Alimentation, humidité, récolte du lombricompost, du "thé de vers"...

Modérateur: OcéaneO

Par pierre1911
#32903 Je viens de mettre en ligne un article sur notre blog concernant le lombricompostage. L'expérience fait l'autopsie d'un lombricomposteur grosse capacité 900l monté à la hussarde faute de temps et du remontage dans une cuve identique avec la technique des lasagnes.

A vos commentaires!
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#32904 Bonjour Pierre1911,
il est normal que les vers survivent l'hiver dans un bac suffisamment grand pour ne pas geler dans sa totalité.Dans un composteur de jardin de 600l ils restent sans souci et profitent de journées plus clémentes pour faire leur travail.Perso,j'en ai sauvé dans des bacs polystyrènes de 1mx3ocmx30cm pratiquement entièrement congelées lors de l'hiver 2011/2012.C'est simplement une question de volume,tant que les vers peuvent trouver un coin hors gel ,ça passe .Dans la nature ,les vers survivent et heureusement.
Ton grand bac me parait pas très ventilé et drainé ,c'est pour cela que le compostage est irrégulier avec différentes couches non décomposée ou à l'odeur acide symptôme d'un manque d'oxygène.Je pense que pour pallier à ce problème ,tu pourrais enfoncer à la verticale des tuyaux PVC perforés ou de drainage.
Bon continuation,
A+
Lombricolo63
Par pierre1911
#32908 Bonjour Lombricolo

Très bonne astuce les tuyaux PVC percés. Les chinois utilisent le système des lasagnes avec des bambous qu'ils posent horizontalement et retirent au bout de quelque temps pour faire ces aérations. Pour modifier mon installation actuelle et vu le nombre de couches de carton, même un tube PVC de 40 qui est pourtant rigide ne pourra être enfoncé de force. A moins que je face un pré-trou avec un pieu en bois d'un diamètre supérieur et que je glisse dedans le tube pvc... Je vais y Image

Merci en tout cas.

A bientôt

Pierre1911
Par pierre1911
#33677 Bonjour,

Des nouvelles du front.
Le lombricomposteur de 900l a été refait 2 fois. C'est à dire totalement vidé couche par couche, regarni de cartons/papiers/feuilles/paille entre les couches. Le résultat en 5 mois est assez bluffant pour la lombriculture moins spectaculaire pour le lombricompostage. L'opération est décrite ici. L'opération était assez simple avec deux cuves identiques cote à cote, dont une laissée vide à chaque fois.
Hier nouvelle opération pour remplir la seconde cuve avec beaucoup de déchets verts. 19 caisses de lombricomposteur verticaux ont été essaimés en couches avec à chaque fois le même schéma.
Couche de carton
Couche verte
Couche de carton
Couche de litière + vers

La couche verte est prise en sandwich entre deux couches de cartons fortement détrempé pour éviter le flash de température, dû au phénomène de décomposition chimique et bactériologique qui délivre beaucoup de chaleur.

Ce qui amène le sujet où j'aurai souhaité connaitre votre expérience.
J'ai optimisé l'utilisation du thé pour la culture en le coupant avec uniquement de l'eau de pluie ET en laissant vieillir le précieux breuvage dans des tonneaux. Cette opération permet d'avoir un thé beaucoup plus stable. Les relevés de température dans le tonneaux et la mousse qui se forme en surface montre une agitation bactérienne, de microfaune et microflore importante. Le matin des différences de +10°c ont été relevées entre un tonneau de récupération d'eau de pluie qui sert de valeur étalon et le tonneau de maturation qui sont l'un à coté de l'autre.
Lors de l'avant dernière opération de re-constitution la matière des couches a été découverte avec une hydrométrie non homogène, certaines partie sont trop sèches. Comme le montre les photos, le dessus est à l'air libre mais couvert d'une bâche. Cette bâche sert à tenir au frais le lombricomposteur, l'espace entre elle et le lombricomposteur sert à l'aération. Revers de la médaille le pluie ne rentre pas.
J'ai tenté un nouveau procédé qui consiste à remettre le thé par dessus la couche supérieure tous les deux jours et répéter cette opération indéfiniment. Si ce procédé accélère fortement la dégradation des déchets verts, en revanche, les lombrics n'apprécient pas des masses puisque certains décèdent. Le jus devient de plus en plus concentré et de moins en moins abondant même si la matière se dégrade au fil des cycles.
Cette opération est maintenant faite en ajoutant de l'eau de pluie. La cuve ayant une surface d'1m2, la quantité d'eau ajoutée est adaptée en fonction du nombre de mm de pluie qu'il faut pour maintenir une humidité constante. Cette donnée est celle qu'utilisent les techniciens maraîchers bio et qui varie dans l'année en fonction des températures. 1mm correspond à 1l sur un m2. Je rajoute donc tous les jours ou tous les deux jours entre 5 et 10 litres. Quand le bac de récupération est plein il est cyclé une fois dans le lombricomposteur puis le lendemain le lexivia est remisé dans le tonneau de maturation.
Avec cette technique la production de thé est autour de 30l par semaine. Sa concentration est très légèrement inférieure qu'en méthode traditionnelle et utilisé à 10% en engrais. La matière verte décompose très vite et les vers se reproduisent en masse dans les cartons.
Vu le volume total de lombricompostage (nous sommes à 2 000L en actif) nous étudions l'installation d'une mini pompe de relevage (pompe spécifique capable de fonctionner avec des boues) pour automatiser le procédé.

Quelqu'un a t il essayé de ce type de procédé?
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33678 Bonjour Pierre1911,
heureux de te revoir.
Il faut dire que ton système est assez particulier, je ne connais personne ici qui pratique comme toi mais peut-être un invité peut se reconnaitre dans cette façon de faire.
Il m'arrive d'humidifier un peu avec du thé mais c'est assez rare quand j'ai trop de thé ,je le verse dans le composteur de jardin.
Apparemment,en faisant vieillir le thé,tu en fais un purin comme le purin d'ortie ou de consoude.Les bactéries présentes dans le thé doivent se multiplier pendant un certain temps,d'où la température et la mousse et se stabiliser en fin quand ces bactéries disparaissent.Je n'ai pas de référence sur cette utilisation ,la seule que j'avais c'était le thé de compost de Dyn-Agri qui était une décoction optimisée par la température et l'oxygénation mais il semblerait que l'entreprise n'existe plus???.
Voilà,c'est tout ce que je peux te dire.
A+
Lombricolo63
Par pierre1911
#33680 Cher Lombricolo63
Heureux de lire de nouveau tes contributions de qualité.

Dyn-agri n'a plus son nom de domaine mais la société est toujours au registre du commerce notée comme active.
Je ne repasse pas le jus pour éliminer la surproduction, mais pour garantir un taux d'humidité et une production plus stable de la composition du thé.
Le thé produit avec sa phase de maturation est de couleur marron/vert. Je n'ai pas de process précis quand aux conditions de réalisation de la phase de maturation. J'observe certains phénomènes (élévation de température, production de mousse..) initialement lié au stockage mais je ne compte pas produire un jus ultra calibré et ultra performant.

J'ai eu quelques surprises au jardin avec l'utilisation du thé.
- Des très bonnes
Comme l'utilisation du thé comme désherbant ultra puissant. Son action dure dans le temps. Une allée traitée ainsi, n'a toujours pas été colonisée par les mauvaises herbes après 6 mois de traitement (3 passes à 48h d'intervalle; odeur disparue en une semaine, supportable 48h après le dernier traitement) . Et pourtant il y avait même du pourpier réputé tenace.
Dans le jardin la bourrache, les salades, les tomates adorent... Les plantes d'intérieures poussent comme des dingues.
- Des très mauvaises
95% des framboises ont été perdues et 10% des plants de framboisiers sont morts brulés. Les framboises sont passées du stade vert, au stade brulé comme si le fruit avait été carbonisé. Arrosage pourtant au pied à 10% de thé une fois par semaine et une autre fois sans thé. J'ai sauvé les plants en arrêtant le thé et en remplaçant par les vidanges d'aquaponie. Le comble c'est qu'un pied de vigne qui est dans les framboisiers a lui complètement explosé. Nous n'avons jamais eu autant de raisin!
100% des haricots grimpants ont été perdus. Même symptômes que les framboisiers, totalement carbonisés.

Je vais essayer de faire des recherches sur les associations d'engrais et des plantes, mais le thé n'est pas universel.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33685 Bonjour Pierre1911,
le thé contient beaucoup d'azote ,il est normal qu'il agisse efficacement sur les plantes à croissance rapide et à gros besoin d'azote pour les autres le déséquilibre entraine des carences et jusqu'à la mort si on ne corrige pas. Tes expériences sur les framboisiers et les haricots serviront à d'autres.
L'effet désherbant doit être lié à ça ,tu l'as utilisé pur?
A+
Lombricolo63
Par pierre1911
#33687 L'utilisation en désherbant se fait avec du thé pur.
Je vise une fenêtre météo sans pluie et si possible juste avant un grosse phase d'ensoleillement (vers 10h).
La plante va tenter de puiser de l'eau dans le sol et donc tirer sur le thé.
J'arrose les plantes sur la partie principale jusqu'à que le sol autour d'elle soit mouillé de l''équivalent de son réseau racinaire.
Je fais entre 2 et 3 passes à 24h d'intervalle à chaque fois. Si la pluie s'invite entre les passes, forcément c'est moins efficace.
En quelques jours la plante jaunie.

Et toi Lombricolo, tu utilises ton thé comment?
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33689 Bonjour Pierre1911,
déjà le thé ,j'essaie d'en avoir le moins possible sinon il faudrait que je le serve à l'apéro :lol: pour écouler le stock.Donc ,j'y vais fort sur le carton et je favorise au maximum l'aération pour faciliter l'évaporation.
Ensuite ,j'utilise tout à fait classiquement sur mes nombreuses plantes en pots et dans les parterres à raison d'un arrosage chaque quinzaine environ ,toujours sur terre humide c'est à dire que je peux faire un arrosage à l'eau quelques heures avant si besoin,comme cela,la plante ne pompe pas de suite une grosse quantité d'engrais(c'est valable pour tout engrais). Si jamais j'en ai trop,en début ou fin de saison , j'arrose le composteur avec le thé pur.
A+
Lombricolo63