commune, école, immeuble, etc

Modérateur: OcéaneO

Par mourad
#1777 Bonjour à toutes et tous,

Durant cette semaine j'ai pu contacter les lycées de la Région Languedoc-Roussilllon en leur envoyant des e-mail pour les sensibiliser à la réduction et à la transformation des déchets grâce au lombricomposteur.

J'ai eu le privilège de participer à la réunion du lycée21 qui s'est déroulée au lycée Charles Alliès qui à été présidé par M. Abonneau Yann Direction de l'Environnement, Service Qualité de la vie Région Languedoc-Roussillon, qui nous a présenté les différents lycées qui participaient à la convention lycée21 et leurs différents projets.

Lors de la réunion les différents professeurs du lycée Charles Alliès ont pu proposer leur projet pour savoir s'ils pouvaient être pris en charge par la charte lycée21. Les différents projets présentés lors de la réunion sont la récupération et le traitement des huiles de moteur en ce qui concerne la section mécanique et conducteur d'engins, la récupération des déchets en plasturgie et la construction d'une benne grâce aux plastiques récupérés.

Un des lycée21 a constaté un gachis de pain dans leur cantine alors ils ont eu l'initiative de mettre en place plusieurs petites affiches avec des messages de sensibilisation sur le pain, ils ont aussi eu l'idée de stocker tout le pain qui n'a pas été consommé pour, à la fin, faire un gros tas à l'entrée de la cantine pour montrer l'impact du gachis de pain. Les mois suivant cette action le lycée a pu constaté une baisse du gachis de pain par les élèves.

A la semaine prochaine pour la suite ...
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#1778 Il faut bien que l'on commence par quelque chose... :shock:

Dans la société où nous vivons où beaucoup est consacré à la bagnole, la récupération des huiles de friture qui vont être filtrées pour servir de carburant puis rajoutées au gasoil, est un début.

Maintenant, éviter que l'on gâche du pain à la cantine du lycée est une autre piste: cela va de paire avec l'augmentation du prix du blé! Les personnes agées nous le disent: "Il ne faut pas jeter la nourriture."

Commencer à faire du lombricompostage ne revient pas cher. C'est peut-être pour cela que cette activité n'est pas encore crédible.
C'est du militantisme à tous les niveaux qu'il faut faire!

Par exemple, en chauffant des serres, aux périodes les plus froides, il faut un litre de gasoil pour produire une salade. C'est un gâchis énergétique, alors que la même salade est sensée apporter de l'énergie à notre corps.
Avec le prix de l'énergie croissant, nos pratiques agricoles vont s'arranger, mais le gâchis passé restera.
Avatar de l’utilisateur
Par tumedirasque
#2215 Une question de quelqu'un qui n'y connait pas encore grand chose: ça n'est pas un problème pour un établissement scolaire les vacances? Est-ce qu'on peut laisser les vers sans alimentation pendant les grandes vacances? (ça fait dans les un mois et demi, voire deux mois)
Avatar de l’utilisateur
Par Agnès Allart
#2234 Les vacances scolaires sont une grande chance pour les enseignants et les élèves... ! En effet...mais je réponds tout de même à ta question pour les vers, Tumediresque : ils peuvent rester sans apport pendant un mois, c'est que nous avons écrit sur notre guide d'utilisation. C'est une règle générale, qui sous-entend tout de même qu'il y a eu auparavant apport régulier de déchets.
Je m'explique :
- Dans une école, si des déchets sont apportés régulièrement (voire tous les jours !) en quantité suffisante (au maxi de ce que peuvent manger les vers, c'est à dire environ leur propre poids par jour) par les élèves et les enseignants, alors les vers pourront continuer de manger ces mêmes déchets sur une période de 1 mois et parer à un manque d'approvisionnement. Ils réguleront ensuite leur population si aucun apport n'est fait au cours du mois suivant ; Au retour des vacances, le lombricomposteur contiendra uniquement du lombricompost, il n'y aura plus de déchets reconnaissables et les vers seront un peu maigrichons; il y en aura un peu moins, surement.

- Si dans une autre école, les déchets, en plutôt petite quantité, sont apportés une fois par mois, les vers auront alors moins à manger si on les laisse seuls pendant un mois. Leur population va rapidement manger ce qu'il restera de déchets et beaucoup vont disparaître, laissant du lombricompost. Au retour des vacances, il risque de n'y avoir plus beaucoup de vers.

Les vacances durant près de deux mois dans beaucoup d'établissements, il faudrait assurer aux vers une quantité de déchets un peu plus importante pour qu'ils aient de quoi manger dans le mois supplémentaire. En remplissant le plateau un peu plus avant de partir en vacances, ils seront OK jusqu'au retour des petits.

Attention à na pas les gaver pour autant au retour des vacances, car les vers, n'ayant rien eu de plus durant 2 mois, auront régulé leur population, en la diminuant, pour s'adapter à la carence de cette période chômée....pas pour tout le monde !

Alors, un conseil pour les grandes vacances scolaires : organisez la prise en charge des petits par des parents d'élèves, des enseignants ou un concierge, si possible ou au minimum, l'apport de 500g de déchets par mois cela permettra de garder la population en forme et en quantité pour la rentrée !

Maintenant, tumedirasque t'en pense ?

:lol: