Alimentation, humidité, récolte du lombricompost, du "thé de vers"...

Modérateur: OcéaneO

Par MiTcH
#8560
Cécile_P a écrit:Oups, il va peut-être falloir que je revois mes pratiques : pour le moment je ne faisais qu'écraser rapidement la coquille une fois l'oeuf utilisé, comme je le faisais pour mon compost de jardin chez mes parents ou pour les poules ...


C'est ce que je faisais avant, mais non seulement je retrouvais les coquilles en l'état à la récolte et en plus j'avais des petits vers blancs (signe de l'acidité du lombricomposteur et du non effet des coquilles d'œufs). Maintenant je les passe au mixer (je n'ai que cela pour le moment) et je n'ai plus de petits vers blancs...
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#8567 Bonjour,
Pour les coquilles d’œufs, il y a 2 façons:
· Soit on les laisse presque entière. S'il elles ne se sont pas dissoutes, il est facile de les retrouver et les remettre dans les bacs avec les déchets.
Par contre l'efficacité d'équilibre du PH est moindre.
· Soit on les broient effectivement finement, l'efficacité est meilleur, et les fins morceaux ne se voient plus dans le compost même si non dissoute.
Le temps de préparation est par contre plus long.

Mais pas de position intermédiaire, morceaux grossiers ou pas suffisamment broyés car cela devient compliqué lors de la récolte à trier et même dangereux à cause de risque de coupure.

A+
Foxlolo
Par tartinomiel
#8619 Bonjour,
j'ai une petite question à propos du broyage d'oeufs, qui fait que je n'ose pas mettre de coquilles alors que j'ai pleins de petits vers transparents... :?
après avoir utilisé mes oeufs, je rince les coquilles pour enlever le reste d'oeuf mais persiste une fine membrane collée à la coquille:
Faut-il s'acharner à l'enlever (peur de mettre des protéines dans la lombribox et d'attirer les mouches)? Si oui, comment, car à la main c'est un peu fastidieux?
Voilà, merci de vos réponses.
Avatar de l’utilisateur
Par pitoune3in
#8620 Bonjour,

Après avoir trouvé le bon réglage d'un vieux mais magnifique moulin à café, les coquilles d'oeufs bien sèches sont réduites en poudre. Je laisse la membrane même si des fois elle ne veut pas se laisser broyer sur la fin, en insistant elle passe.
Cela fait bientôt 3 semaines que j'ai commencé et donc je n'ai pas vraiment de recul sur la conséquence des membranes.


Après une paire de recherche, il s'agit de la membrane coquillière (schéma page 244), principalement constituée de carbonate de calcuim, comme la coquille.
http://books.google.fr/books?id=RoEBekN ... re&f=false
Par Corinne33
#8624 Bonjour,
Perso je n'ai jamais lavé ou enlevé la membrane des coquilles. Je les laisse sécher tranquillement et après je les passe à la moulinette et j'en rempli un bocal que j'utilise au fur et à mesure de mes besoins. C'est vrai que cela fait de très petits morceaux que l'on retrouve mais cela ne gène en rien l'utilisation du compost pour les plantes. Bonne journée Corinne
Avatar de l’utilisateur
Par Angelle
#9479
tartinomiel a écrit:Bonjour,
j'ai une petite question à propos du broyage d'oeufs, qui fait que je n'ose pas mettre de coquilles alors que j'ai pleins de petits vers transparents... :?
après avoir utilisé mes oeufs, je rince les coquilles pour enlever le reste d'oeuf mais persiste une fine membrane collée à la coquille:
Faut-il s'acharner à l'enlever (peur de mettre des protéines dans la lombribox et d'attirer les mouches)? Si oui, comment, car à la main c'est un peu fastidieux?
Voilà, merci de vos réponses.


En laissant sécher, ça pose moins, voir plus du tout de problème lors du "broyage".
Par Heidi
#9531 mais c'est vrai que....
au début, dans le premier plateau, je mettais les coquilles juste en les écrasant un peu dans mes mains
et en triant le compost, j'ai retrouvé les "peaux" qui sont sous la coquille (ça a l'air bizarre, d'ailleurs)

alors que séché et écrasé, y'a pas de pb !

Image
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#14468 Bonjour Celine_Fred,
on peut utiliser le four (après avoir cuit son repas)quand il refroidit pour sécher les coquilles mais elles sèchent très bien toutes seules à température ambiante et pour les écraser le mortier ,le moulin à café ,le blinder ,le rouleau à pâtisserie les idées ne manque pas .
Sur ta photo ,on dirait que tu t'es bien débrouillé ,l'acidité ,s'il y en a, fera le reste.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par gwenchnal
#14469
Corinne33 a écrit:Bonjour,
Perso je n'ai jamais lavé ou enlevé la membrane des coquilles. Je les laisse sécher tranquillement et après je les passe à la moulinette et j'en rempli un bocal que j'utilise au fur et à mesure de mes besoins. C'est vrai que cela fait de très petits morceaux que l'on retrouve mais cela ne gène en rien l'utilisation du compost pour les plantes. Bonne journée Corinne


Bonjour, je fais pareil, je laisse la membrane et je met toutes les coquilles dans un linge une fois sèche, un coup de rouleau à pâtisserie et hop le tour est jouer.
Par Celine_Fred
#14472
lombricolo 63 a écrit:Bonjour Celine_Fred,
on peut utiliser le four (après avoir cuit son repas)quand il refroidit pour sécher les coquilles
A+
Lombricolo63

Bonjour, j'utilise en effet le four après utilisation. En attendant je stokes les œufs, c'est de toute façon plus rentable de broyer 5-10 œufs d'un coup que 1 par 1.
Par Quentin73
#14473 Salut!!

En effet, le séchage a l'air libre marche très bien aussi! Ensuite, le tout dans un bol et réduit en fins morceaux par le dessous d'un bon vieux verre à moutarde!
Econome, rapide, mais un peu bruyant, surtout dans un studio avec la télé juste a coté de la cuisine :D