Mauvaises odeurs, trop de déchets, excès d'humidité...

Modérateur: OcéaneO

Par Nico
#39416 Bonjour,

Je viens poster dans ce forum car mon compost est très pateux, voir vaseux et qu'il s'en dégage des odeurs que je ne considère pas nauséabondes mais qui ne m'évoque pas un compost en bonne santé. De plus, lorsque je l'utilise en surfaçage de mes plantes, il sèche et forme des petits blocs compacts et très durs.

J'ai essayé par moi même beaucoup des solutions proposées dans les autres post de ce forum mais sans succès: J'ai augmenté mon apport en carton ondulé, ce qui a eu pour effet de stopper la production de thé (ce qui ne me pose pas de souci) mais le compost reste très humide et n'a pas un aspect granuleux. Lorsque je soulève le couvercle de mon lombricomposteur, de la condensation est présente et quelques gouttes ruissellent généralement.

J'ai également lu dans ce forum que le problème pouvait venir d'un manque d'oxygène mais le robinet de mon composteur est toujours ouvert et j'essaie de laisser des trous pour que l'air puisse circuler. De même, je remue régulièrement le compost afin de bien l'oxygéner. Je fais cette manipulation généralement toutes les 2 semaines.

Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est que, malgré cet aspect, les vers ne délaissent pas du tout les bacs présentant ce compost vaseux et, au contraire, ils y sont présent en masse alors qu'ils délaissent le bac supérieur où les déchets frais sont entreposés. Ce sera seulement lors que je passerai le bac supérieur en intermédiaire que la colonisation aura vraiment lieu et que les déchets seront attaqués (de manière rapide) .

Avant de mettre les déchets dans le composteur, je les stock temporairement dans une boite hermétique quelques jours. Le problème pourrait il venir de là? Le mélange régulier du compost ne devrait il pas résoudre le souci dans ce cas?

Je suis un peu perdu dans tout ça et demande donc votre avis afin que mes plantes puissent profiter de ce merveilleux compost. En attendant, j'ai augmenté la fréquence où je remue les bacs, rajouté du carton dans les bacs concernés et stoppé les apports.

Merci d'avance,
Nico
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39418 Bonjour Nico,

la solution au compost vaseux que tous nous avons eu à nos début est le carton et l' aération (ventilation). Il me semble voir du carton plat dans tes bacs , le carton ondulé est bien meilleur grâce au ondulation qui facilite le passage de l'air. Le carton plat est un apport carbone mais il fait un peu comme le papier ,il a tendance à faire de boule et à moins s'incorporer .
Il faut aussi favoriser au maximum le passage de l'air . Pour faire ça, je conseille souvent de faire des cheminées dans tous les bacs, c'est à dire faire un trou dans la matière pour dégager les trous du fond des bacs. La convection naturelle fera monter l'air comme dans une cheminée en entrainant une bonne part d'humidité.
Sinon ,je vois aussi des coquilles d'œufs écrasées grossièrement que tu dois retrouver dans ton lombricompost fini. Le mieux est de le broyer finement avec un vieux moulin à café ou blinder. Même s'il ne se dissous pas ,on ne le retrouve pas et il sert aussi de meule dans le gésier des vers.
A+

Lombricolo63
Par Nico
#39422 Bonjour lombricolo63!

Merci de ta réponse. Je ne mets que peu de carton plat (seulement les rouleaux d'essuie-tout), le reste c'est du carton ondulé (une seule couche) mais je suis d'accord que sur les photos on ne voit pas trop l'ondulation :roll:
J'ai fait les cheminées, j'attends de voir ce que ça donne. Entre ça et l'apport de cartons que j'ai fait il y a quelques jours la situation semble légèrement s'améliorer... je croise les doigts!

Par contre, le bac du haut est toujours déserté sans explication apparente :|

A+
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39424 Bonjour Nico,
les déchets fermés dans une boite hermétique s'échauffent peut-être un peu ?
A+
Lombricolo63
Par Nico
#39427 Bonjour lombricolo!

Je pense comme toi que la boite hermétique peut jouer mais comme je n'avais pas le problème avant je me demande si les températures un peu fraiches de ces derniers temps ne seraient pas responsables.
Mon composteur étant dehors, mes vers passent la nuit sous un petit 10/11°C et j'ai lu qu'en dessous de 15°, les vers arrêtaient de se reproduire et baissaient leur consommation.
N'ayant pas diminué les apports, je me demande si le surplus de nourriture cumulé aux températures fraiches n'expliquerait pas mon souci.

Je vais peut être voir pour les installer dans le parking de ma résidence: les températures devraient mieux leur correspondre. Par contre il va falloir que je me fasse à l’idée de ne plus les voir tous les jours :cry: :cry:
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39428 Bonjour Nico,

en effet ,je n'avais pas la référence aux températures et il se peut bien que c'est un peu frisquet pour nos amis d'autant plus que les bactéries ne peuvent pas faire leur travail de préparation du repas . Je comprends mieux par contre il faudra anticiper la reprise du printemps et de la remontée des températures, il ne faudrait pas que ça parte d'un coup en fermentation.

A+
Lombricolo63
Par wolvycomte
#40372
Nico a écrit:Par contre, le bac du haut est toujours déserté sans explication apparente :|


Bonjour Nico , pour ma part j'aurais tendance à dire (au vu des photos) que tu ne remplit pas correctement tes bacs donc tes vers on du mal à monter , je dis ça car sur la photo du bac le plus mur je vois deux choses qui me chiffonne , je vois le fond de ton bac et le monticule de compost est à peine à la hauteur du trait de superposition .

Pour que les vers puissent monter sans problème , il faut que ton bac soit bien rempli et que ton compost arrive un peu au dessus du trait de superposition (entre 0,5 et 1cm) et cela pour chaque bac .

PS : est-ce que ton problème de compost vaseux est réglé ?
Par Zim
#40385 Hello

Chez moi aussi le compost est assez vaseux. Malgré tout mes efforts je considère que mon composteur est d'une manière générale trop humide. Cependant il tourne bien malgré tout. Nous sommes quatre à la maison, et même si nous ne donnons pas tout aux vers, on alimente un peu trop rapidement je pense. Nous mettons beaucoup de carton ondulé, papiers et feuilles mortes : en volume, au moins autant que les épluchures. Nous faisons des aérations, nous avons peu de jus... et pourtant le compost est toujours un peu trop vaseux.

La seule fois où j'ai eu du compost bien friable, juste humide comme il faut, c'est lorsque j'ai cessé de nourrir mon composteur pendant plusieurs mois suite à une invasion de moucherons. Lorsque je l'ai rouvert après un hiver (pas trop rigoureux) passé dehors, le compost était parfait !

Cet été j'ai remarqué, sans pouvoir l'expliquer que dès que je rentrais mon composteur, il se mettait à faire beaucoup plus de jus. Je l'ai donc laissé dehors tout l'été (plein nord, et en surveillant de près) sauf quand je suis partie en vacances.

Je me contente de ce compost vaseux, car mon objectif est de composter autant de déchets que possible. Tant pis si le résultat n'est pas parfait. Mon pote jardinier à qui je le donne le mélange avec son propre compost, ou encore avec de la terre, ou avec des "déchets" végétaux de son jardin (feuilles mortes, plants...) pour pouvoir l'utiliser. Sinon, effectivement, ça fait de la glaise !

Il est normal que les vers affectionnent le bac du bas. Ils ne le délaissent que lorsqu'il n'y a vraiment plus de nutriments à extraire (ils mangent et remangent le compost). Après plusieurs mois de diète, j'avais encore pas mal de vers dans le bac du bas. Sur tes photos, on voit que le carton n'est pas encore décomposé dans le bac du bas, donc il est loin d'être épuisé. Il est normal que les vers ne se précipitent pas sur les déchets frais : il faut d'abord que les bactéries commencent le travail. Les vers arrivent quand la décomposition est commencée.

Enfin, pour répondre à la remarque de wolvycompte : si comme moi, tu remplis ton composteur assez vite, il y a une grande différence de volume entre les déchets frais et le compost qui en résulte à la fin. Je passe au bac suivant uniquement lorsque le bac supérieur est plein plus qu'à ras-bord, avec le couvercle qui tient en équilibre sur le tas d'épluchures. Et à la fin j'ai à peine un tiers de bac de compost. Pour obtenir un plateau ne serait-ce qu'à moitié plein, il faudrait remplir beaucoup plus lentement, afin que le bac supérieur contienne déjà du compost bien réduit au moment où l'on passe au suivant. Cela n'empêche pas les vers de se balader car ils passent par les parois.