Modérateur: OcéaneO

Par locman
#7281 Ma question : comment convaincre des personne réticentes à l'idée de changer ses habitudes pour changer la planète ?
Ou plus clairement comment faire adopter à une famille entière des gestes écologiques?
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#7284 C'est bien là la difficulté!
Plein de personnes s'affairent à cette tâche.
Beaucoup sont connus comme Yann Arthus Bertrand ou Nicolas Hulot.
Il y a aussi les organisations comme Greenpeace ou le WWF, les associations comme France Nature Environnement et les assos locales...
Mais dans notre société actuelle, seul le fric a l'air de compter!

Pour ce qui est des vers de terre (les sauvages), il faudrait une campagne pour restreindre l'imperméabilisation des sols par le béton et l'asphalte (construction de bâtiments et viabilisation), arrêter la déforestation, bref retrouver le contact avec notre terre nourricière.

J'ai bien peur que l'humanité ne veuille pas prendre ce chemin-là.!.!.!.!. (on a vu ce qu'on donné Kyoto et plus récemment Copenhague)
Par MiTcH
#7293 Honnêtement, le mot écologie tel qu'il est employé actuellement n'est rien de plus que du business. Les pub des grands industriels ne parlent que d'écologie (c'est bien une preuve)
Lorsque les seuils d'alerte de pollution sont dépassés, on nous recommande de ne plus utiliser les véhicules ou de limiter de 20km/h la vitesse. Ces jours là, les routes sont toujours autant chargées et personne ne diminue sa vitesse (certains s'en foutent et d'autres n'ont pas le choix).
La miss météo nous donne des conseils pour moins consommer de l'énergie, tout ceci habillé dans une belle robe dans un studio climatisé à 22° été comme hivers.
Avez-vous remarqué le nombre de building où toutes les lumières sont allumées jours et nuit ?
On nous demande de réduire nos déchets, mais on ne demande pas aux industriels de réduire les emballages et même leurs déchets.
Est-ce normal de payer moins chère un produit fabriqué dans un autre pays par des gens sous-payés avec des matières premières sur-exploitées et un impact environnemental énorme ? (cf la vidéo 'Story of a Stuff')

Normalement, cela devrait être les pouvoirs publics qui devraient régler les problèmes environnementaux. Mais vu que l'intérêt du riche argent est dominant, alors tant pis la pollution et tout le reste. Business is business. Qu'est-ce qui est ressorti de Copenhague : les problèmes environnementaux ne sont pas LA priorité POINT.

Pour convaincre quelqu'un, je crois bien qu'il faut qu'il ait à y gagner. Sinon, il s'en fout.
Bref, je vois pas bien comment peuvent évoluer les choses.

Avis aux idées !!!
Par diane
#7294 Pour mon cas, je ne tente pas de convaincre, je me contente de parler de mes choix de vie et d'expliquer en quoi ce n'est pas si terrible mais que ça peut faire bouger les choses. C'est peut être utopique mais je pense que manger des légumes locaux est aussi simple que les acheter au super marché sauf qu'ils n'ont pas silloner la france voir la planète... qu'on s'habitue vite à vivre avec 19 °c dans son salon et 17 dans les chambres et que ça n'en est pas moins confortable. Que consommer moins c'est possible en se posant la question du vrai besoin de l'objet que l'on a dans les mains au moment de passer à la caisse. Que trier ses déchets, moins acheter d'emballage, composter, c'est aussi très facile. etc ...
Avatar de l’utilisateur
Par piston91
#7298 Mitch dit : "On nous demande de réduire nos déchets, mais on ne demande pas aux industriels de réduire les emballages et même leurs déchets."
Les industriels, même si ils créent la demande à grand coups d'emballages promo, de campagnes publicitaires irresistibles, fabriquent ce qui se vend. Les industriels ne sont que les bras. Le cervaux, ce sont les commerciaux. Les responsables, c'est nous, les consomateurs. Si on achète, ils produisent. Offre-demande. Si on n'achète pas, ils font autre chose. Une action à mener : renoncer aux produits élaborés, sur-emballés. Retourner vers des produits de base, faire soi même. Au moins un peu, c'est toujours ça.
Par MiTcH
#7300 @ piston91
Je suis bien en accord avec toi : si on n'achète pas, les industriels ne produisent pas. Néanmoins, cela ne répond pas à la question de comment convaincre les gens de faire des gestes écologiques, de ne pas acheter les produits sur-emballés. Je me souviens avoir lu il y a quelques années un article concernant l'emballage de tube de dentifrice. le suremballage en carton ne sert strictement à rien, mais néanmoins, sans cet emballage, le tube se vend moins !!!!!!!!!! Cherchons l'erreur, l'article ne disait pas pourquoi.
Quelles sont les solutions ?
La vidéo 'Story of a Stuff' explique très bien que "si tu ne consommes pas le produit du moment, tu es un nase, un ringard". Que voit-on à la télé, qu'attend t-on à la radio : de la pub qui nous dit implicitement (voir explicitement) "si tu ne consommes pas le produit du moment, tu es un nase, un ringard".

Je reprends ce que j'ai dis :
MiTcH a écrit:Normalement, cela devrait être les pouvoirs publics qui devraient régler les problèmes environnementaux. Mais vu que l'intérêt du riche argent est dominant, alors tant pis la pollution et tout le reste. Business is business. Qu'est-ce qui est ressorti de Copenhague : les problèmes environnementaux ne sont pas LA priorité POINT.

Le business EST la priorité POINT.
Par ferme groning
#7302
jaf a écrit:C'est bien là la difficulté!
Plein de personnes s'affairent à cette tâche.
Beaucoup sont connus comme Yann Arthus Bertrand ou Nicolas Hulot.
Il y a aussi les organisations comme Greenpeace ou le WWF, les associations comme France Nature Environnement et les assos locales...
Mais dans notre société actuelle, seul le fric a l'air de compter!

Pour ce qui est des vers de terre (les sauvages), il faudrait une campagne pour restreindre l'imperméabilisation des sols par le béton et l'asphalte (construction de bâtiments et viabilisation), arrêter la déforestation, bref retrouver le contact avec notre terre nourricière.

J'ai bien peur que l'humanité ne veuille pas prendre ce chemin-là.!.!.!.!. (on a vu ce qu'on donné Kyoto et plus récemment Copenhague)

desoler mais ce n'est pas avec des gens comme sa que l'on va changer les habitude des gens , il faut faire une révolution verte . YAB et hulot sont de grand pollueur .

ce qui font quelque choses pour la planete , c'est les gens de l'ombre qui travaille en respectant la nature ...
Par MiTcH
#7303
ferme groning a écrit:il faut faire une révolution verte . YAB et hulot sont de grand pollueur

une argumentation sur le fait qu'ils soient pollueurs aurait été utile.
Que veut dire révolution verte ?
Par ferme groning
#7308 combien en énergie fossile le film Home à coûter ? hulot pour son émission a émis combien de CO2 . c'est 2 hommes ont-ils des toilettes sèches , se chauffe t'ils au bois ou autres énergies non fossile ? la liste peux être longue ...

apres révolution verte c'est de détruire le système actuelle et faire que les gens qui Aime la terre et tous les êtres vivant soit au pouvoir et non des gens qui ne pensent qu'a leurs profits personnels...
Par locman
#7309 Quelqu'un peut-il expliquer que par exemple à Copenhague notre président arrive l'avant-veille de la fin? et le président américain la veille?
C'est urgent ou pas? parfois on se demande...
Par locman
#7316 Il y a du vrai et du faux, j'ai regarder le début du film et effectivement le réchauffement climatique n''est pas provoqué par l'homme mais AMPLIFIER.
Quant à dire que le CO2 n'a pas d'influence réel sur le climat je me pose des questions car on nous a toujours appris que le CO2 était un ges (mais pas le seul bien sûr). On verra ce qu'il diront aux réfugiés climatiques dans 50 ans...
Par ferme groning
#7336
locman a écrit:Il y a du vrai et du faux, j'ai regarder le début du film et effectivement le réchauffement climatique n''est pas provoqué par l'homme mais AMPLIFIER.
Quant à dire que le CO2 n'a pas d'influence réel sur le climat je me pose des questions car on nous a toujours appris que le CO2 était un ges (mais pas le seul bien sûr). On verra ce qu'il diront aux réfugiés climatiques dans 50 ans...

completement d'accord ...
Avatar de l’utilisateur
Par jaf
#7349 Hulot et YAB sont les personnes qui parlent le plus d'écologie et qui expliquent qu'il faut changer radicalement, mais, c'est sûr qu'ils ont du mal à s'ériger en modèles avec ce qu'ils consomment en carburant pour faire leurs émissions.
Bien sûr, ce sont les personnes de l'ombre qui font tout le travail!
Pour accélérer le processus de transformation de notre société vers plus d'écologie, il faut en parler autour de soi, et ça ne va pas vite.
Je suis végétarien depuis 2001, par cette action, je me refuse de cautionner un système qui va nourrir un bétail dont je peut aisément me passer dans mon alimentation.
En plus, dès que ces bêtes ont un problème de santé dans le troupeau, elles sont abattues au lieu d'être soignées: c'est pas juste!

Question réchauffement climatique; avec tout le pétrole qui est brûlé, cela donne de la chaleur, et cette chaleur, où se dissipe-t'elle: dans l'atmosphère.
Donc "réchauffement climatique"! Le CO2 est produit lors de la combustion, et on rend responsable ce même gaz de ce "réchauffement", alors que ce n"est qu'un sous-produit.
Réfléchissez à tout cela, murissez vos actions.
Par locman
#7360
Question réchauffement climatique; avec tout le pétrole qui est brûlé, cela donne de la chaleur, et cette chaleur, où se dissipe-t'elle: dans l'atmosphère.
Donc "réchauffement climatique"! Le CO2 est produit lors de la combustion, et on rend responsable ce même gaz de ce "réchauffement", alors que ce n"est qu'un sous-produit.


Ce n'est pas la chaleur dégagé le problème, mais bien les produits de cette combustion comme le CO2. Ils augmentent l'effet de serre et donc la température de la planète.
Quant au problème du pétrole on rigolera bien quand il y en aura plus !
Le dirigeant de pays qui s'en apercevra le premier il rendra son pays riches comme les pays pétroliers actuellement!