Venez parler entre vous du temps, du dernier jeu vidéo sorti, de sports, de vacances, de l’actualité, souhaiter les anniversaires aux membre, ect

Modérateur: OcéaneO

Votre opinion sur le portable.

0
N/A
2
33%
1
17%
2
33%
1
17%
Avatar de l’utilisateur
Par piotr06
#21402 Un petit sondage complémentaire de celui sur le tel pour connaitre vos opinions sur les tels portables.
Pour moi portable = esclavagisme du 21 siècle.
Je n'en ai un que pour un cas d'urgence. Ma durée de communication annuelle ne doit pas excéder 1h.....
Avatar de l’utilisateur
Par Moniquette
#21412 Bonjour Piotr06

En fait, aucune des réponses que tu proposes ne me correspond. Je ne suis pas de ceux qui ont le téléphone scotché tout le temps à l'oreille, ou qui passent leur temps à envoyer des sms au monde entier, encore moins de l'utiliser pour des jeux en ligne. Et pourtant je ne pourrais pas me passer de mon portable (smartphone). Une fois qu'on a goûté au confort de cet outil, pourquoi on s'en passerait alors que ça rend quand même pas mal de services.
Le tout est de ne pas en devenir accro, en tout l'excès est un mal.
Mais comme tout, le portable n'est ni bon, ni mauvais en soi, tout dépend de l'utilisation qu'on en fait.

Moniquette
Par Heidi
#21424 moi, dans l'absolu, j'aime pas le téléphone !
(ah, je l'avais déja laissé entendre ? :lol: )

maintenant, j'ai eu le premier quand ma voiture commençait à être vieille (fallait remettre de l'eau dans le radiateur avant de repartir...) et que je rentrais tard le soir
mais j'ai perdu je ne sais combien de sous en ne rechargeant pas à temps et donc en perdant le forfait non utilisé... ou alors je me suis retrouvée avec plus de 300 F...

le 2° (actuel) c'est quand on a déménagé, mais qu'on avait encore l'appart... surtout pour se coordonner "tu prends quel train ?" (ou "on dort où ce soir ?")

mais c'est surtout sms, réveil et calculatrice
et depuis qu'il y a le forfait à 2€, c'est quand même plus cool

***************
une amie n'aimait pas du tout non plus... mais finalement, en l'utilisant comme un réveil (on peut programmer plusieurs sonneries par jour), c'était impec pour donner le médicament anti-épilepsie à son gamin 5 fois par jour (la dose en deux fois, ça l'assomait trop; en 5 fois, c'est mieux)
Avatar de l’utilisateur
Par Porco Rosso
#21444
Moniquette a écrit:Bonjour Piotr06

En fait, aucune des réponses que tu proposes ne me correspond. Je ne suis pas de ceux qui ont le téléphone scotché tout le temps à l'oreille, ou qui passent leur temps à envoyer des sms au monde entier, encore moins de l'utiliser pour des jeux en ligne. Et pourtant je ne pourrais pas me passer de mon portable (smartphone). Une fois qu'on a goûté au confort de cet outil, pourquoi on s'en passerait alors que ça rend quand même pas mal de services.
Le tout est de ne pas en devenir accro, en tout l'excès est un mal.
Mais comme tout, le portable n'est ni bon, ni mauvais en soi, tout dépend de l'utilisation qu'on en fait.

Moniquette


Pour une fois, je rejoins Moniquette, :floor rien ne me plait dans ces réponses. Je suis très à l'aise avec mon Smartphone coréen (pour dire que je n'ai pas une pomme), j'ai un concept très simple: C'est un outils.

Et comme tous les outils, ils demandent un apprentissage, et une formation. Le problème, c'est quand je vois des parents qui filent le Smartphone à leur gosse de 4 ans pour qu'ils puissent discuter tranquille avec le copain/la copine, là ça devient lamentable, et source d'une très mauvaise éducation/apprentissage...

Je l'utilise à dose oméopathique pour téléphoner (j'ai un fixe à la maison qui coûte bin moins cher en communication), beaucoup pour le partage (photo uploadé sur Picasa directement pour les forums comme ici ou envoyer une "carte postale" des petits enfants à Grand Maman ou à Maman quand elle bosse de garde et qu'il fait beau :- :mrgreen: , et me dépanne pour la connexion avec le Web, principalement pour la recherche (adresse, GPS, info). J'exclu les réseaux sociaux, je laisse ça a ceux qui ont le temps...

Pour moi, c'est en quelque sorte un couteau suisse, mais pas obligatoire.

Stéphane