Alimentation, humidité, récolte du lombricompost, du "thé de vers"...

Modérateur: OcéaneO

Par Arment
#37057 Bonjour,

En octobre dernier, je me suis mis produire mon compost en intérieur. Après quelque semaine d'hésitation entre manque de patience et méconnaissances, me voilà maintenant en vitesse de croisière. J'ai déjà fait 3 productions et mes vers sont en forme, se reproduisent bien au vu du nombre d'oeuf visibles.

Mon intérrogation depuis le début :
La migration des vers. En effet, un collègue jardinier fait du lombri-compost en horizontal. Le bac est séparé par un grillage souple et le transfert se fait beaucoup plus facilement et rapidement. Pour moi, le tassement de la matière dans un lombric-compots vertical ne permet pas la remontée des vers vers le bac supérieur (un non-sens je trouve). Je dois donc toujours le faire à la main en étendant le bac prêt sur un grand carton afin de récupérer les vers et les oeufs pour les transférer dans le nouveau bac. Long et fastidieux (mais intéressant d'observations :) tout de même)
Je pense que je vais m'en fabriquer un prochainement en bois (je suis menuisier) avec un sous bac pour le thé de vers.

Je tiens à remercier les membres ressources de ce forum pour leurs conseils qui m'ont mis sur la bonne voie.

Votre avis sur la question
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#37227 Bonjour Arment,
je retrouve ton message un peu tard ,désolé d'être passé à coté.
Le lombricompost ne doit pas se tasser. S'il le fait,c'est pour 2 raisons. La première: pas assez de carton, le structurant et la seconde: le bac inférieur trop plein et le poids du supérieur qui comprime.
Il reste toujours quelques vers parfois beaucoup, au moment du tri cela dépend du temps de rotation des bacs.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#37228 Bonjour Arment

Nous avons très peu d'expériences de lombricomposteurs horizontaux ici. Je ne me souviens même carrément pas d'avoir lu un avis à ce sujet. Je sais juste que ça existe. Ca ne m'étonne pas que ça fonctionne mieux qu'un vertical, justement à cause du poids, et aussi parce que nos eisenias sont des vers de surface (dans les 10 à 20 cm de la surface). Et nos bacs les uns sur les autres font que l'on peut atteindre 50 ou 60 cm de hauteur totale voire plus.

Mais notre choix est le plus souvent guidé par l'occupation au sol : généralement, le lombricompostage se fait à l'intérieur ce qui limite la place.

Je serais intéressée par des précisions sur le lombricomposteur horizontal de ton ami le jardinier. Comment son installation se présente, combien il y a d'espaces horizontaux, comment il fait sa récolte...

à +
Moniquette