Modérateur: OcéaneO

Par Louidji
#18163 Merci beaucoup Lombricolo 63! Je commence par les billes d'argile (j'en ai!). Je chercherai sac à patate ou équivalent.
Je pensais découper un grillage plastique, sur le gabarit du décanteur, suffisamment fin pour empêcher le passage des vers mais permettre l'écoulement du jus — mais est-ce que ça existe?
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#18179 Bonjour Louddji et Porco Rosso,
le grillage moustiquaire devrait convenir ,en découpant un rond un peu plus grand que le socle et en l'intercalant sous le premier bac.L'esthétique y perdra sans doute mais ça devrait empêcher les vers de passer ,sauf les plus petits mais ils sont rarement fugueurs.
A+
Lombricolo63
Par Louidji
#18257 Merci Lonbricolo 63 et Porco Rosso.

Je vais combiner vos deux systèmes. J'ai déjà les billes, il me faut trouver la moustiquaire rigide.
Malgré les fuites par le bas, j'ai plein de petits! Je crois que la population commence à augmenter sérieusement (depuis que je la nourris plus)!
Avatar de l’utilisateur
Par Isao
#19447 Bonjour à tous.
Je ne découvre ce topic que maintenant (pas très assidue :oops: ) mais j'ai déjà testé ces deux méthodes et justement, je voulais en parler.

Donc dès le tout début, pour éviter les noyades dans les premiers écoulements visqueux, j'ai bricolé un filet de sécurité en cousant un morceau de vieux rideau sur un cercle en plastique (ex-système de tuteurage). Je précise que j'ai un Ecoworms, dont le fond est conique, donc le diamètre du cercle n'est pas très important, il se pose facilement à une hauteur quelconque dans le bac à jus.
Pas mal, au moins au début : les vers aiment bien s'y promener, ça reste humide, assez peu passaient par dessous. Bon, sauf que j'avais pris grand soin de choisir un rideau en nylon, mais je n'avais pas fait attention au fil... et ces petits crétins me l'ont bouffé... :evil:

Bon, nouvelle tentative, avec du bien rigide en métal, na ! J'ai pris un couvercle anti-éclaboussures en mailles inox dont j'ai scié le manche à ras. Très bien, mais pas toujours facile à positionner de façon correcte. Les vers y allaient beaucoup et il fallait le nettoyer souvent ; pas difficile, un coup d'essuie-tout suffit, mais il faut quand même sortir tous les bacs pour accéder. Mon thé était toujours un peu boueux, mais le trou ne se bouchait pas spécialement. Les vers passaient dessous, mais ils arrivaient à remonter puisque je n'avais que rarement des noyades. ça m'a quand même agacée de devoir surveiller tout le temps, d'autant qu'il y avait plein de problèmes dans ce LC et que les vers fuyaient régulièrement sur le filet (jamais à l'extérieur).

Donc cet été j'ai tout jeté, tout nettoyé, même les vers, et j'ai relancé le système.
Changement de tactique : j'ai d'abord essayé avec une bonne couche de billes d'argile au fond. Je pensais que ça n'intéresserait pas les vers, puisque ce n'est pas organique, mais si, ils adorent ! C'est humide et frais mais sans trop, on les entend se promener là-dedans avec des bruit de frottement ! :lol: Cela doit éveiller leurs instincts fouisseurs et la rugosité des billes leur donne une accroche incomparable (les griffes, vous savez :wink: ).
Bref, j'en étais plutôt contente. Il y avait assez vite une bonne quantité de déjections mais elle ne s'enfonce pas trop dans la couche de billes, comme le terreau dans les pots. Le problème, c'est que les vers y sont nombreux et viennent se lover au niveau du trou du robinet, lui-même recouvert de billes, donc se sont eux qui le bouchent. Pour nettoyer, j'ai transvasé toutes les billes et leurs occupants dans un demi-seau d'eau ; c'est quand même un peu long de tout repêcher, je ne voudrais pas avoir à le faire trop souvent (et puis j'en ai marre de brasser tous ces bacs sans arrêt, je me suis fait mal au dos avec ce truc :? ).

Screugneugneu, ce ne sont pas quelques vermiceaux qui vont avoir le dernier mot ! J'ai essayé de les feinter en emballant les billes dans un morceau du même vieux rideau en nylon, façon baluchon. Pas malin, ils y sont entrés. :roll: Ce n'est pas vraiment gênant, mais au nettoyage, il faut trier.
Nouvel essai : là je crois que je tiens la solution ! Les billes sont emballée, le tissu bien serré avec un lien plastique, le "coussin" posé retourné avec l'ouverture en bas et, surtout, il ne recouvre pas le trou d'évacuation du thé. Les vers continuent d'aller s'y promener, et vont même se baigner sous le "coussin" sans soucis. Le thé s'écoule sans problème, il est parfaitement filtré et limpide (ben tiens, comme du thé, justement :wink: ). Les déjections s'accumulent surtout sur la paroi inclinée, il y en a assez peu sur le dessus du "coussin" : c'est très très facile à nettoyer, il suffit de les ramasser avec un essuie-tout ou directement à la main (gantée, en se qui me concerne) ; il y en a eu quelques poignées tout de même. En fait, je n'ai pas eu besoin d'y mettre mon nez de tout le temps de remplissage du troisième bac, super contente ! :D


PS : Ah, désolée, j'ai atterri ici suite à une recherche sans faire attention à la localisation, mais ce sous-forum n'est peut-être pas le meilleur endroit pour parler d'astuce anti-noyade. :oops: Il serait plus judicieux de le déplacer, non ? Il y a surement déjà un topic dédié et plus facile à trouver...
Par TeoNordistaCat
#19481 J'essai depuis peu (qq semaines seulement) l'utilisaztion d'un voile de forçage (ou de protection anti insectes prédateurs et- antigel) pour cultures potagères et arbres fruitiers

S'ils (les vers) n'arrivent pas à le percer je vous tiendrai au courrant car c'est pas cher (pour la taille), facile à découler et à encastrer dans le bac récupératteur (J'ai un Mini Worm a 5 + 1 étages)

Teo
Par Chris
#33969 Bonjour,

Grâce à toutes les infos glanées sur ce site, nous n'avons rencontré aucun problème dans notre pratique du lombricompostage (commencé il y a 8 mois).

Nous sommes ravis de notre lombricomposteur (Wormbox), à une réserve près : pour nous qui avons des problèmes de dos, le bac de travail est trop bas. Il nous a donc fallu placer l'ensemble sur une petite table de jardin d'environ 70cm de haut. Nos dos sont contents, mais nous avons de facto perdu le bénéfice des roulettes, et il faut être deux pour déplacer l'ensemble.

Ce serait bien que soient proposées 2 variantes pour la partie qui porte les roulettes : l'actuelle, pour ceux qui veulent pouvoir glisser le lombricomposteur sous une table (par exemple), et un socle à roulettes de 70cm de haut pour ceux qui souffrent du dos.
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#33970 Bonjour Chris,
à moins que le fabricant du Wormbox ne vienne regarder notre forum ,ce qui ne pourrait que lui rendre service,nous ne pouvons pas influer sur la conception de son lombricomposteur.
L'astuce que je pourrai te donner en tant que bricolo ,c'est de mettre des roulettes aux pieds de ta table ou fabriquer un plateau à roulette(dans le style porte-plantes) c'est ce que j'ai sous ma FAV qui est un lombricomposteur sans roulette.Tiens,il faut aussi que j'en fasse un pour mon worm-café.
A+
Lombricolo63
Par naholyr
#39336 À force de brasser mes déchets pour oxygéner parce que tout est rempli, je me dis qu'on gagnerait à avoir un circuit dédié à l'aération dans les bacs. Autant c'est pas évident à bricoler, mais avec les modèles en plastique industrialisés on peut aisément complexifier un peu la forme, par exemple chaque bac aurait une double paroi : la paroi extérieure est comme aujourd'hui avec l'encastrement du bac supérieur etc, mais on a une deuxième paroi vers l'intérieur avec un écart genre 2-3 mm entre les deux, trouée au fond, et dont la hauteur s'arrête quelques mm avant le sommet. Comme ça on est sûr d'avoir des trous jamais bouchés et l'air qui circule toujours. Après c'est peut-être galère à faire, il y a sûrement d'autres formats plus simples, mais en tous cas voilà l'idée : assurer un circuit de circulation d'air sans avoir à y prendre garde en tant qu'utilisateur ;)
Avatar de l’utilisateur
Par lombricolo 63
#39339 Bonjour Naholyr,

ce n'est pas si simple de créer un nouveau modèle de bac et cela coûte une fortune pour mettre au point et fabriquer un nouveau moule. Ensuite, vu le déplacement des vers et leur propension à se glisser dans tous les recoins, la double paroi serait très vite bouchée par les déjections.
Par ailleurs, il est très simple de favoriser l'aération des bacs. Il suffit de dégager quelques trous du fond pour que la convection naturelle provoque un courant d'air.
J'ai déjà expliqué plusieurs fois comment faire. Il suffit de pratiquer des cheminées en dégageant la litière sur la hauteur du bac. Dans un bac carré ou rectangulaire ,on dégage un angle (ou plusieurs) et on le fait sur chaque bac. C'est ma méthode depuis plusieurs années. On peut s'amuser en mettant des rouleaux de PQ à la verticale pour empêcher la litière de retomber mais ça ne tient pas longtemps alors on peut être tenté de couper du tube de pvc (plomberie) mais cela demande un peu de bricolage pour qu'ils s'adaptent à la hauteur au fur et à mesure du tassement des déchets.
A+
Lombricolo63