Pas assez humide ? Trop humide ? Comment savoir ? Comment faire ?

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par borisette
#2071 bonjour,
je me suis lancée dans le lombricompostage il y a une semaine.
aujourd'hui apparaissent des moisissures en surface des déchets. les vers ne sont plus en surface, mais un peu plus profonds dans la couche de déchets (davantage dans l'humidité).
j'en déduis que mon milieu est trop sec, et qu'il favorise l'apparition de moisissures.
quel est votre diagnostique ?
et puis, que dois je faire ? enlever les déchets qui ont commencé à moisir ? ou bien une fois réhumidifiés, les vers s'en régaleront, et je peux mettre des déchets frais par dessus ?
merci pour vos éclairages...
christelle.
Avatar de l’utilisateur
Par loumi1
#2072 Bonjour j'avais le même problème au départ ( cf message mais ils sont où ?) mais..... il faut
être patient ( c'est dur !!! je sais) et d'ici qqs temps tu verras les vers , c'est à dire au moins
3 semaines , que tout commence à composter . Les moisissures c'est normal a priori et ça dépend
aussi des légumes par ex , les potirons développent plus de moisi que les épluchures.

Bonne continuation et ... patience ( Ps : j'ai été encore plus impatient au début !! :D )
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#2073 Au début du lombricompostage, il se passe des choses qui s'arrangent par la suite...
Pour moi, c'était le cas inverse: j'avais mis beaucoup d'eau, cela n'a pas empêché l'apparition de moisissures. :D

Au fur et à mesure que le compost se forme avec les vers, cet épisode passe. On dirait que les moisissures apparaissent quand le COW est neuf puis, pfuit, on oublie tout ça et on rentre dans une période où tout se stabilise!
Le microcosme du COW (ou sans doute de tous les lombricomposteurs) est tout, tout, petit, et en fonction d'événements qu'on pourrait juger sans importance, il peut y avoir d'énormes fluctuations (temporaires le plus souvent).
Il suffit de veiller à ce qu'ils ne manquent de rien et aussi qu'il n'y ait pas d'excès (température, humidité, nourriture).

Quand toutes les conditions sont remplies, et au bout d'un certain temps de compostage, ça roule tout seul, enfin, on s'inquiète moins!
Bienvenue Borisette :floor
Avatar de l’utilisateur
Par FRODON
#2074 Bonjour borisette
D'accord avec loumi1et jaf
Les moisisures font parties du cycle du compostage,soit patiente et attention à ne pas trop mettre de dechet dans les premieres semaines (en attendant que le cycle se lance à plein régime).
Avatar de l’utilisateur
Par Iehoma
#2075 les moisissures sont les premiers décomposeurs. Elle ont besoin d'humidité et d'acidité spécifique.
Au bout d'un moment elles disparaissent car le milieu ne leur convient plus, elles ne peuvent plus tirer parti du substrat nouricier pour se développer. et on peut dire que ce milieu na plus besoin d'elles, elles ne lui rapportent plus rien.
Avatar de l’utilisateur
Par borisette
#2090 Bonjour à tous,

et merci pour vos réactions bien instructives... Oui, loumi1, je te l'accorde : je suis impatiente !!! Mais en fait, vu que j'ai eu la chance d'avoir des vers déjà élevés en COW depuis plus d'un an (merci beaucoup Céphil !!!), je me suis dis que ca allait démarrer au quart de tour... bon, retour aux lois de la nature. :-

Alors suite à la situation que je vous avais exposée, et à la lecture d'autres posts sur ce forum, j'ai décidé de tout garder, de continuer à mettre des déchets frais et d'humidifier. En plus, je les ai mis dans leur tout nouveau lombricomposteur bricolé dans les règles de l'art par mes soins. Bilan :

loumi1 a écrit:Les moisissures c'est normal a priori et ça dépend
aussi des légumes par ex , les potirons développent plus de moisi que les épluchures.

effectivement, j'ai mis pour la premiere fois des épluchures de courge qui, pour celles que j'ai vues sur le dessus, se sont très vite recouvertes de fines moisissures.

jaf a écrit: Pour moi, c'était le cas inverse: j'avais mis beaucoup d'eau, cela n'a pas empêché l'apparition de moisissures. :D

oui, j'ai aussi consulté ce qui avait été écrit sur le sujet "trop d'humidité" et je crois bien que quelque soit le niveau d'humidité, on ne passe pas à côté des moisissures. ce que confirment d'ailleurs FRODON et lehoma:

FRODON a écrit:Les moisisures font parties du cycle du compostage

et
Iehoma a écrit:les moisissures sont les premiers décomposeurs. Elle ont besoin d'humidité et d'acidité spécifique.
Au bout d'un moment elles disparaissent


jaf a écrit: Il suffit de veiller à ce qu'ils ne manquent de rien et aussi qu'il n'y ait pas d'excès (température, humidité, nourriture).

c'est vrai, jaf, je réalise qu'on a à faire avec un micro microcosme... soit dit en passant : un peu plus compliqué qu'un aquarium... et donc un peu sur la corde raide au début, le temps qu'il trouve son équilibre !

bon, la méga bonne nouvelle, c'est que j'ai vu pour la première fois des vers s'accoupler :shock: entre mes deux épaisseurs de tapis d'humidification. mes vers se sentent donc bien chez eux. c'est trop fort ! :mrgreen:

et pour finir, ma foi, je vais congeler mes déchets en trop aujourd'hui, et que je pourrais leur servir dans quelques temps. pour l'instant, je veille à mettre 75% en moyenne du poids de vers que j'ai estimé à la louche... tout cela est bien empirique, j'adore !!!

jaf a écrit: Bienvenue Borisette :floor

jaf : alors comme ça, mon pseudo te fait rire ??? moi aussi... :wink:

à plus !
Avatar de l’utilisateur
Par Iehoma
#2092 borisette, C'est le féminin de Boris?!
Intéressant le concept de congélation... :roll:
Combien de vers as-tu en poids dans ton lombricomposteur?
Quel est le volume de ton appareil?
Avatar de l’utilisateur
Par borisette
#2095 Re,
Iehoma a écrit:borisette, C'est le féminin de Boris?!

exactement ! :lol: enfin, c'est ma version délirante du féminin de Boris... :-
Iehoma a écrit: Intéressant le concept de congélation... :roll:

c'est une idée de dob38 (voir viewtopic.php?f=2&t=212)
Iehoma a écrit: Combien de vers as-tu en poids dans ton lombricomposteur?

justement, je ne sais pas exactement. avec Céphil, on a prélevé un mélange compost+vers dans son COW. le tout pesait à peu près 280g. en estimant qu'il y avait autant de poids de compost que de vers, ça fait dans les 140g de vers... minimum. maintenant, je ne peux pas savoir si certains sont morts, si les cocons ont éclos, si les ados sont devenus adultes...
:idea: chère Céphil, avec ton expérience, as tu une estimation plus pertinente que la mienne du poids de vers avec lequel j'ai commencé ? (ça peut devenir un topic à part entière ça : comment estimer son poids de vers :?: )
Iehoma a écrit: Quel est le volume de ton appareil?

les dimensions intérieures de ma boite en polystyrène : 38 x 31 x 10
d'où une surface de 1178 cm2, soit 1/3 en dessous de ce qui est préconisé (1800 cm2 pour 1kg de déchets/semaine/personne, cf synthèse de enkidou ici : http://www.eco-bio.info/forum/upload/in ... ic=4&st=15)
c'est donc a priori un lombricomposteur pour deux tiers de personne ! :clap:
volume utile de mon premier étage : 11,8 litres.
pour les étages suivants, le micro microcosme sera plus stable et je me permettrai de prendre des risques avec des caisses plus hautes (hauteur : 13 cm, volume : 15,3 litres)
peut être pourras tu commenter ces chiffres par rapport au dimensionnement du COW... :|
Modifié en dernier par borisette le Ven 14 Mar 2008, 5:59 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Iehoma
#2098 12 litres par plateau, cela se rapproche du cow.
Le vers doublent en population tous les deux trois mois.
Tu peux prévoir environ un kilo de lombrics par plateau.
Dans des conditions optimales, tu devrais atteindre la vitesse de croisière dans environ une petite année.
Qu'en pensez-vous?
Avatar de l’utilisateur
Par Céphil
#2102
Mais en fait, vu que j'ai eu la chance d'avoir des vers déjà élevés en COW depuis plus d'un an (merci beaucoup Céphil !!!), je me suis dis que ca allait démarrer au quart de tour... bon, retour aux lois de la nature.

Eh oui, Borisette a hérité d'une partie de mes vers... et je tiens à signaler que le don a été manuel, et non postal, car nous sommes (presque) voisines !! Et je rappelle souvent, sur d'autres forums aussi, que l'envoi non professionnel est interdit.

Je viens de rencontrer une propriétaire de COW qui au bout d'un an a déménagé et a dû abondonner une partie de ses vers dans le tas de compost de la maison. Et elle m'a dit que le redémarrage du COW en appartement a impliqué les mêmes problèmes qu'au démarrage : beaucoup d'asticots, et beaucoup de mouches, sans doute à cause d'une humidité qu'il faut du temps à établir avec la masse entière de déchets que peut contenir le lombricomposteur. Donc, pas de salut, débutant ou récidiviste, la (re)mise en route d'un lombricomposteur peut souvent impliquer ce genre d'inconvénients, qui, à ce que je déduis de l'absence de commentaires de vétérans à ce sujet, se résorbent quasi systèmatiquement au bout de 6 mois environ. Donc vers élevés en COW de cuisine ou dans le jardin ou dans la forêt ou je ne sais où :arrow: acclimatation nécessaire du système entier.

Pour le poids des vers, franchement je ne pourrais pas dire plus que vous : il faudrait des heures pour récolter strictement 200g de vers dans un COW, à moins de faire cela au moment de la récolte, et encore, il y a toujours des bouts de lombricompost. Ou alors il faudrait passer au tamis tout ça, mais je ne suis pas sûre de la survie de tous les vers... :|