commune, école, immeuble, etc

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par jack
#11706 Chez moi aussi ça pourrit!
Je suis un petit peu déçu de ce lombricomposteur qui fonctionnait bien tant qu'on ne donnait pas trop à manger. J'ai l'impression de m'être fait avoir par la pub qui dit 1kg de vers mangent au moins 500g de déchets par jour. Cela fait sept mois que le composteur tourne et je peux dire que les vers arrivent à s'en tirer avec 100 ou 200 g par jour mais pas plus.
Si on met 500g par jour, tous les jours, ils n'arrivent pas à suivre les bestiaux. Car si j'ai bien compris la matière doit se décomposer avant que les vers ne l'attaque. Cela réduit considérablement les possibilités.
Tout ça pour dire que nous avons mis trop de légumes dans le composteur et il y a une des problèmes de trop grande pourriture de l'ensemble. Est-ce qu'on peut rattraper ce qui a pourris? J'ai vu sur le forum que beaucoup de personnes conseillent de jeter le contenu. J'aimerais éviter cette solution radicale et violente. Est-ce qu'en glissant du carton sec et en remuant la pourriture on peut arrêter la production de gaz qui fait fuir les vers?
Je suis preneur de vos conseils pour redémarrer les étages qui ont mal tourné.
Pour le dernier étage on essaie de rationner la nourriture fraîche et on recouvre à chaque fois (tous les deux jours) par une fine couche de compost déjà produit. Apparemment ça plaît au vers, les déchets pourrissent moins vite et on n'a pas d'odeur.
Merci d'avance pour vos conseils.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#11710 re-bonjour Jack,
j'ai besoin d'un peu plus de détails ,tu as combien de plateaux en service ?quand tu as rempli ton premier bac, tout c'est bien passé? quel est l'étage qui a fermenté ?les vers étaient-ils montés pour manger ?
Pour ce qui est du rapport: moitié du poids des vers en déchets,j'ai déjà émis quelques réserves .Je sais que c'est un argument qui peut induire beaucoup d'erreurs.Il faut tenir compte de certaines conditions de température,de saison,de bien-être des vers.Un autre paramètre que j'ai déjà avancé c'est que les vers ingurgitent plusieurs fois les aliments donc le poids des déchets "frais" s'en trouve diminué .Il faudrait peut-être que les marchands revoient cet argument mais c'est une autre histoire.
Il n'est pas facile de rattraper tout un étage en fermentation et s'il n'y a pas de vers dedans le mieux c'est de jeter ou si vous avez un coin de jardin ou un composteur, de le mettre dedans .
Pour le reste ,il faut adapter le rythme des apports de nourriture avec le rythme des vers (je sais, c 'est plus facile à écrire que de le faire) surveiller que les déchets disparaissent ,que les vers soient bien présent à l'étage.
Ce n'est pas très facile ce que tu as entrepris ,si je comprends bien tu découvres, en même temps que les petits, les aléas du lombricompostage .Cela peut être une façon de leurs montrer que pour progresser, il faut parfois faire des erreurs et les corriger.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par jack
#11711 Merci pour cette réponse!
C'est tout à fait vrai que l'erreur fait partie de l'apprentissage!
Nous avons eu des problèmes avec le troisième plateau (en partant du bas). On l'a mis dans une pièce plus fraîche pendant 15 jours et on n'a pas rajouté de nourriture.
L'odeur a pratiquement disparu et c'est à ce moment là que nous avons choisi de récolter le terreau du premier plateau. Donc le mauvais plateau se retrouvait en position deux et nous repartions sur une nouvelle base avec le troisième qui était vide. Enfin pas tout à fait vide car nous y avons déposé un peu de compost avec les vers et les oeufs que l'on a triés. Mais actuellement le composteur commence à sentir à nouveau et en soulevant le troisième plateau, on s'aperçoit que notre maudit plateau est en partie transformé mais il y a une gros tache de moisissure blanche au centre. Donc la question est: faut-il remuer ce plateau pour tout mélanger et y rajouter un peu de carton ou bien on jette?
Modifié en dernier par jack le Lun 11 Avr 2011, 8:03 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#11714 Bonjour Jack,
la question est de savoir s'il y a des vers dedans .S'il y en a, je pense qu'il faut remuer et éventuellement assécher un peu avec un vieux terreau bien sec (d' un pot ou d'une jardinière de l'année dernière).La moisissure n'est pas grave en elle-même ,elle peut être mélangée avec le compost.S'il n'y a pas de vers mais que l'odeur et la fermentation ont disparu ,tu peux peut-être essayer de prélever une partie des vers pour les réintroduire,en cas de souci, comme il ont un autre bac ils auront la possibilité de fuir.Si ça marche tu auras récupéré ton bac ,sinon tu devras le jeter, ce qui est rageant mais plus raisonnable.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par jack
#11716 Merci encore pour les renseignements que nous avons mis en œuvre dès aujourd'hui!
Donc cet après-midi avec un groupe d'enfants nous avons vérifié notre plateau à forte odeur: à l'intérieur une substance marron et gluante digne d'une fosse septique avec les odeurs en prime (heureusement pour l'occasion nous avions sorti le composteur dans le jardin). Et bien aucun ver à l'intérieur!! Donc nous avons creusé un trou dans un coin du jardin et nous y avons versé l'infâme mixture. Nous avons recouvert de terre et marqué l'endroit avec un bâton et des pierres pour voir dans un ou deux mois si le mélange a pu évoluer en pleine terre.
Ce qui est étonnant c'est qu'il y avait des vers dans le plateau 1 et le plateau 3. Ils étaient donc coupés de toutes communications! :cry:
Nous allons maintenant faire attention à ne pas répéter les mêmes erreurs:
Premièrement: les vers ne consomment pas la moitié de leur poids par jour mais en gros 100 ou 200g de déchets frais donc on ne va pas trop charger le composteur avec les restes de la cantine.
Deuxièmement: pour chaque poignée de déchets frais que l'on introduit, on ajoutera une poignée de papier essuie-tout et de carton.
Ces lombricomposteurs fonctionnent de manière plutôt précise et le moindre déséquilibre a vite fait d'emballer la machine.
Avatar de l’utilisateur
Par Angelle
#11717 lombricolo 63 à plutôt bien répondu
le truc c'est qu'il faut surveiller régulièrement pour éviter d'arriver à un moment où il est trop tard ou presque.
A chaque fois qu'on dépose les déchets : regarder si les précédents ont commencés à se dégrader
si ça fait 15 jours de dépot de déchets sans dégradation mais plutôt pourriture, trop de moississures, fermentation, mauvaise odeure qui arrive, c'est qu'il ne faut pas continuer sur la même lancée.
De temps en temps, une fois par semaine pour une plus grande sécurité, ou une fois tous les 15 jours peux suffire, "fouiller" un peu le plateau en cours pour vérifier que tout va bien : présence des vers, pas de mauvaise odeure, décomposition correcte des déchets, ...
Comme l'a dit lombricolo la quantité de nourriture "digérée" varie en fonction de plusieurs paramètres, il ne faut pas donc rester sur ces impressions en disant que les vers ne mangerons jamais plus de 200g par jour, tu verra au fur et à mesure du temps comment ça évolu.

D'ailleurs je trouve ça très étonnant qu'avec 1kg de vers tu n'arrive pas à dégrader 200g par jour.
A mon avis c'est soit que tu n'avais pas vraiment 1kg de vers, soit qu'il y en a qui sont morts entre temps, soit que les conditions ne sont pas très bonnes et qu'ils ne sont pas très actifs ou qu'ils n'y a pas assez d'autres organismes participants au lombricompostage (soit autre chose auquel je n'ai pas pensé... lol)
Sinon si tu as d'autres questions les prochaines fois n'hésites pas à prendre des photos, pour qu'on puisse bien cerner le problème et voir l'ampleure du désastre.
Courage, tu fais du bon travail :clap:
Avatar de l’utilisateur
Par Angelle
#11718 J'ai trouvé que ce que faisait jack avec les enfants était super alors je lui ouvre un sujet dédié à sa classe.
jack, ici tu pourras nous raconter toutes tes mésaventures et bonnes aventures au sujet du lombricompostage avec les enfants.

Je rappel le blog de la maternelle où il nous afit déjà un suivi avec photo : http://latourmaternelle3.blogspot.com/

voici sa présentation : viewtopic.php?f=73&t=1386&start=90
"Bonjour à tous!
Me voilà nouveau venu chez les amis des vers mais je ne suis pas tout seul, puisque 24 enfants de 5 et 6 ans m'accompagnent.
En effet je suis professeur d'école et j'ai souhaité mettre en place un lombricompostage pour trois raisons principales:
1. Pousser les enfants à changer leurs habitudes alimentaires pour le goûter en consommant plus de produits frais (fruits essentiellement)
2. Recycler les déchets du goûter et pourquoi pas de la cantine.
3. Produire du compost et de l'engrais pour notre jardin d'école.

Nous avons démarré au mois d'octobre avec un modèle worm café et une colonie d'un kilogramme de vers. Ce composteur est dans notre classe et nous en donnons des nouvelles sur notre blog. Ici la mise en place: http://latourmaternelle3.blogspot.com/2 ... verte.html"

Et je rajoute les conseils qu'il est venu nous demander.

angelle-modératrice
Avatar de l’utilisateur
Par jack
#11721 Merci pour les encouragements!
Je pense quand même que je vais coupler le lombricomposteur avec un composteur traditionnel car la cantine me fournit des déchets par kilo chaque jour ou presque.
Pour la quantité digérée je reste quand même dubitatif car si j'ai bien compris, les déchets doivent être dégradés avant ingestion par les vers. Or si on ajoute 500 g de déchets frais tous les jours le bac sera rempli rapidement avant que les vers n'aient pu avancer le travail. Lombricolo 63 semblait d'accord avec moi pour dire que les fabricants et les marchands exagèrent un peu sur les quantités.
Par contre je suis content d'avoir acheté le worm café car même avec un bac complètement pourri (c'était le sujet du post de départ :lol: ) les odeurs dans la salle de classe n'étaient qu'à peine perceptibles (sauf quand on soulève le couvercle bien sûr).
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#11724 re-bonjour,
Angelle a eu la bonne idée de te mettre sur un sujet bien à toi(à vous serait plus juste ).
les photos ,ça montre bien le résultat et pour le bac pourri nous n'aurons pas l'odeur mais on ne s'en plaindra pas :lol:
je pense que le bac que vous avez enterré va continuer son cycle et je ne serai pas étonné que les vers(du jardin) trouvent ce repas.
Le composteur dans le jardin ,c'est aussi une bonne idée ,c'est à peine différent sauf la température qui peut monter assez rapidement mais si on fait attention on peut introduire des vers dedans .A savoir qu'il faut toujours respecter le même rapport carbone de 1/3 (paille,branches broyées,copeaux ou sciure de bois, carton...).
En expliquant votre projet au syndicat qui gère les déchets de votre ville ou peut-être à la mairie il doit être assez facile de vous faire offrir ce composteur.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par Angelle
#11725 En fait j'avais répondu sans voir ton blog.
Je l'ai vu après, je vais donc te dire ce que je pense de ton expérience du lombricompostage, d'après ce blog. Bon… ça va être un peu long, car ça fait 7 mois que tu as commencé, et ça ne se commente pas en 2 lignes, lol. J’espère donc tu auras la patience de tout lire et que ça te sembleras util :

- l'installation à l'air de s'être bien passée, les enfants ont du bien s'amuser!
Vous l'avez installé le 1er octobre 2010 si j'ai bien compris...

- et le 8 octobre, une semaine après vous rajoutez le 2ème bac!
Déjà là on constate une erreur : en générale la première semaine ont insiste pas trop avec les déchets, ont laisse les vers s'installer, faire connaissance avec leur nouvel habitat, et puis on introduire l'alimentation doucement pour voir s'ils se dégradent bien.
A moins avis le départ à été trop brutal.

- 22 octobre, 3 semaines après avoir commencé : apparemment le 1e plateau se dégrade bien, et les vers montent dans le 2eme.
Bon... La maladresse du démarrage n'a pas l'air de poser de problème pour l'instant: production du "jus", présence de collemboles
Tant mieux :)
Je reste cependant sceptique, car après avoir rempli le premier plateau en une semaine, beaucoup trop pour moi, vous avez décidé de donner beaucoup de nourriture aux vers avant les vacances. Mais bon, comme pendant les vacances vous ne donnerez rien, ça peut aller.

- 27 novembre, presque 2 mois après avoir commencé:
"On a l'impression qu'il y a beaucoup plus de vers qu'au début. En plus on en a vu des petits. Alors peut-être qu'ils ont fait des bébés. Ça veut dire qu'ils se sentent bien dans notre classe."
Oui, beaucoup de nourriture donc les vers se sont développés, c'est qu’aussi les conditions étaient bonnes : humidités, température,…
"On a un beau compost au premier étage!" :
avec la fibre de coco et les 1kg de vers avec leur substrat, pas de surprise : un beau compost, à mon avis il restait peu de place pour les épluchures, c'est pour ça que le premier plateau s'est rempli assez vite (mais quand même trop vite pour moi).
Par conter sur la photo on vois bien qu'il y a beaucoup d'épluchures et que ceux ajoutés récemment n'ont pas commencé la décomposition.

- 4 décembre, au bout de 3 mois : le 3eme plateau est plein, récolte du composte du premier plateau.
"Nous avons vidé le compost sur un plastique pour enlever les vers et les remettre dans le composteur. C'est dommage ils avaient l'air de se plaire: ils étaient très nombreux et on pense qu'on a vu des oeufs."
"Le maître nous a dit après qu'on avait peut-être fait une bêtise d'enlever cet étage où les vers se régalaient. On espère que ça ne va pas trop les perturber."

C’est vrai qu’en générale, le meilleure moment pour récolter le composte, je veux dire où le composte sera d’une qualité assez bonne (assez travaillé par les vers mais pas trop) c’est quand il ne reste presque plus de vers dans le composte.
Mais le but du lombricompostage c’est que le système s’adapte à nos besoins (attention car en même temps on doit s’adapter à celui-ci aussi), donc si le 3eme étage est plein, 2 solutions :
- Si le premier plateau n’est pas totalement décomposé on rajoute un 4eme plateau, et on laisse le premier plateau continuer à se décomposer
- Si le premier plateau est bien décomposé on peut récolter le composte (en récupérant les vers s’il y en a, si on veut) et rajouter le nouveau plateau disponible au-dessus pour qu’il devienne le 3eme.
Concernant ton premier plateau, vous dites qu’il y avait quand même pas mal de vers, mais le composte avait l’air assez décomposé, donc pas de soucis, les vers s’adapteront.

- 10 décembre (un peu plus de 3mois) :
« On voit que les vers ne sont pas bien depuis qu'on a enlevé le premier bac de compost: ils descendent tous dans le " bac à jus". Heureusement qu'on avait enlevé le jus parce qu'ils se seraient noyés. En plus le dernier jus (engrais liquide) que nous avons mis en bouteille, sentait très fort et était très sale. Alors qu'avant on avait un jus très beau qui ressemblait à du "coca". »
C’est donc à partir de ce moment (enfin… quelque jour un peu avant) que les problèmes ont commencés.
Mais étant donné que les bacs n’ont pas étés surveillés de « l’intérieur », on voyait juste en surface en ajoutant les épluchures au fur et à mesure, pendant se temps on ne savait pas comment se comportait le composte à l’intérieure de tous les plateaux. Enfin… sauf le premier qui paraît bien.
Je dirai, qu’à priori, que le problème vient du deuxième plateau, les déchets ne se sont pas bien décomposés : trop de déchets d’un coup, peut-être qu’il aurait fallu aussi remuer un peu le tout pour bien aérer le tout et éviter une décomposition anaérobie (manque d’oxygène) source d’une monter en température et fermentation donc mauvaise odeur.
Par contre quand vous dites : « Nous avons donc pris la décision de remettre le compost avec une feuille de papier journal au fond. Comme ça on pense qu'ils n'iront pas se promener tout en bas.
Le maître a "repêché" les vers qui étaient dans le bac à jus pour qu'ils puissent être bien dans le compost. »
Je ne comprends pas trop : vous avez remis le composte où ?

- 7 janvier (4 mois): rien à signaler

- 14 janvier :
« La semaine dernière, nous avons utilisé des œufs pour faire les galettes. On a gardé les coquilles dans un bac pour les laisser sécher. Au bout de quelques jours, les coquilles étaient sèches et nous avons commencé à les écraser au fond d'un bocal. Mais cela faisait encore de gros morceaux et on voulait que ça fasse de la poudre. Parce que c'est pour donner aux vers de terre. Et comme ils n'ont pas de dents, il faut vraiment que les morceaux ressemblent à de petits grains de sable.
Alors on a vidé les coquilles sur la table et on les a écrasées avec des rouleaux. C'est presque fini on va bientôt le donner aux vers de terre.
En fait on n'est pas sûr que les vers mangent les coquilles mais ça doit être bien pour le compost et plus tard pour les plantes »
Effectivement c’est une très bonne chose de mettre les coquilles d’œufs broyées, ça aide les vers à digérer, et ça permet d‘équilibrer le pH du composteur, et ensuite quand le composte sera utilisé pour le jardin ça fera un apport pour les plantes.

- 4 février (5mois) : « Nous continuons chaque semaine à nourrir les vers et à récolter le jus. Cette semaine encore, c'est la cantine qui nous a donné beaucoup de déchets. Le menu était: carottes râpées de la cantine, peaux de bananes de notre goûter et papier essuie-mains. »
Apparemment il n’y a plus de problème

- 18 mars (6,5 mois)
« Nous avons ramené le lombricomposteur dans la classe. Le maître l'avait mis dans le grenier car il sentait très mauvais. On avait donné trop de nourriture et ça commençait à pourrir. Le problème c'est que les vers n'aiment pas quand ça sent trop mauvais.
C'est pour ça qu'on les a laissés dans le froid du grenier pour que les déchets ne pourrissent pas trop. »
A ben si toujours problème…
Je ne pense pas que c’était une bonne idée de les mettre au froid, après je ne sais pas quelle température exact vous entendez par « froid », car en-dessous de 10°C les vers se mette en hivernation et ils ne travaillent plus trop…
« Par contre au deuxième étage il y avait une grosse "boule" de vers. On ne sait pas s'ils se sont réunis pour résister au froid mais on avait envie de le penser »
Surement que c’était à cause du froid, mais il se peut que ce soit aussi parce que c’est le seul endroit qu’ils ont trouvé où ils se sentaient bien, donc c’est qu’il était possible qu’il y est des problèmes ailleurs, d’ailleurs la mauvaise odeur le confirme et ce que vous rajouter aussi : « Dans le bac à jus, il y avait aussi pas mal de vers et des centaines de collemboles » Les vers semblait fuir quelque chose qui ne leur plaisait pas.
« Ensuite nous avons décidé de récupérer le compost du troisième bac car il n'y avait plus trop de vers dedans. On a étalé le compost sur une bâche en plastique et on a récupéré les quelques vers qui s'y trouvait ainsi que les œufs »
Bon j’avoue là j’ai du mal à suivre ce que vous avez fait, lol. Vous avez récolté le compost une première fois au bout de 3 mois, puis remis je ne sais où, après vous avez continué à mettre des déchets je ne sais où aussi, et maintenant vous re-récoltez le composte…
« Nous avons nettoyé le bac et nous l'avons fait passé au-dessus de tous les autres: le bac du bas se retrouve en haut. On y a déposé les vers et leurs œufs avec un peu de compost et nous allons pouvoir recommencer à les nourrir. »
En tous cas, là, vous avez l’air d’être reparti « normalement ».

- 10 avril (un peu plus de 7mois), nous en sommes arrivé là :
« Avec la chaleur nous avons toujours des petits problèmes d'odeurs et de pourriture avec le lombricomposteur. Alors nous essayons une nouvelle technique: on dépose des aliments frais et on les recouvre du compost déjà produit. On dirait que ça sent moins fort et que ça pourrit moins. On verra avec le temps comment ça va se passer »
Donc on va essayer de t’aider comme on peut, il va falloir s’armer de patience.

Comme je te l’ai dis il serait bien, dans un premier temps pour voir comment évolue le problème, de bien regarder dans tous les bacs 2 fois par semaines, ensuite tu pourras baisser un peu ta vigilance quand ça sera passé. C'est-à-dire : plus de mauvaise odeur, bonne dégradation des apports, pas de fuite des vers dans le bac à liquide.

D’ailleurs j’ai oublié de rajouter, il serait peut-être bien de laisse le robinet tout le temps ouvert pour que l’air circule bien dans le lombricomposteur, les soucis peuvent venir de là, car avec 3 grands bacs bien rempli on a intérêt à bien aérer, sinon les mauvaises odeurs arrivent !! Et donc mettre un bocal/récipient en-dessous le robinet pour récupérer l’engrais liquide au fur et à mesure qu’il coule.

La mauvaise odeur peut venir aussi d’un manque de carbone, j’ai eu ça aussi quand j’ai commencé, l’apport en carbone idéal serait de 30% par rapport à l’apport en épluchures. Les serviettes que vous mettez participent à cet apport, mais ça ne suffit peut-être pas (je ne sais pas quelle quantité vous mettez), vous pouvez rajouter les restes de rouleau de papier toilettes, sopalin, boîte d’œuf, …
Avatar de l’utilisateur
Par jack
#11734 Ouhaou! Merci, mille merci pour cette analyse que j'ai bien envie de lire aux enfants puisqu'elle suit leur commentaires sur le blog!
Effectivement pas mal d'erreur cumulé malgré tout:
1. on ne surveille pas en profondeur. Je pensais qu'il ne fallait pas "déranger" les vers dans leur travail d'ingestion.
2. le robinet est tout le temps fermé (même si on récolte du thé régulièrement) c'est difficile de le laisser ouvert sans qu'un enfant bute dans le récipient qui devrait rester dessous en permanence (mais je vais proposer aux enfants de réfléchir à un système "anti-renversement")
3. nous avons donné trop de nourriture fraîche et pas assez de matière carbonée (car pendant quelques temps nous avons oublié de mettre les serviettes en papier)
Mais le gros problème vient de la quantité de déchets. Depuis que la cantine nous laisse récupérer les épluchures et autres restes végétaux, on est un peu débordé. Il nous est arrivé de rajouter un jour, un kilo de carottes et le lendemain 500 g de betteraves.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#11742 Bonjour Jack,
Angelle ne fait pas les choses à moitié,pour écrire un texte comme ça il me faut deux jours :D
Pour ne pas renverser le récipient ,il faut mettre le coté robinet contre le mur mais ne le dis aux enfants que s'ils ne trouvent pas de solution.
Une petite précision, il faut faire attention que les déchets de cantine ne soient pas assaisonnés ,les crudités ne doivent pas contenir de vinaigrette ou alors il va falloir les rincer abondamment .
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par jack
#11750 Merci pour l'astuce on va voir demain ce que les enfants vont proposer.
Pour ce qui concerne la cantine pas de soucis ce sont des déchets non assaisonnés que l'on me transmet.