Modérateur: OcéaneO

Avatar de l’utilisateur
Par Degrain
#11098 edit modération : sujet créé à partir de ce sujet viewtopic.php?f=99&t=1880
réponse à :
Kir a écrit:Pour le bois, s'il est indiqué "écologique et biodégradable" (et qu'il n'est pas produit par Monsanto :floor , eux qui se permettaient d'indiquer "biodégradable" sur leur herbicide :clap: :clap: :clap: ), ça doit être bon.


Re !

Dis, au fait, Kir, c'est quoi, cette histoire de Monsanto dont tu parlais ? C'est un fabricant de quoi ? Et il sévirait aussi en France ?

Bonne nuit !
Avatar de l’utilisateur
Par Kir
#11099 C'est un peu hors-sujet alors je vais répondre en petit pour ne pas déranger le sujet :-
C'est une entreprise initialement centrée sur la chimie, mais passée dans le domaine des biotechnologies. Elle a conçu, produit et vend le RoundUp, l'herbicide le plus répandu dans le monde. Ce produit tue tout sur son passage, et seule les plantes traitées pour y résister (OGM's) y survivent.
En fait, c'est une entreprise dominante qui n'hésite pas à user des lobby's et du mensonge (un nombre énorme d'études scientifiques trafiquées, achetées ou cachées pour qu'on ne puisse pas savoir à quel point ses produits sont dangereux) pour diffuser son agriculture de par le monde. Par exemple, elle a lutté longtemps pour que tous nos enfants continuent de boire de l'IGF1 dans le lait de vache, l'IGF1 étant délivré dans le lait par les animaux traités par hormone de croissance bovine (ce qui a été finalement interdit en Europe, mais pas partout dans le monde). Ils sont également responsables de nombreuses contaminations de végétaux par OGM, de la lenteur avec laquelle les scientifiques avancent dans la recherche des effets des OGM's et pesticides, de la guerre paranoïaques entre les paysans américains qui ont acheté leurs grains, et bien d'autres. Et ce qui est parfaitement abominable, c'est que si tu vas sur leur site... tu verras que leur message est assumé et unilatéral : ils prônent un monde meilleur pour tous.

En fait, pour faire plus court, Arte a produit un documentaire sur eux ("Le monde selon Monsanto" de Marie-Monique Robin) que tu pourras facilement trouver chez un locataire de DVD ou sur Amazon. Et sinon, je me ferais un plaisir de t'aider à le trouver... un vrai plaisir :evil:
Pour conclure : bien sûr que Monsanto sévit en France.


Si je disais ça, c'est parce qu'un de leurs mensonges a été d'inscrire pendant longtemps "biodégradable" sur leur RoundUp, lequel n'était en fait biodégradable qu'à 2% sur je sais plus combien de mois (mais clairement au-delà de 12).
Avatar de l’utilisateur
Par Degrain
#11101 Bonjour, Kir !

Merci du tuyau. Un vrai film d'épouvante, quoi !

Degrain
Par Heidi
#11155 d'autre part, les syndicats apicoles (d'abeilles) aadddddddddddddddddooooooooooooooreeeeeeeeeeeeent aussi ce fabriquant de produits polluants et tueurs d'abeilles (enfin, y'en a un autre aussi je crois)

de plus, désherber, traiter... ça n'aide pas la diversité
qqpart, c'est comme l'eugénisme... comme certaines thèses nazi :
je veux que des plantes de telle couleur, qui soient fortes et résistantes !
coquelicots, bleuets, orties... ? ça sert à quoi ?


pppfffffffff
Avatar de l’utilisateur
Par Degrain
#11366 Remarque, de nos jours, tout est à l'avenant : je dois être le plus beau ( pour ça, c'est réussi ! ) le plus efficace, le plus bronzé, quitte à choper des cancers avec ou sans crèmes solaires; je dois être le plus rapide au volant, même si je bouffe 3 l de plus aux 100 km. Et vu qu'on ne peut encore pas créer Homo Perfectus, du moins débarrassons-nous vite de tout ce qui n'est plus assez rentable, utile ou perfectionné; les vieux, par exemple ( t'inquiète pas, Papyjo : on te garde ! )... Le progrès vu sous cet angle là, non merci !
Par Barjal
#11633 Monsanto et Syngenta a eux deux possèdent plus de 90% du réseau de semence mondiale...

Il existe une alternative en France, et nous devons la soutenir à vous de jouer, à vous de vous renseigner...

Le monde appartient au militaire, et aux lobbys...
Par Flaure
#14343 Je réagis sur le sujet car j'ai vu le film doc "le monde selon Monsanto" et je me souviens enfant et ado, d'amis de la famille agriculteurs qui disaient que ce serait une vraie révolution les OGM en France et que ce serait LA solution aux problèmes... (lesquels? mystère...) j'étais très sceptique à l'époque et d'ailleurs tout le monde l'était car aucune info scientifique crédible, aucune info tout court d'ailleurs... Bref, il est inconcevable que ce genre de société puisse encore sévir avec tout ce qu'on sait aujourd'hui (rapports scientifiques falsifiés, pas de vraie classification des OGM donc pas trop de contrainte à les commercialiser, pas d'étude au préalable des services de santé ou autres, désastre chez les agriculteurs de par le monde, etc...) et j'ai envie de hurler quand j'entends des gens dire "on a vu un reportage sur France je sais pas combien sur les OGM qui dit qu'on peut soigner des enfants qui ont le cancer grâce aux OGM, quand même c'est bien les OGM". Je pense qu'il ne faut pas faire d'amalgame... Les OGM sont une catastrophe écologique et ne vont même pas résoudre la crise alimentaire dans le monde. De + on a encore aucun recul sur les OGM en médecine alors certes il ce peut qu'on puisse sauver des vies, mais aujourd'hui on en est loin et on crée + de cancers qu'on en soigne avec les produits qu'on épand sur les cultures OGM :evil: . Je crois qu'on a tout faut et plutôt que trafiquer les plantes, on devrait apprendre à mieux les connaitre pour cultiver sain et mieux! Voilou
ParEricF
#14749 Bonjour,

Degrain a écrit:c'est quoi, cette histoire de Monsanto ? C'est un fabricant de quoi ?

Monsanto est l'inventeur et le fabriquant de l'agent orange, puissant défoliant utilisé pendant la guerre du Vietnam.
A ce titre, il a été envisagé de poursuivre Monsanto pour crimes de guerres.
Par Caerryd 40
#15452 :wink: Bonjour; oui, il y a de quoi s'inquiéter avec ces OGM qui se révèlent un danger gravissime pour la biodiversiter: les soi-disant "couloirs de sécurité" autour de ces cultures en plein air ne servent absolument à rien, dans la mesure où les oiseaux et/ou le vent s'en moquent complètement: l'an dernier je me suis retrouvée avec 5 ou 6 pieds de sorgho au milieu d'un massif d'heuchères....;renseignement prix auprès des voisins, la plantation de sorgho la plus proche se trouve à plus de 20 KM.......Cherchez l'esrreur!.....Pour moi qui ne fait que du bio, ça fait frois dans le dos..Les OGM sont nocifs, non seulement pour la biodiversité, mais aussi pour la terre qui se stérilise carrément et pour les nappes phréatiques et ce qui semble a priori une superbe solution, tourne à la catastrophe....Voir les malheureux cotonniers de la plaine du Penjab, au nord de l'Inde. C'est édifiant: du coup cela fait trois ans que j'ai adhéré à Kokopelli et cette année je parraine 3 légumes.Dans mes cultures, j'utilise seulement des produits naturels et surtout, les auxiliaires, tels que coccinelles, oiseaux, etc....J'ai créé sur mon terrain un refuge LPO; j'ai aussi une très grande collection de floraisons hivernales pour les pollinisateurs (pour qui j'ai fait aussi des abris); de cette façon j'ai bourdons et guêpes solitaires d'un bout de l'année à l'autre puisque mes aromatiques prennent le relais des fleurs d'hiver...Je conseille à tous ceux qui le peuvent d'en faire autant; c'esst en même temps très utile et très beau....Je partagerai volontiers mes "recettes" avec les amis. Bonne chance à tous.
Par Caerryd 40
#15454 :cry: Oui, c'est encore moi, j'ai vu le message de Degrain et j'ai une réponse: la branche française de Monsanto est planquée sous le nom de Euralis.Je vis à côté de Saint-Sever dans les Landes: bon courage à tous.
Avatar de l’utilisateur
Par crevette76
#16101
Heidi a écrit:d'autre part, les syndicats apicoles (d'abeilles) aadddddddddddddddddooooooooooooooreeeeeeeeeeeeent aussi ce fabriquant de produits polluants et tueurs d'abeilles (enfin, y'en a un autre aussi je crois)

http://www.ogm-abeille.org/
Avatar de l’utilisateur
Par Angelle
#16113 Monsanto condamné

Pour la première fois en France, la responsabilité de la firme américaine dans la maladie d'un agriculteur est reconnue par la justice...

La firme d’agrochimie américaine Monsanto a été condamnée lundi, pour la première fois en France, pour l’intoxication d’un agriculteur. Paul François, cultivateur de céréales en Charente, avait assigné Monsanto en justice après avoir été intoxiqué par des vapeurs de pesticides qui seraient la cause de ses malaises et troubles neurologiques. Le tribunal de Lyon a tranché en sa faveur et Monsanto devra lui verser des dommages et intérêts après une expertise qui évaluera les préjudices subis par Paul François.
Le jugement du tribunal de grande instance de Lyon indique que «Monsanto est responsable du préjudice de Paul François suite à l'inhalation du produit Lasso», une décision qui pourrait ouvrir la voie à d’autres procès.

Rappel des faits :

En 2004, Paul François, agriculteur dans les Charente, a été intoxiqué par des vapeurs de l’herbicide Lasso de Monsanto. Il fut rapidement pris de nausées et d'évanouissements, puis d'une multitude de troubles l'obligeant à interrompre son activité pendant près d'un an: bégaiement, vertiges, maux de tête, troubles musculaires. Ses troubles persistants ont été reconnus en maladie professionnelle en 2008 et Paul François est désormais considéré comme invalide à 50%.

Une procédure en responsabilité civile contre Monsanto : Paul François a alors lancé une procédure en responsabilité civile contre Monsanto. L'audience a eu lieu le 12 décembre 2011, devant la 4è chambre civile du TGI de Lyon.

Une décision du TGI de Lyon saluée par Générations Futures : Le TGI de Lyon a rendu sa décision dans cette affaire ce lundi 13 février. « Générations Futures salue cette décision courageuse du TGI de Lyon.

La reconnaissance de la responsabilité de Monsanto dans cette affaire est essentielle : les firmes phytosanitaires savent dorénavant qu’elles ne pourront plus se défausser de leurs responsabilités sur les pouvoirs publics ou l’utilisateur et que des comptes leurs sont demandés. » Déclare François Veillerette, Porte Parole de Générations Futures. « C’est une étape importante pour tous les agriculteurs et les autres victimes des pesticides qui voient enfin la responsabilité des firmes mise en cause dans les maladies douloureuses qui les touchent et leurs préjudices indemnisées ». Ajoute t’il.