolo