commune, école, immeuble, etc

Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par manu 76ZQC
#22891 Quelques photos du composteur collectif que je pilote sur ma commune et du compost mûr récolté .Géré comme un lombricomposteur c'est à dire sans apport de tontes d'herbes et sans apport de feuilles mortes,copeaux de bois comme structurant carboné. Uniquement déchets de cuisine et cartons,papier journal etc.... 5 grands sacs pleins redistribués aux participants

[img][img]http://img15.hostingpics.net/pics/813127IMAG0005.jpg[/img][/img]
[img][img]http://img15.hostingpics.net/pics/484592IMAG0004.jpg[/img][/img]
[img][img]http://img15.hostingpics.net/pics/895769IMAG0003.jpg[/img][/img]
[img][img]http://img15.hostingpics.net/pics/809968IMAG000232.jpg[/img][/img]
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#22892 Bonjour Manu 76ZQC,
tu peux nous en dire un peu plus? ce "lombri"composteur est installé où,espace public ou privé? qui fait les apports,habitants du quartier ou autre? tu animes le coin avec des rendez-vous,apéro-tri ou apéro-distribution?
Je suis très friand de tes commentaires ,cela pourrait bien me servir de modèle pour un éventuel projet.
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par manu 76ZQC
#22894 En fait ,c'est le même principe pour le compostage collectif en pied d'immeubles, à la différence que pour moi c'est un compostage de quartier,les participants habitant principalement en maisons . l'autre différence est que j'ai 2 composteurs n'ayant pas 3éme utilisé ordinairement pour le stockage des feuilles mortes ou du broyat de branches, des copeaux ou sciure de bois dans lesquels les gens puisent pour rajouter à leur dépose de dèchets. A ma connaissance , Rouen est la seule ville qui en fait lombricomposte en composteur collectif. Faut reconnaître que ce n'est pas forcément simple à gérer car les gens ne déposant que peu de cartons ,à part leur boite à oeufs et Q que j'ai dû souvent aller à la chasse au cartons pour rééquilibrer le truc. Néanmoins aujourd'hui certaines personnes me fournissent en journaux qu'ils mettaient jusqu'alors dans le bac à recycler journaux placé à côté de mes composteurs. Sinon le truc est chapeauté par la communauté de communes dont dépend ma commune . Je les contacté pour leur proposer d'enclencher un compostage collectif en postulant comme personne relais et responsable des composteurs Ce sont eux qui ont fourni les composteurs ainsi que les bio-seaux aux participants et qui ont traité avec la commune pour l'emplacement des composteurs. Mon rôle s'est cantonné à recruter des personnes souhaitant participer. ils m'ont fourni affiches ,flyers à déposer dans les boîte à lettres. Sinon ,c'est un peu boulot quand même car un lombricomposteur collectif se comporte comme un compost collectif avec phase thermophile etc ceci étant évidemment lié a la quantité des déchets déposés Ce qui sous-entend brassage régulier,le retournement et transvasement d'un composteur plein c'est du sport. Au démarrage un premier composteur a été installé dans lequel on déposait les déchets et au bout de 6mois quand celui-ci a été plein ,un second composteur a été installé. On a alors effectué un transvasement et de fait un retournement complet du 1er dans le 2 éme qui a été fermé pour le laisser maturer.En fait,le sol de l'emplacement où sont placé les composteurs étant stérile on a introduit une souche de vers ,un peu tard d'ailleurs car le composteur était à plus de la moitié . J'y ai déversé au début 'hiver le contenu de mon propre lombricomposteur et les vers ont colonisé l'espace !!! Cela grouille de vers . En criblant le compost mûr pour enlever lesnombreux noyaux de pêches,d'abricots etc,j'ai récupéré des vers car il y en avait encore beaucoup peu d'adultes d'ailleurs mais des juvéniles de toutes les tailles pour remettre dans le composteur en travail actuellement. Je vais d'ailleurs demander à transformer les composteurs pour m'éviter à l'avenir cette tache fastidieuse. Je suis assez content de moi car bien que matrisant la pratique du lombricompostage en individuel chez moi,je ne savais pas trop ce que cela allait donné en collectif avec une quantité plus conséquente de déchets à valoriser. Les responsables de la CREA sont ravis car sur les 6 ou 7 démarches similaires sur la com-com ,c'est la premiére fois qu'ils obtiennent un résultat aussi abouti et ceci sur toute la profondeur C'est un peu de boulot car un peu plus complique à mener qu'un lombricomposteur individuel . Mais je me suis attaché à ce que cela fonctionne surtout pour attester qu'a plus grande échelle le lombricompostage ça tient la route. Si cela peut servir de référence car un ingénieur de l'ADEME présent lors du retournement et transvasement dans le composteur de mûrissement trouvait ,vu qu'on ne mettait pas de feuilles mortes,broyat de branches etc ...que cela manquait de structurant et faisait un peu la moue doutant un peu du résultat final. Et pour être honnête ,je suis le premier surpris d'avoir réussi a obtenir la même qualité et texture que j'obtiens moi-même en lombricompostant en individuel. .Donc lombricolo ,ta propre expérience aidant tu devrais mener à bien ce type de démarche. A ta disposition pour d'éventuels renseignements complémentaires A+ jako
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#22898 Bonjour Manu 76ZQC,
tu me tentes ,Jako,je pense d'ailleurs que cette expérience serait bonne à renouveler avec d'autres participants et pourquoi pas avec moi comme référent.
En multipliant les lombricomposteurs collectifs et les lieux, on interpelle d'autres personnes qui peuvent être intéressées par la méthode .
Tout cela cadre bien dans ma démarche avec ma collectivité de ramassage des om et son programme de compostage.Je vais voir comment on peut marier les projets.
Merci
A+
Lombricolo63
Avatar de l’utilisateur
Par foxlolo
#23059 Beau résultat.
Vivant d'autres expériences de ce type.
A+
Foxlolo