Pas assez humide ? Trop humide ? Comment savoir ? Comment faire ?

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par Saint Fiacre
#8599 Mon lombri fonctionne parfaitement depuis l'automne, et pourtant je viens de prélever mon premier jus ce matin.
Youpi !!!
Avatar de l’utilisateur
Par Saint Fiacre
#8606
Mitchell a écrit:Moi j'ai attendu 10 semaines avant d'avoir du jus, et maintenant je récolte 1.5 l par semaine

Michel

Moralité, il ne faut pas désespérer.
Je pense que tout dépend de la teneur en eau des nourritures que nous leur donnont.
Il y en a qui vaporise de l'eau, moi pas.
Avatar de l’utilisateur
Par Ver Mouthe
#22177 Idem que Saint Fiacre : LC démarré en décembre, et toujours pas le moindre jus, alors que tout semble aller pourtant bien...
Faut dire que mon composteur est en bois.... et que, certainement que le bois boit ! :D
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#22183 Bonjour Ver Mouthe

Je peux te rassurer sur ce point, moi non plus, je n'avais pas de thé pendant très longtemps, et ça m'agaçait, et puis un jour c'est venu, je ne sais pas comment et pourquoi. Mais moi, j'avais un miniworms en plastique, alors c'est pas pareil.

Aujourd'hui, comme d'autres sur ce forum, j'essaie de pas trop en avoir car j'ai pu constater que le volume de thé récol-thé :mrgreen: est directement proportionnel à l'humidi-thé :mrgreen: des bacs (ça paraît assez normal, en soi). Et comme l'humidité attire les moucherons et autres bestioles que je n'apprécie pas forcément d'avoir en masse dans mon lombri, je préfère l'évi-thé :mrgreen: ou au moins limi-thé :mrgreen: sa production. :-

Donc, mon message : si tu n'as pas de thé, ne t'inquiète pas, c'est pas grave, car en effet comme tu le dis si bien, le bois boit ! :D
S'il t'en faut pour tes plantes, la méthode préconisée est de diluer une bonne poignée de lombricompost dans un arrosoir d'eau et hop, le tour est joué. C'est la même chose.

à +
Moniquette
Avatar de l’utilisateur
Par Ver Mouthe
#22184 Ok, merci du tuyau...
Mais c'est vrai qu'en ayant construit la bécane, on se dit : flute, j'ai un dysfonctionnement au rez de chaussée ! :oops:
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#22195 lol... cfred72, tu as pris la peine de lire ce que je viens d'écrire à Ver Mouthe hier soir, trois lignes plus haut : ci-dessus !?
à quoi ça sert que Moniquette elle se décarcasse..!!! :-
:floor

elle-même
Avatar de l’utilisateur
Par cfred72
#22196 :floor J'ai parcouru rapidement au travail tout à l'heure :oops: et me suis arrêté au "bois boit" :hug:

Mais en même temps, si ver-mouthe ne te croyait pas, maintenant il a une confirmation supplémentaire :-
Avatar de l’utilisateur
Par bce1970
#35460
cfred72 a écrit:Et si vraiment tu veux du thé de vers, tu peux toujours délayer et brasser du lombricompost dans de l'eau, ce sera aussi efficace. :wink:

Est-ce vraiment équivalent à votre avis?
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#35464 Bonjour Bce1970,

pour être sûr à 100%, il faudrait se lancer dans un essai comparatif sur quelques semaines avec un échantillon de plantes. Mais on sait très bien que le thé de vers fait par un particulier, de part sa fabrication à base d'intrants difficilement reproductibles, ne possède jamais la même formule et c'est d'ailleurs pour cela qu'il ne peut avoir d'homologation. Donc les résultats ne seront pas fiables .Déjà il faudrait déterminer une dose de lombricompost à diluer pour obtenir un thé dont il faudrait aussi déterminer la concentration. Pas facile sans un matériel de laboratoire.
Ce que je sais , c'est que j'ai déjà pratiqué cette méthode, en dosant sur la base de la couleur du thé, je n'ai pas constaté de différence flagrante.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#35478 Bonjour

Bon, moi je dirais que la seule différence que j'ai pu constater ne se situe pas au niveau de l'efficacité mais au niveau de la... comment dire... je m'explique :

Le vrai thé de vers qui coule du lombricomposteur c'est juste du jus, du liquide de couleur marron voire noirâtre.

Le lombricompost dilué dans de l'eau donne également ce résultat, à la différence près qu'il ne se dissout pas entièrement dans l'eau. Il reste des résidus solides au fond qui se déposent à la surface de la terre qu'on arrose. Selon le cas, ça pourrait former une fine croûte de lombricompost qu'il faut juste faire attention à ce qu'elle ne durcisse pas comme les cailloux de lombricompost qu'on obtient parfois quand on le laisse sécher sans le touiller suffisamment.
Gratter de temps en temps un peu la surface de la terre.
Ou alors filtrer le liquide obtenu pour ne pas avoir cette boue plus ou moins granuleuse au fond.

Sinon, qualitativement, je pense que ça revient au même puisque de toutes manières, le thé de vers traverse le lombricompost qui en est de ce fait imprégné. Le lessiver revient à séparer les deux.

Moniquette