Mauvaises odeurs, trop de déchets, excès d'humidité...

Modérateur: OcéaneO

Par Kmeleon
#39950 Bonjour, voilà 2 mois que mon lombricomposteur est en place dans notre cuisine (pas de vibration, peu de bruit et une T° de 20 à 25°c) et voilà deux mois que, toutes les nuits, j'ai entre 2 et 10 fuyards. Résultat : nous stressons tous les matins avant de découvrir les corps tout sec de nos compagnons. Voici la chronologie de l'hécatombe :

- A la réception, 500g de vers installés dans un litière constituée de terreau non traité. Pendant une semaine, aucune alimentation et mise en place d'une lumière au dessus du LC pour éviter les fuyards. Les 4 premières nuits sont catastrophiques : une trentaine de vers chaque matin agonisent sur le carrelage. Puis, au fil des jours, de moins en moins...

- Début de l'alimentation : par petites quantités tous les deux jours, puis quotidiennement. Marc de café, thé en vrac, concombre, peau de banane, tomate, fanes de radis, fleurs séchés d'impatience, coquilles d'oeuf, journal et carton ondulé en proportion 70% de N et 30% de C. De moins en moins de morts..pour le moment...

- Mauvaises odeurs : bac à thé nauséabond avec beaucoup de vers noyés et lombricompost très "vaseux". Nous décidons de stopper l'apport d'aliments mais ajoutons beaucoup de carton ondulé coupé en petits morceaux avec des granulés chaulés. Un petit coup de griffe pour aérer l'ensemble et les odeurs disparaissent...mais toujours des fuyards...

- Aujourd'hui, j'ai toutes les nuits des fuyards malgré la lumière que je continue à mettre. Mes vers, lorsqu'ils ne sortent pas du bac, se meurent sur le tapis d'humidification recouverts par les acariens blancs.

Nous ne savons plus quoi faire :( . Nous partons dans 2 semaines en vacances (7 jours) et cela nous stresse beaucoup. Nous ne voulons pas retrouver notre cuisine pleine de vers morts à terre. De plus, nous le vivons comme un échec.. Selon vous, quelle erreur avons nous commise pour que les vers fuient de la sorte ?

Merci pour votre aide.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39956 Bonjour Kmeleon,

bon, encore une victime de plus. Le wormbox offert gentiment par la mairie se transforme en cauchemar avec la souche de vers fournie par, j'en mettrai ma main au feu, une ferme bien connue. La souche de vers est formées de 3 espèces dont une ,bien connue aussi ,ne supporte pas les conditions du démarrage, j'ai nommé dendrobaena veneta .
Il y aura des suicides tant qu'il restera des dendro , ce qui dépend des arrivages . Il faut bien surveiller que des cadavres ne séjournent pas trop longtemps dans le bac à jus sinon l'odeur est insuportable et le risque pour les autres vers est possible. Et bien-sûr, faire attention à diminuer les apports en fonction des vers restants.
A+
Lombricolo63
Par Jacver
#39958 Bonjour,
Une chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi mettre une lumière pour éviter les fuites de vers.
Je sais que les vers craignent la lumière et ne vont donc pas (à priori) sortir de l'obscurité du compost, mais le lombricomposteur (que je ne connais pas) n'est-il pas équipé d'un couvercle qui les en empêche?

D'autre part, attention avec les concombres et les tomates, ils contiennent une GRANDE quantité d'eau.
Perso quand je mets du concombre je l'essore au maximum dans mes mains, et pour les tomates je retire la partie centrale hyper mouillée et je les tamponne avec du papier essuie tout.
bonne chance.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39960 Bonjour Jacver,

si le couvercle empêchait les vers de sortir ou les moucherons d'entrer cela voudrait dire qu'il est étanche et c'est impossible. De plus les vers ne sortent pas ou peu par le couvercle ,ils descendent dans le bac à jus et ressortent soit par le robinet quand il est ouvert ou tout simplement par l'espace entre les bacs que l'on ne peut pas non plus étanchéifier . Et si les vers ne sortaient pas, il mourraient dans le bac à jus avant de trouver de bonne conditions.

Pas simple la vie d'un vers :)
A+
Lombricolo63