Pas assez humide ? Trop humide ? Comment savoir ? Comment faire ?

Modérateur: OcéaneO

Par TeoNordistaCat
#17114 (Je me rends compte que ce texte a mieux sa place ici, pardon pour le doublon. C'est un témoignage sur un sistème perso d'autorégulation - enfin, presque-. Il se base sur la quantité de thé de vers récoltée pour décider une humidification et de quelle grandeur. Espérant qu'il sera utile a quelqu'un:)

Je ne sais pas si c'est l'effet du hazard (en partie seulement car j'ai beaucoup lu ces forrums avant de commencer) ou d'un petit changement (entre autres) que j'ai fait mais mon début (je viens de terminer ma 3eme et je commence ma 4eme semaine) a été trés satisfaisant (voir mes autres messages dans mon composteur et moi 'Mini worm250 Teo' Nordista cat')
Entre autres choses:
J'attribue, peut être à tord, le fait que j'ai du Thé de vers (TdV) à :

- depuis le 1er jour et pour faciliter le début, j'ai humidifié (petit pulverisateur à main de jardin) journellement l'ensemble nourriture fraiche et aussi la couverture (lin-chanvre) de 100 ml puis 50ml d'eau (en bouteille)
1) Biensur au tout début (3 jours mini, 1 semaine ok) je n'ai pas ajouté de nourriture fraiche puis peu, 100 gr, puis 150 puis >= 150 < 200 grammes; actuellement entre 150 et 200 mais plus proche de 200gr) et il y avait un carton (perforrè de 8 a 10 trous pour une meilleure circulation d'air et d'eau) au fond du niveau de commencemlent (celui avec l'apportr de vers subbstrat de début et nourriture fraiche)
er
2) biensur mon TdV 'thé de vers' des 3 premieres semaines n'était pas vraiment du thé de vers (resultat de leur digestion et décomposition de la nourriture -trop- fraiche) mais surtout de l'eau migrant de haut en bas et passant au travers du substrat déjà present avec les vers

MAis maintenant je n'humidifie plus depuiqs 3 jours, depuis le mercredi 3 inclu, car le TdV (thé de vers) a été plus abondant que mes apports journalier d'eau et j'ai donc arrêté l'humifidification manuelle...

SI je vois que il n'y a plus du tout de TdV, je re humidifierai journellement de 50 ml et arrêterai quand je receuillerai plus de 50... etc

voilà

* en conclusion, résumé je conseille, à ceux qui voudraient essayer, d'humidifier les premières semaines (et dés le début) avec 50 a 100 ml d'eau (de bouteille ou pluie) et de mesurer le liquide que l'on récolte...
puis diminuer (si on en récolte entre de 50 et 100ml)
et arrêter si on réconte proche de 100ml... et attendre de redescendre sous 50 ml ou proche de zéro pour recomencer alors a arroser de 50 ml par jour... et ainsi de suiote (moins de 50 ml ou proche de zero = re humidifier avec 50 ml, plus de 100 arrêter d'humidifier)

Je parle de mon expérience perso, avec un Miniworm de 250 gr de vers de terre (env 500 vers).
Il faut faire des essais et adapter à d'autres quantités de vers, au commencement, et sans doute aussi d'autres modèles de vermicomposteurs.

J'aère complètement l'étage en cours (le plus récent), par brassage jusqu'au fond, deux fois par semaine pour éviter le compacvtage et permettre la circulation de l'air. Les autres jours je fais un simple enfouissement de surface (1/3 dupériuer) de la nourriture fraiche +
De plus,, en plus de la nourriture verte j'inclu chaque jour une rotation (sur 4 jours) de:
J1 marc de café / thé, J2 Vitavers (2 ou 3 premiers mois), J3 Carton / feuilles sèches; J4 coqulles d'oeufs broyées fin

Amicalement
Teo NordistaCat
Par kris
#17117 Attention, ne pas prendre mon message pour une attaque

Humidifier pour favoriser le milieu dans lequel vivent les vers ... ok mais je ne comprends pas l'interet d'humidifier dans le but de récupérer un liquide qui n'est pas du thé

Mon cas par exemple :
Installation du lombricomposteur... pas de thé durant un moment... acclimatation des vers + peu de nourriture puis environ 33 cl par semaine... (avec une fois un max de 1L )

Ensuite, mon tapis d'humidité en chanvre était tellement bouffé (il se déchiquetait tout seul en essayant de le soulever) que je l'ai laissé aux vers et en ai mis un autre

Les conséquences :
[list=]
[*] Ils mangent moins en ce moment de mes déchets... les restent du tapis de chanvre doit etre tellement meilleur :mrgreen:
[*] Plus de production du thé... le temps que le nouveau tapis se gorge d'eau
[/list]

Maintenant il est gorgé, je récupère de nouveau du thé
Par TeoNordistaCat
#17120 Je n'y vois aucune attaque et Je me suis mal exprimé

Mon but n'est PAS de récupérer du thé de vers mais de me servir de celui-ci comme AUTRE élément TRES concret afin de doser l'humidité de l'ensemble.
C'est, pour moi, un barometre (qui s'ajoute à l'odeur et à la température, en bien moins suggestif encore) pour dire 'c'est trop / c'est peu / c'est ok de sec'... et inversement 'd'humide'... et humidifier par le dessus.

D'aprés moi l'humidification par le dessus est recomandée (couverture de lin-chanvre ou serpillère) pour deux raisons:
- doser et jouer sur la température (au même titre que la proportion des apports 'verts' / 'secs' de nourriture) et
- faire monter les vers vers la nourriture la plus 'fraiche' (selon mes lectures, apparemment, parfois, ceux-ci sont un peu faineants et attendent que ce soit indispensable pour leur survie; avec les conséquence annexes que certains ont remarqué).

Qu'il y ai pas du tout, un peu ou trop de 'thé' qui sort... est pour moi une alerte, un guide, une indication, suplémentaire et (dans mon expérience, qui au final vaudra ce qu'elle vaudra) un indicateur précis - sur le long terme - de la quantité idéale (au même titre que sont des indicateurs l'odeur et la température.
C'est en tous cas plus visuel et concret que l'odeur et même la température (à moins de la relever réellement, et chaque jour, avec un themomètre. Chacun peut choisir d'en faire OU NON son guide 'principal', ou de ne pas du tout l'utiliser.

En ce qui me concerne mon but n'est PAS de récuperer 25 ou 50 ml par jour. A chacun de voir, moi j'expérimente (ou plus aucune astuce n'est à découvrir) et j'informe c'est tout. Et, pouir le moment je ne me plain pas de cet essai malgrés la chaleur.

Grand merci de ta remarque
Par kris
#17148 ce que je veux dire est que le système se regule de lui meme... du moins de mon point de vue...
On peut favoriser, mais le max devrait etre fait sans

Ex :
Ete = beaucoup de legume / fruits gorgés d'eau : concombre, courgette, pasteque, etc.
Donc un max d'eau :wink:


Hormis des problèmes si le lombricomposteur est en exterieur, beaucoup d'entre vous ont ils eu des problèmes de secheresse dans le lombricomposteur ?