Alimentation, humidité, récolte du lombricompost, du "thé de vers"...

Modérateur: OcéaneO

Par plieurfou
#36922 Bonjour
Pour la majorité( il me semble ) vous possédez votre lombri-composteur à l' intérieur de votre domicile et plus précisément quelques fois dans votre cuisine . ( le mien est en extérieur).
Vous êtes possiblement sujet à la problématique "mouches" . Le mien l' est automatiquement puisque en extérieur : pas de barrage vitrée contre la mouche mais moins problématique puisque dehors.
D'autres part je suppose que certain ont le bon vieux auto-collant à apposer sur la vitre : anti-mouche et réduisent ainsi la problématique.

Ma question est la suivante :
Si l' on collait ce fameux auto-collant de vitre anti-mouches directement sur nos lombri-composteur ( auprès des possibles orifices d' entrées) , cela ne serait il pas une solution contre la bête ? cela serait il nuisible aux vers qui est un "rampant" ?
Quelqu'un a t' il eu l' idée ? Voir si une étude se trouve éventuellement sur le net sur l' impact des anti-mouche sur les "rampants" (ce que je vais faire mais j' essaye de gagner du temps ici) ?

Pour ma part puisque en extérieur cela ne me serait d' aucun secours , puisque cela se vaporiserait dans la nature et donc moins ou aucun impact je crois . Mais pour vous autre en intérieur ...

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#36930 Bonjour Plieurfou,

il me semble que ce genre de produit a été retiré du commerce parce que dangereux (comme tout insecticide d'ailleurs) .Je ne m'amuserai pas à mettre des pesticides directement sur le lombricomposteur ,même à l'extérieur mais si cela tente quelqu'un d'essayer ... Toute fois ,comme nous les anciens, nous sommes persuadés que c'est l'utilisateur qui introduit les moucherons avec les déchets, les œufs sont dessus avant les apports, tuer ceux qui sortent ne changerait pas grand chose .
A+
Lombricolo63
Par plieurfou
#36942 Je suis d'accord : utiliser des pesticides est une mauvaise idée ( je me rend compte de "l'absurdité " de ma question du coup) .
mea culpa.
Par contre le but n' était pas de tuer ceux qui sortent mais bien les tuer avant l'entrée , ou tuer ceux bloquer dedans à la sortie de l' œuf.

ce serait nous qui introduirions les mouches via les œufs sur les apports, les aliments que je ne mange pas et qui sortent de mon réfrigérateur ou de la corbeille à fruit ? là ça m' inquiète , Je vais continuer de penser qu' elles arrivent d' elles même puisque mon lombri-composteur est en extérieur :D
Avatar de l’utilisateur
Par clacla
#37033 Bonjour,

Pour ma part, j'ai testé le papier anti-mouche autocollant (pas toxique, les mouches sont attirés, se pose... et restent collées).

Le résultat n'a pas été probant. J'en ai collé un sur le rebord de fenêtre juste au dessus du LB, et un autre sur le couvercle du LB, en dessous des trous d'aération. Quelques moucherons collés dessus, mais par rapport à ceux qui s'envolent dans la cuisine, c'est dérisoire.

Bonne journée!

Michel
Par Thomas dC
#37453 Bonjour,
Je me suis lancé dans le lombricompostage en avril dernier, en appartement (intérieur donc)... il me semble que les moucherons sont apparus assez rapidement, mais là ça prend des proportions assez embêtantes : on en est à se demander si on continue ou non.

J'ai deux types de mouches : les drosophiles classiques et des plus petites, celles que je vois le plus quand j'ouvre le couvercle, elles courent dans tous les sens, s'accouplent fréquemment (on les voit alors abdomen contre abdomen, l'une marche à l'envers!) et envahissent le carreau de la fenêtre proche du LC - ouverte une bonne partie du temps en ce moment mais ça ne suffit pas à les évacuer!

Juste pour l'histoire, j'ai eu au début (mois de mai) pas mal de moisissures blanches, à tel point que je me demandais si c'était normal et je suis reparti presque de zéro en juin, en allant chercher mes lombrics un par un, avec un peu de compost "propre"... la moisissure blanche est réapparue assez rapidement, mais en s'est stabilisée à un niveau plus "acceptable" (à mesure que je m'habituais surtout!)

Au retour de 3 semaines d'absence fin juillet, je me demandais comment j'allais trouver le compost... mais il était beau, il n'y avait plus de moisissures, plus de mouches (sans doute moins de vers aussi après la diète forcée). Je suis reparti en les alimentant régulièrement, et très rapidement les mouches sont revenues.

La personne qui m'a donné les vers en avril me conseillait de mettre plus de matière sèche contre les mouches (carton, ou carrément du terreau directement). J'ai effectivement l'impression que mon compost est assez humide - pas encore pâteux mais pas loin par endroit. En revanche je n'ai jamais eu de thé, malgré l'humidité du bac (nota : avec l'opération nettoyage de juin, j'en suis toujours à mon premier bac).

Que me conseillez-vous pour mettre une bonne claque aux mouches? Plus de carton? Viser un compost plus sec en général? La diète à nouveau pendant trois semaines? Dernière information, on habite Grenoble, et en ce moment il fait bien chaud dans l'appartement, pas loin des 30ºC...

Merci pour vos conseils!
Thomas
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#37456 Bonjour Thomas dc,

tu dois faire partie des nombreux qui ne lisent pas le règlement ,il est demandé de se présenter en entrant .Un forum est un lieu d'échange sinon tu peux lire tout seul ,ton problème est mille fois évoqué.
A+
Lombricolo63
Par Thomas dC
#37457 Excuse-moi Lombricolo, je vais me présenter, une petite orientation sera la bienvenue néanmoins :-)
J'ai déjà bien exploré le forum, et je me suis permis de mettre un message parce que je pensais que l'idée était bien de partager nos expériences!
Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#37462 Bonjour Thomas dC,

le forum est là pour raconter nos expériences ce n'est pas le souci. La présentation nous donne un point de départ, on sait qui, quoi et comment. C'est plus facile pour la suite de se faire une idée de ce qui s'est ou ce qui va se passer.
A+
Lombricolo63