Toutes les infos pour bien démarrer votre lombricomposteur

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par Hudu
#22733 Bonjour à toutes et tous,

Comme indiqué dans mon petit message de présentation, je suis très motivé pour débuter le lombricompostage dans les semaines qui viennent.

J'habite en immeuble, mon petit appartement ne comporte pas de "bon endroit" pour installer l'engin, j'ai donc l'intention de le mettre dans la cave, autrement dit un endroit commun avec des box plus ou moins bien fermés. Et comme je soupçonne certains de mes voisins de ne pas être "très ouverts à la nouveauté" (si vous voyez ce que je veux dire), ma priorité est de trouver une solution qui n'apporte aucune nuisance : ne pas attirer les rats, les mouches, les fourmis, etc. et pas d'odeur "remarquable" ! :?

Si j'ai bien compris, l'apparition d'odeurs nauséabondes est généralement liée aux apports de déchets : mal équilibrés, trop brusques... Je préfère laisser ce point de côté pour le moment : d'autres fils de discussion y sont consacrés.

Pour le lombricomposteur lui-même, j'ai imaginé faire un empilement de caisses en bois, placé dans une grande malle en plastique.
Schématiquement (prévenez-moi si l'image ne s'affiche pas correctement):

Image

J'y vois un certain nombre d'avantages :
  • ne pas laisser entrer les insectes, grâce au couvercle bien ajusté de la malle (s'ils rentrent avec les déchets, c'est un autre problème !),
  • limiter le coût du composteur : une grande malle coûte moins cher qu'un ensemble de boites en plastiques,
  • utiliser du bois en majorité (j'aime le bois ! j'aime bricoler avec du bois !).
Un échange d'air avec l'extérieur sera certainement nécessaire, je compte donc percer quelques trous dans les parois et le couvercle de la malle, en prenant soin d'y placer une petite grille plastique doublée d'une grille très fine (type "boule à thé") :
Image+Image

Bien entendu, quelques inconvénients semblent inévitables :
  • le nombre de caisses est limité d'avance par la hauteur de la malle,
  • pour le démarrage, il faut se pencher dans la malle pour déposer les déchets dans la première caisse,
  • même problème pour récolter le compost dans la malle du fond : attention au lumbago !
J'envisage des caisses de 60x40 cm environ, avec une hauteur de 10 à 15 cm.

Avec votre expérience, amis lecteurs, voyez-vous d'autres avantages/inconvénients à cette stratégie ?

Pendant que j'y suis, voici quelques détails sur ce que j'ai en tête :

Pour la malle, j'ai repéré ce genre-là (30 euros), pour 4 caisses :
Image
Ou même ce récupérateur d'eau de pluie (30 euros sans le support), pour 7 caisses :
Image

Pour les parois des caisses, je pense utiliser des lames de pin autoclave (destinées à la fabrication de terrasses) : 2 à 3 euros par caisse.
Pour le fond, je pense faire un treillis de bambous fendus (vendus en rouleau comme canisse) : 7 euros le rouleau, pour 5 caisses.
Un petit schéma tout moche, si ça peut aider :
Image
Il me semble que le bambou résiste bien à la putréfaction. Et les vers pourront se faufiler par les interstices...

Voilà voilà...
Tous vos commentaires sont les bienvenus !

Merci d'avance.
Laurent
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#22734 Bonjour Hudu,
Quel est l'intérêt d'aller empiler des caisse en bois dans un coffre ou malle en plastique et encore moins dans un récupérateur d'eau très profond avec tous les problèmes de manutention,d'aération,de température.Les rats seront peut-être gênés (et encore) et pour les autres,tu n'empêcheras ni les mouches et encore moins les fourmis d'entrer.Je pense même que tu vas multiplier les risques de fermentation ,augmenter l'humidité et les moucherons qui vont avec.
D'autant plus que si c'est pour limiter le coût ,pourquoi ne pas faire plus simple avec un modèle qui a fait ses preuves comme "le Denis" ou si tu préfères le bois "le Komposto".
Les problèmes que tu as évoqués:odeurs,mouches,fourmis ne seront réglés que par la façon de mener ton lombricomposteur.Équilibre azote /carbone, aération,gestion de l'humidité et de l'alimentation sont les meilleurs solutions aux problèmes.
Le lombricomposteur est un système vivant qui demande un peu d'attention mais qu'on ne peut pas couper du reste du monde dans une boite .
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#22748 Bonjour Hudu

Je suis assez d'accord avec Lombricolo, cette malle en plastique me paraît superflue et même néfaste. Elle va empêcher une bonne ventilation de tes caisses, même si tu perces des trous (que tu rebouches tout de suite avec 2 grilles :- ) l'aération est quand même essentielle : les vers ont besoin de respirer. Les micro-organismes aussi. Un LC est un système aérobie, l'apport d'oxygène est très important ou tu risques de sérieux problèmes. La malle va aussi empêcher la chaleur produite à l'intérieur des caisses par le travail des vers et des micro-organismes de se dissiper. Sans compter le problème principal : c'est pas du tout pratique pour alimenter et manipuler les caisses. Pour tes enfants, ça risque de sérieusement freiner leur enthousiasme s'ils ne voient même pas ni la caisse ni les vers, au fond de la malle... :?

Pour les nuisances que tu cites, si tu respectes les consignes pour les déchets à mettre et à ne pas mettre dans le lombricomposteur, tu n’attireras pas de souris ni de rats (qui accourent à l'odeur de viande, de poisson ou de fromages décomposés, choses qu'on ne met pas dans un LC). Quand aux mouches et moucherons, dis-toi bien que souvent c'est par leurs oeufs déposés sur les déchets eux-mêmes qu'ils pénètrent dans nos LC, alors si tu bouches tes boîtes hermétiquement, tu ne permettras pas à ceux qui se trouvent à l'intérieur de s'échapper : tu les forceras donc à se multiplier dans tes bacs... et à l'ouverture du couvercle pour nourrir tes vers, tu assisteras à des belles envolées ! le contraire du but recherché. De toute manière, tu n'éviteras probablement pas (autant que tu le saches tout de suite) quelques moucherons, mais je ne pense pas qu'ils vont beaucoup gêner tes voisins, dans la cave.
Les fourmis colonisent les endroits secs, alors que le contenu des bacs doit toujours rester humide ; bien qu'il est arrivé à certains d'entre nous d'en rencontrer dans leur LC, c'est tout de même rare et il vaut mieux dans ce cas adopter la solution des pieds dans l'eau : des soucoupes disposées sous les 4 pieds du LC, remplies d'eau pour empêcher le passage des fournis.

Sur ce forum, plusieurs personnes ont déjà installé leur lombricomposteur dans la cave, sans plus de nuisances que s'il était dans la cuisine (plutôt moins, même, du fait de la température plus uniforme qui y règne).

En conclusion, moi aussi, comme Lombricolo, je te déconseille fortement cette malle plastique qui ne fera que d'augmenter le coût de ton système.

Moniquette

PS : je te félicite, Hudu, tu viens d'arriver et tu sais déjà parfaitement utiliser ce forum, insérer des images, des schémas, ajouter des liens hyper-textes. Ca m'épate ! :clap:

2ème PS : c'est quoi, ces croisillons de bambous dans le fond des bacs ? connais pas... ce sera assez costaud et rigide pour supporter le poids du compost ? tu parles de caisses de 60*40*10 ou 15cm. Ça devrait faire un poids d'une trentaine de kg par caisse.
Par Heidi
#22751 les croisillons de bambou, pour faire le fond des "caisses"...

moi aussi, je trouve un peu léger pour le fond...

et alors pour l'aération et la manutention... hum, je mets une très mauvaise note !!!

même si tu installes une poulie pour t'aider à soulever le tout à chaque fois !!!!


aucune nuisance, c'est dans le monde de oui-oui...
même quand on est menacé d'adoption de poules (pour bouffer les vers) en cas de mouches, on peut pas empêcher qu'il y en ait de temps en temps
(même si c'est bien la première fois que je "vois" des rats ou souris supposés contre un lombricomposteur)
Avatar de l’utilisateur
Par Hudu
#22794 Chers composteurs avisés, merci à vous trois de m'avoir répondu patiemment. Après avoir lu vos commentaires, lu quelques discussions ici et ailleurs, j'ai fini par me laisser convaincre : il n'y aura pas de malle plastique autour de mon composteur. Un grand merci à vous, donc ! :flower:

Quant aux éventuelles réactions hostiles de mon voisinage, on verra... J'ai laissé une affiche une semaine dans ma montée d'immeuble, précisant que je m'intéressais au compostage (sans plus préciser mes intentions) et appelant à la prise de contact : je n'ai eu qu'une visite, plutôt positive... Pas de voisin armé de fourche pour le moment ! :roll:

Je pense garder l'idée des caisses en bois (pin autoclave), avec un fond en bambou. Suite à vos remarques sur le manque possible de solidité du bambou pour cet usage, je vais tout de même placer un renfort en milieu de caisse pour limiter la portée des tiges. C'est vrai que ça doit être lourd, une caisse pleine de compost...
Peut-être est-ce une erreur de persister avec ces bambous ? Si le fond s'effrite, je le remplacerai par un autre matériau... et je vous confirmerai que vous aviez raison ! :wink: Dans le cas contraire, ce sera bon à savoir.

Laurent

PS pour Moniquette : merci pour le compliment, mais je n'ai que peu de mérite au regard de ma formation (informatique)
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#22795 Bonjour Hudu,
bon maintenant que tu es décidé,allez hop,au boulot scie,marteau,tourne-visse .
Ne t'inquiète pas pour les voisins,le compostage est plutôt bien accueilli,c'est plus quand on dit que l'on va le faire chez soi avec des vers :shock: :shock: .Il y a aussi ceux qui rigolent,ceux qui font beurk mais tous viennent voir à un moment ou un autre.
A toi de le faire bien pour ne pas que cela gêne la copropriété,le pire serait la mauvaise odeur mais c'est sûrement la plus facile à éviter si l'on va doucement au début et si l'on surveille régulièrement pour réagir très tôt.
Et puis ,on est là pour t'aider.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#22799 Bonjour Hudu

Très bien ! Je crois que tu as pris la bonne décision. Et pour le bambou, tu as raison, rien ne vaut de tester pour savoir. Tiens-nous au courant de comment ça se comportera, ça va apporter de l'eau à notre moulin. Les nouvelles expériences sont toujours très intéressantes. Ça peut marcher, le bambou a l'avantage de ne pas se décomposer facilement et d'être assez résistant.
Je suis assez curieuse de voir ce que ça va donner! :P

Bonne chance
et ne t'inquiète pas trop pour tes voisins, si tu leur promets un peu d'engrais en échange de leur tolérance et de leur patience, ça va sûrement bien se passer.

Moniquette
Avatar de l’utilisateur
Par Hudu
#22823 Bonjour,

Merci pour vos encouragements. Si tout se passe comme prévu, le week-end prochain sera décisif.
En attendant, je fignole mes plans :

Image

Comme conseillé par fabien_l ici et lombricolo63 ici, je vais utiliser un assemblage en queue d'aronde (une première pour moi !). Quelques vis seront tout de même nécessaires pour fixer les poignées (hors zone humide) et les "pieds" (pas soumis à l'effort, ils serviront à l'alignement vertical des caisses).
Je vais laisser dépasser les tiges de bambou, et y entrecroiser une "ficelle" à l'extérieur pour les maintenir en place (ficelle non représentée sur le plan). L'ouverture traversante nécessaire à cela laissera passer un peu d'air, par la même occasion...

Le bac à thé devrait être fait en bois plein (queue d'aronde toujours), tapissé d'un revêtement plastique. Et le couvercle sera aussi en bois, laissant passer l'air par un croisillon en bambou (plus serré qu'au fond des bacs)... pour rester dans le style ! :wink:

Je pense traiter le bois à l'huile de lin tiédie, comme conseillé dans différentes discussions sur ce forum.

Il reste quand même quelques détails à régler :
  • trouver la "quincaillerie" pour l'écoulement au fond du bac à thé,
  • choisir, puis installer, un système pour éviter les noyades massives -> les avis divergents sont nombreux à ce sujet, je ne sais pas trop quoi en penser ! :(

Pour les vers (eisenia foetida/andrei), les enfants sont supposés en ramener de leur séjour à la campagne chez leurs grands-parents... J'exploite toute la famille, sans scrupule ! :P

Dernier problème : libérer 1 m² dans ma cave !!! :-

A suivre...
Laurent
Par Heidi
#22825 pour la cave, pas trop au fond, avec quand même de l'espace sur au moins un côté (hum, devant)
pour poser le couvercle, et les caisses (vide debout derrière; pleine, sur le couvercle... ou sur un support genre table, à ta hauteur, pour pouvoir trier facilement...
Par TeoNordistaCat
#22910
Hudu a écrit:Bonjour,

Merci pour vos encouragements. Si tout se passe comme prévu, le week-end prochain sera décisif.
En attendant, je fignole mes plans :...

...

Pour les vers (eisenia foetida/andrei), les enfants sont supposés en ramener de leur séjour à la campagne chez leurs grands-parents... J'exploite toute la famille, sans scrupule ! :P

Dernier problème : libérer 1 m² dans ma cave !!! :-

A suivre...
Laurent



Aucune nouvelle depuis ce fameux week end décisif = abandon ? ¨roblème inatendu ?

Teo
Avatar de l’utilisateur
Par Hudu
#22930 Bonjour,

C'est bien aimable à vous de vous inquiéter ! :)

Pour le moment, j'y ai consacré un week-end, et le travail n'est pas aussi avancé que je l'espérais : tous les morceaux sont coupés aux bonnes dimensions, mais l'assemblage en queue d’aronde est un peu laborieux. Je me suis fait des gabarits de traçage (en alu), ce qui facilite les choses. Mais la découpe et, surtout, l'ajustage me prennent plus de temps que prévu.

Pour accélérer, il faudrait qu'un bricoleur grenoblois bien équipé m'ouvre les portes de son atelier :hug: : à la défonceuse, ça irait certainement plus vite qu'à la scie et au ciseau...

Le week-end prochain sera dédié à d'autres occupations prioritaires... j'essaierai de m'y remettre les week-ends suivants ! :|

Mais je ne baisse pas les bras, je vous tiendrai au courant...

Laurent
Par orchidee
#23017 bonjour Hudu et bon courage pour tout ce travail!
je relis les messages et je vais me ranger de l'avis de ceux qui ne sont pas convaincus par le bambou. exemple bete: j'ai acheté des porte savons en bambou, pour mes pains d'avoine, et quand je vois à quelle vitesse ça pourrit malgré l’évacuation de l'eau par les trous , et tout le soin pour les nettoyer/ sécher régulièrement , de plus ils dégagent une odeur bizarre en qq temps. (bien sur que je m'en suis séparée, hein !).
alors je me dis que des kilos de matières organiques , ça ne va rien donner de bon. le bambou reste sain quand il est aéré, pas quand il est en contact permanent avec de l'eau/des matières en décomposition. pas qu'il ne soit pas solide, mais il va pourrir très vite à mon humble avis....
enfin, vous nous direz ça!
orchidée
Avatar de l’utilisateur
Par Hudu
#23021 Bonjour Orchidée,

Merci pour ce témoignage. Ce point m'inquiète un peu, effectivement. Et si j'exclue le bambou, je ne vois pas bien vers quoi je pourrais me tourner, en dehors du plastique (ou de l'inox, ou de l'alu !)...

A part ça, j'ai décidé de faire un" stage découverte" à la rentrée, dans une association grenobloise de passionnés du bois. A partir de là, je déciderai d'adhérer (ou non ?) pour fabriquer mes caisses en profitant de l'atelier de l'association.

A suivre (encore)...
Laurent
Par orchidee
#23033 je ne suis pas pour la surconsommation, ni l 'achat de produits neufs en général. je comprends que vous ayez envie de tenter l'expérience de par vous même en fabricant votre propre dispositif. mais je dois reconnaître que pour en avoir longuement discuté avec les services de ma mairie et des personnes ayant différents composteurs (dont des fait-maison), le "moins de problèmes possibles" ne sont survenu qu' avec des COW ronds classiques. les lombricomposteurs carrés toutes marques confondues avaient tous des problèmes de fuite de vers et de liquide, d'encastrement de plateaux et de couvercle, ceux en bois et en frigolite : beaucoup de fuites de vers et parfois d'odeurs et une manutention moins aisée...j'en ai déduit que je devais en acheter un rond (3 modèles phares sur le marché), eme si la forme peut paraître moins ergonomique en appartement à priori.
en parcourant les forums , j'en ai éliminé un (celui en forme d'entonnoir pour ne pas le citer), et j'ai fini par choisir le COW car plus haut sur pieds = moins de problèmes de dos surtout avec un seul plateau au départ ,et puis beaucoup plus de retours positifs autour de moi.
tout ça pour vous dire, regardez bien ce qui marche sur les forums et ce qui vous correspond, et inspirez vous en afin d’éviter les grosses erreurs dont le choix des matériaux. et si vous renoncez à en fabriquer un, il y en a d'occasion à des prix abordables qui ont fait leurs preuves.
ce serait dommage de gâcher du beau bois, surtout s'il est façonné avec amour en queue d'aronde héhéhé

bon courage!

orchidee
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#23034 Bonjour Orchidée,
je ne suis pas d'accord avec ton analyse des lombricomposteurs.
Rond, carré ou rectangulaire aucune importance quand on sait lombricomposter ,on peut le faire n'importe où ,il suffit de s'adapter .
Après ,il est vrai que certains modèles ont leurs défauts et qu'un carré ne vaut pas l'autre, pas plus qu'un rond est égal à l'autre.
Les problèmes de fuites de vers sont souvent dus à l'espèce de vers et aux mélanges qui entrainent un tâtonnement pour obtenir des conditions optimale.
Les fuites de thé sont bien connues des possesseurs de COW et le bricolage pour les stopper aussi,alors que les carrés ne peuvent fuir que par le robinet qui peut être simplement mal monté ou abîmé.
Quand au mal de dos ,le poids étant proportionnel à la taille et non à la forme ,le COW n'entre pas dans les plus faciles à manier mais il correspond aux besoins d'une famille de 4/6 personnes et son volume permet d'éviter bon nombre de sur-alimentation dues au mauvais choix d'un appareil trop petit.
Le bois a beaucoup d'avantage qui peuvent largement compenser l’inconvénient de sa durabilité.
C'est un produit naturel et souvent local,renouvelable,recyclable sans aucune pollution.Au niveau technique lombricompostage,il supporte mieux les températures extrêmes,assure une bonne régulation de l'humidité.On peut facilement le fabriquer à ses mesures (et moyens) .
Faire un choix n'est jamais chose facile surtout quand on ne sait pas vraiment dans quoi on se lance.La technique du lombricompostage est encore ,malgré tout,très peu connue et il y a eu beaucoup de tâtonnements ,d'erreurs et contre références dans les premières années.
A+
Lombricolo63